mediacongo.net - Actualités - La marche de la Lucha interdite à Beni 
Retour Provinces

La marche de la Lucha interdite à Beni

La marche de la Lucha interdite à Beni 2017-03-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/03-mars/13-19/lucha_manifestation_arrestation_16_003.jpg Beni-

Des militants du mouvement « Lutte pour le changement » (Lucha/Beni) ont tenté, le mercredi 15 mars 2017, de manifester leur mécontentement contre la Commission nationale électorale indépendante (Ceni) pour dénoncer ce qu'ils qualifient de désordre dans le processus d'enrôlement en ville et territoire de Beni.

Tôt le matin, des éléments de la police étaient déployés dans des points chauds de la ville, au moment où on annonçait que les militants de la Lucha avaient déjà préparé un mémorandum à déposer auprès du chef d'antenne de la Ceni/ville de Beni.

Chargeant sur les manifestants, la police les a dispersés. Les organisateurs ont dénoncé la disparition de deux membres du mouvement et l'extorsion des téléphones, argents et autres biens de valeurs.

"Nous avons été dispersés par la police que nous pensions être professionnelle. Nous étions une dizaine, nous avons été tabassés et certains sont blessés. Ils nous ont largué des bombes à gaz lacrymogène. Nous ne savons pas où trouver nos militants dont Aboubakar et Eustache Malisava qui défendent l'intérêt national. Mais nous avons fait ce qu'il fallait faire. Nous regrettons la manière dont nous sommes traités par les autorités. Nous ne sommes pas des étrangers. La Lucha est représentée par une flèche en couleur verte qui signifie l'espoir. Nous n'avons pas peur de qui que ce soit. Nous reiterons la lutte et nous promettons des actions de grande envergure, si les hommes politiques continuent à se comporter de la sorte à Kinshasa. Nous sommes un mouvement non violent, mais les autorités ne veulent pas de nous", à indiqué un des leaders du mouvement.

 Réagissant au comportement de la police décrié par les manifestants, le commandant de la PNC ville de Beni, Jean-Félix Kazingufu Safari, a tout balayé. « C'est un mensonge honteux pour eux, car la police a fait son travail. De nouvelles sur les militants portés disparus ne sont pas connues...».

Il faut préciser que l'objectif de cette manifestation était d'interpeller la Ceni sur la fermeture de certains centres suite à la carence des matériels d'enrôlement.


MCN TEAM / mediacongo.net
392 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

RDC : Sindika Dokolo, Filimbi, la Lucha et Y’en a marre en France pour unir leurs forces

Politique ..,

Beni : libération de 8 militants de la Lucha

Provinces .., Beni, Nord-Kivu

RSF déplore la vague d'arrestations de journalistes en RDC en marge des marches du 31 juillet

Société ..,

Marche de Lucha : Kamerhe condamne la répression de la police

Sur le net .., Kinshasa