mediacongo.net - Actualités - Aéroport de Goma : la piste remise dans sa longueur d’avant l’éruption volcanique de 2002 
Retour Provinces

Aéroport de Goma : la piste remise dans sa longueur d’avant l’éruption volcanique de 2002

Aéroport de Goma : la piste remise dans sa longueur d’avant l’éruption volcanique de 2002 2017-03-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/03-mars/13-19/goma_aeroport_16_004.JPG Goma-

Une vue de l’aéroport de Goma

Ces travaux, dont le délai d’exécution est de quatorze mois et la fin projetée au 1er juillet 2018, rentrent dans le cadre du Projet d’amélioration de la sécurité au sein de cet aéroport international situé dans le chef-lieu du Nord-Kivu.

Le Projet d’amélioration de la sécurité à l’Aéroport international de Goma vient de connaître une grande avancée, avec la signature, le 7 février 2017, du contrat pour le prolongement de sa piste qui devra être remise à sa longueur d’avant l’éruption volcanique de 2002, qui a été de 3 mille mètres.

En tant qu’Agence consensuelle d’exécution du Projet d’amélioration de la sécurité à l’Aéroport de Goma, considéré par le gouvernement de la RDC et la Banque mondiale comme un projet d’urgence, la Cellule d’exécution du Projet de transport multimodal (CEPTM) va de l’avant dans la mise en œuvre de ce Projet dont l’accord de financement a été signé le 2 avril 2015 et sa mise en vigueur intervenue le 30 septembre 2015 en un temps record.

Ce premier contrat d’un montant de 18 703 257,77 USD a été signé avec l’entreprise SAFRICAS pour l’exécution de ces ouvrages. Les travaux, note le CEPTM dans un communiqué, visent à rétablir cette piste dans sa longueur d’avant l’éruption volcanique du 17 janvier 2002, qui était de 3 mille mètres. À en croire cette source, comme les formalités de constitution des garanties et de paiement d’un acompte sont terminées, l’entrepreneur est à présent en phase de mobilisation de ses ressources matérielles et humaines et d’installation de son chantier, de manière à commencer les travaux proprement dits le 2 mai 2017. La fin de ces travaux prévus pour quatorze mois est ainsi projetée au 1er juillet 2018.

Saluant ces avancées réalisées dans ce projet, le Coordonnateur national de la CEPTM, Lazare Dakahudyno Wakale Minada, a noté que « la signature de ce contrat est l’aboutissement d’un travail technique immense, réalisé de manière itérative par les experts de la Régie des voies aériennes et ceux d’un consultant recruté à cet effet ainsi que ceux de la CEPTM, pour définir les travaux à réaliser dans les limites des fonds alloués au Projet ».

On rappelle que, outre ce marché de réhabilitation de la piste, la composante du Projet concernant les investissements dans l’infrastructure aéroportuaire comprend, entre autres, la construction des ouvrages de drainage dans l’emprise aéroportuaire et d’un collecteur urbain pour évacuer les eaux de pluie de la zone aéroportuaire vers le lac Kivu ; la construction d’une clôture de l’emprise aéroportuaire ; la réhabilitation et l’extension du parking des avions ; l’installation du balisage lumineux de la piste, des voies de circulation et du parking des avions ; la construction d’un complexe Tour de contrôle et Bloc technique ; la fourniture et installation d’une sous-station électrique, etc. La remise de cette piste dans sa longueur initiale, réjouira les utilisateurs, va faciliter les mouvements des avions et constitue ainsi un atout majeur pour faire jouer à cet aéroport son rôle dans cette partie du pays.


adiac-congo
781 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Sécurité aéroportuaire : le Japon au chevet de la RDC

Economie .., Kinshasa