mediacongo.net - Actualités - Au Mali, l'Assemblée nationale privée d'électricité pour impayés

Retour Insolite

Au Mali, l'Assemblée nationale privée d'électricité pour impayés

Au Mali, l'Assemblée nationale privée d'électricité pour impayés 2017-03-18
Afrique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/03-mars/13-19/assembleemali_17_003.jpg Bamako-

L’Energie du Mali, compagnie chargée de la production et de la la distribution d'énergie, a coupé, lundi 13 mars, l’électricité à l’Assemblée nationale.

Quand un habitué du comptoir ne paye plus son ardoise, le patron de bar finit par le mettre à la porte. C'est ce qui est arrivé à un client pas comme les autres: l'Assemblée nationale du Mali. Mais cette fois, le patron est l’Energie du Mali (EDM), la compagnie nationale de la production et de la distribution d'énergie. 

Selon le site d'information Sahelien.com, l'Assemblée nationale a été privée d'électricité le lundi 13 mars. Le montant des factures impayées? Plus de 200 millions de Francs CFA de factures impayées, soit 304 000 euros. 

«Il n’y a personne au bureau de la Commission énergie et mines pour vous répondre», a répondu une standardiste de l'Assemblée nationale, contactée par Sahelien.com. «Mais une employée confirme: "Depuis hier à la mi-journée, ils ont mis les groupes électrogènes en marche"». 

En 2015, l’hémicycle n’a payé aucune de ses factures d’électricité, selon le gestionnaire de compte. Ce qui s’élève à 84.716.980 F CFA.

Plusieurs préavis

«Nous avons envoyé plusieurs préavis de coupure à l’Assemblée sans réaction», a déclaré Harouna Dembélé, gestionnaire de grand compte à l’EDM.

Une mauvaise publicité pour les institutions politiques du pays qui font déjà face à une situation sécuritaire chaotique dans le nord et dans le centre du pays où des groupes djihadistes font à nouveau régner la violence. 
Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Les citoyens africains ont davantage confiance en leurs leaders religieux qu'en la justice  Au Mali, l'Assemblée nationale privée d'électricité pour impayés  En Gambie, la fin de la dictature pousse de nombreux migrants à revenir au pays 


slateafrique
560 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Edouard - 25.03.2017 07:27

vraiment ce du n' importe quoi en Afrique.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : L’incroyable histoire du tardigrade réveillé après plus de 30 ans de congélation
left
ARTICLE Précédent : Russie: un haut responsable arrêté pour avoir démonté et revendu une autoroute
AUTOUR DU SUJET

Huit morts après l'explosion d'une mine au passage d'un minibus en Somalie

Afrique ..,

Somalie: de nouveaux éléments sur l’attentat du 14 octobre

Afrique ..,

Afrique-Russie : la seconde mort de Patrice Lumumba

Société ..,

Somalie : l'attentat le plus meurtrier d'un conflit qui n'en finit pas

Afrique .., Mogadiscio, Somalie