mediacongo.net - Actualités - Masina/Sans-fil : un python vivant trouvé dans un sac à main abandonné dans la rue 
Retour Insolite

Masina/Sans-fil : un python vivant trouvé dans un sac à main abandonné dans la rue

Masina/Sans-fil : un python vivant trouvé dans un sac à main abandonné dans la rue 2017-03-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/03-mars/13-19/python_17_0001.jpg Kinshasa-

La matinée d’hier mardi 14 mars avait quelque chose de si particulier à Masina. Mieux d’insolite. La population s’est réveillée dans une panique généralisée, provoquée par la nouvelle d’un python trouvé dans un sac à main, abandonné sur l’avenue Ambassadeur au quartier Sans-fil de la commune de Masina, à quelques centaines de mètres du Boulevard Lumumba.

Dès 7h00 du matin, la nouvelle avait déjà parcouru toute la contrée, telle une trainée de poudre. Des personnes venues de quatre coins de cette commune, et des municipalités environnantes, s’étaient agglutinées autour du python trouvé en plein quartier résidentiel.

Pas question de l’apprendre par le truchement d’une tierce personne. Chacun tenait à en être témoin oculaire. Parents, jeunes, élèves, étudiants, tous se disputaient le moindre espace pour voir de ses propres yeux ce serpent qui, une fois sorti du sac, se hasardait à faire une petite promenade décrivant un cercle.

« Je l’ai appris le matin de mon jeune frère, mais je n’y croyais pas. Je me suis dis que je devais venir le voir de mes propres yeux. C’est pour moi une première fois de voir un python vivant. Je m’en réjouis. Cependant, je crois qu’il est important qu’une enquête rigoureuse soit menée afin de trouver le propriétaire de ce reptile », a indiqué un étudiant trouvé dans l’assistance.

LA POPULATION STUPEFAITE DE VOIR UN PYTHON VIVANT

Le python a été décapité à coup de machette et de morceau de bois aux environs de 8h30 par quelques jeunes courageux de la contrée. Même alors, la nouvelle a continué à draîner des curieux venus de tout le district.

Le mystère sur l’origine du reptile, ainsi que sur le propriétaire du sac à main qui le contenait a demeuré jusque tard dans l’après-midi. Aucune personne n’est passée réclamer la propriété de ce serpent. Ce qui a laissé libre cours à des spéculations tous azimuts dans l’opinion.

Des commentaires fusaient de partout. Chacun y allait de sa lecture. Pour certains, le python, encore jeune serait destiné à la vente. Son propriétaire se serait fait extorquer le sac le contenant. Curieux de trouver un python vivant à la place d’une importante somme d’argent. Ses ravisseurs auraient vite pris fuite avant d’abandonner le sac à moitié ouvert sur la rue.

« Les voleurs venaient de ravir ce sac des mains d’une femme qui revenait d’on ne sait d’où, aux environs de 3 heures du matin. Nous l’avions entendu crier, mais personne ne pouvait sortir. Arrivés sur l’avenue Ambassade, ils se sont résolus de se débarrasser du sac pour ne rester qu’avec le contenu. Ayant trouvé un python vivant dedans, ils ont vite pris la poudre d’escampette, laissant derrière eux leur proie », a rapporté Cédric, un habitant du quartier.

Les plus superstitieux parmi les observateurs trouvés sur place avancent plutôt des explications mystico-métaphysiques au sens d’Auguste Comte. Ils croient dur comme fer que le sac à main appartenait à un féticheur qui habite le quartier. Il contenait une somme importante d’argent qui se serait muée en ce gros serpent après le vol.

« Des personnes qui ont assisté à la scène nous ont affirmé que ce sac appartenait à une jolie femme trouvée dans les rues du quartier Sans-fil aux environs de trois heures du matin. Il contenait une importante somme d’argent au moment du vol, somme qui s’est muée en un python à la grande surprise de la bande des voleurs », a indiqué Handy, un jeune trouvé sur place.

Pour leur part, les forces de l’ordre sont passées faire le constat, avant de promettre de s’investir à fond afin d’élucider les raisons d’être d’un python vivant dans ce quartier résidentiel. 

Dans l’entre temps, un groupe de jeunes non autrement identifiés s’étaient employés dans l’après-midi à délocaliser la dépouille de ce reptile pour une poubelle dressée en face du boulevard Lumumba. Avant d’ironiser sur une probable cotisation en vue de le mettre enfin dans une casserole sous feu. 

Orly-Darel Ngiambukulu
Forum des As
4247 suivent la conversation
5 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Maitre d'Ecole - 16.03.2017 08:31

Droit des animaux ou etes vous, il faut traduire le gouvernement en justice pour extreminanation des especes en voie de disparition, Société civile, association de droit un autre boulot, voici un element de plus à mettre dans le dossier contre JK. Kabange. Ce element est vraiment palpable, c'est pas à chercher comme vous trafiquez sur les bandis Miliciens, Kamwena et Bundu. Chers compatriotes allez de l'avant la CPI va se saisir

Non 5
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kibula - 16.03.2017 08:13

Pourquoi l'Avoir tué? il fait quoi? RIEN! Juste parce qu'il s'est retrouvé là? Et si les "Autorités" Municipales l'avaient protégé en l'amenant au ZOO par Exemple?

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert - 15.03.2017 17:47

Kiekiekiekie, c'est la conclusion qui m'intéresse, car la finalité avec ces jeunes à Kinshasa, il faut le mettre dans une casserole. Mais hélas! s'il appartenait à un féticheur? Vraiment les jeunes sont courageux, car un piton à son état sauvage, donne la frayeur et même la peur pour y approcher, surtout en brousse!

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage - 15.03.2017 17:29

Ce python est tellement grand pour entrer dans un sac à main!

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 15.03.2017 16:53

UN PYTHON DANS UN SAC À MAIN! MAIS QUELLES DIMENSIONS ONT-ILS LES SACS À MAIN CHEZ NOUS POUR HÉBERGER UN PYTHON?

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : L’incroyable histoire du tardigrade réveillé après plus de 30 ans de congélation
left
ARTICLE Précédent : Russie: un haut responsable arrêté pour avoir démonté et revendu une autoroute