mediacongo.net - Actualités - Syrie : Washington reconnaît une frappe qui a fait 42 victimes civiles 
Retour Monde

Syrie : Washington reconnaît une frappe qui a fait 42 victimes civiles

Syrie : Washington reconnaît une frappe qui a fait 42 victimes civiles 2017-03-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/03-mars/13-19/syrie-victime-bombardement.jpg -

Les forces armées américaines ont reconnu jeudi avoir effectué une frappe dans le nord de la Syrie, contre Al-Qaïda, mais nié avoir délibérément visé la mosquée où au moins 42 personnes ont perdu la vie dans la province d'Alep selon une ONG syrienne.

« Nous n'avons pas visé une mosquée, mais le bâtiment que nous avons ciblé, là où avait lieu le rassemblement [d'Al-Qaïda], se trouve à environ 15 mètres d'une mosquée qui est toujours debout », a plaidé jeudi soir le colonel John J. Thomas, porte-parole du Centcom, le commandement des forces américaines au Moyen-Orient, en précisant qu'ils allaient « enquêter sur les allégations selon lesquelles cette frappe aurait fait des victimes civiles ».

Selon un communiqué préalable du Centcom, « les forces américaines ont effectué une frappe aérienne sur un rassemblement d'Al-Qaïda en Syrie, le 16 mars, dans la province d'Idlib, tuant plusieurs terroristes ».

Le porte-parole du Centcom a ensuite déclaré que la location précise de la frappe n'était pas claire, mais qu'il s'agissait bien de la même frappe que celle qui aurait touché la mosquée du village d'Al-Jineh, dans la province voisine d'Alep.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), au moins 42 personnes, des civils pour la plupart, ont perdu la vie, et une centaine ont été blessées dans les raids aériens qui ont touché la mosquée de ce village sous contrôle des groupes rebelles.

Selon des images diffusées par des militants antirégime et présentées comme celles du drame, le bâtiment semble par contre entièrement détruit.


lapresse
186 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Anne Hidalgo demande l’annulation d’un festival interdit "aux Blancs"
AUTOUR DU SUJET

Les violences en RDC font plus de déplacés qu'en Syrie, selon une ONG

Société ..,

Syrie: des avions de la coalition attaquent un convoi des forces du régime

Monde .., Beyrouth

Washington offre 10 millions pour localiser un chef djihadiste en Syrie

Monde .., Washington, USA

Négociations pour la sortie de rebelles à Damas

Monde ..,