mediacongo.net - Actualités - La pauvreté a-t-elle une incidence sur le développement du cerveau? 
Retour Afrique

La pauvreté a-t-elle une incidence sur le développement du cerveau?

La pauvreté a-t-elle une incidence sur le développement du cerveau? 2017-03-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/03-mars/13-19/cerveau_semaine_17_004.jpg -

Du 13 au 19 mars a lieu la semaine du cerveau. Véritable poste de commandement de notre corps, il ne serait pas à l’abri des contingences matérielles. De plus en plus d’études suggèrent que la pauvreté pourrait avoir une influence sur son développement.

Et si le cerveau était un organe comme les autres ? C’est-à-dire que, comme les autres, il porterait les stigmates de la privation, du manque, et du stress qui va avec ?

On sait depuis longtemps que certaines carences en nutriments ont un impact sur le développement du cerveau du fœtus ou du jeune enfant : la carence en iode ou en fer, par exemple, qui continue d’être un problème dans certains pays pauvres.

Mais ce n’est pas tout. Les techniques d’imagerie médicale, qui permettent de scruter les différentes régions cérébrales, apportent un éclairage nouveau. Selon plusieurs études scientifiques, certaines zones du cerveau seraient moins développées chez les enfants pauvres, que chez les enfants riches, celles en particulier liées au langage et à l’attention.

Les premières années de vie seraient cruciales. C’est là, il est vrai, que l’activité cérébrale est la plus intense : le cerveau est en chantier, de nouveaux neurones apparaissent, et des milliards de connexions se créent.

Sentiment d’insécurité, stress, manque de stimulation intellectuelle laisseraient ainsi leur empreinte, avec au bout parfois, retard dans la maîtrise du langage, trouble de l’apprentissage, ou du comportement. Cela ne veut pas dire que tout est joué d’avance ; le cerveau est doté d’une incroyable plasticité.


RFI / MCN
334 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Afrique du Sud : grande exposition de fossiles humains
AUTOUR DU SUJET

Voici les plus grands dangers du manque de sommeil

Santé ..,

Un cerveau adapté au mensonge réduit la capacité de réflexion, selon un médecin de Kinshasa

Santé .., Kinshasa

Quand la fuite multiforme sèche le Congo et interpelle les décideurs: Fuite de cerveaux, fuite...

Société .., Kinshasa

Comment devenir un athlète de la mémoire

Santé ..,