mediacongo.net - Actualités - L’Orchestre symphonique de Kinshasa, l’invité d’honneur à Monte-Carlo

Retour Musique

L’Orchestre symphonique de Kinshasa, l’invité d’honneur à Monte-Carlo

L’Orchestre symphonique de Kinshasa, l’invité d’honneur à Monte-Carlo 2017-03-31
Culture
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/03-mars/27-31/osk_diangenda_17_002.jpg -

L’Orchestre symphonique kimbanguiste de Kinshasa sous la direction du chef d’orchestre Armand Diangienda.

C’est l’une des rares formations de musique classique d’Afrique noire : l’Orchestre symphonique kimbanguiste de Kinshasa est l'invité d’honneur de la 33e édition du Printemps des Arts de Monte-Carlo.

Après 2013, l'orchestre de la République démocratique du Congo retourne pour la deuxième fois sur la Côte d’Azur avec, dans les bagages, une composition de son fondateur et chef d’orchestre Armand Diangienda.

Un vent congolais souffle sur la Côte d'Azur. 40 musiciens de l'Orchestre symphonique kimbanguiste apportent leur touche au Printemps des Arts de Monte-Carlo avec  entre autres  la 3e symphonie de leur chef d'orchestre Armand Diangienda baptisée Mon identité.

Partager la musique, la passion et le soleil

« J’ai voulu à travers cette musique partager cette passion avec mes frères congolais qui ont parfois un peu de mal à percevoir la musique classique, raconte Armand Diangienda. Au moins, ce sera un moment qui va apporter le soleil en Europe ».

Une symphonie congolaise et une autre de Beethoven interprétées par deux orchestres : le Philharmonique de Monte-Carlo et le Symphonique de Kinshasa, dont les membres sont liés - bien au-delà d'une soirée, affirme le directeur du festival Marc Monnet consterné par la précarité du pays.

Un orchestre dépassant les obstacles et les frontières

« Il n'y a pas la possibilité d'avoir des instruments, il n'y a pas de marchand de musique. Donc, un hautboïste de l'Orchestre philharmonique de Monaco a fait restaurer un instrument, nous avons offert une harpe à l'orchestre, un des musiciens vient se former à Monaco, puisque nous avons la chance d'avoir un atelier de lutherie ».

Fondé par un ancien pilote d'avion, il y a 20 ans, et constitué de chauffeurs de camions, de coiffeurs et d'infirmières, l'ensemble compte aujourd'hui quelque 200 musiciens et choristes, preuve que la passion peut dépasser les obstacles… et les frontières.


RFI / MCN
673 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema