mediacongo.net - Actualités - Le PNSA encourage les jeunes à s’adonner aux études 
Retour Santé

Le PNSA encourage les jeunes à s’adonner aux études

Le PNSA encourage les jeunes à s’adonner aux études 2017-03-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/03-mars/13-19/cigarette_consommation_17_004.jpg Kinshasa-

« La toxicomanie et la santé sexuelle et reproductive, ses conséquences et les mesures préventives », voici une problématique abordée par la directrice adjointe du Programme national de la santé de l’adolescent (PNSA) lors d’un briefing avec la presse. Jacquie Musumba indique qu’il y a un lien direct entre la toxicomanie et la santé de la reproduction. Car, poursuit-elle, les toxicomanes adoptent un comportement à risque qui se répercute sur leur propre vie et qui entraîne des conséquences néfastes sur la santé des autres. Y compris sur l’environnement en général et socioéconomique en particulier.

A entendre la directrice adjointe du PNSA, les mesures préventives de la toxicomanie dans les milieux des adolescents et des jeunes consistent notamment, à informer cette catégorie sociale sur les méfaits de la drogue. Parmi les moyens préconisés pour combattre la toxicomanie, Mme Jacquie Musumba exhorte les jeunes à s’adonner aux études et à d’autres activités saines. Aussi, scolariser le plus possible des adolescents et jeunes, fournir l’emploi aux jeunes, lutter contre la pauvreté, ainsi que fréquenter les centres de santé adaptés aux adolescents et jeunes constituent-ils des remèdes efficaces contre ce fléau qui ronge la société congolaise.

Cependant, cette éducatrice estime que la curiosité, la quête du courage, la prostitution, la pression des camarades, l’absence d’encadrement, l’échec et la déception sont des causes et des facteurs favorisant la toxicomanie chez les jeunes et les adolescents. Avant de citer quelques conséquences de l’abus de drogue qui sont, entre autres, les lésions physiques et psychiques, le suicide ou tentative de suicide, la faible rentabilité scolaire et professionnelle, la délinquance juvénile ainsi que le manque de confiance en soi.

En outre, Jacquie Musumba a expliqué que la toxicomanie est un état de dépendance causé par la consommation abusive de drogues dans le but d’obtenir un effet sur le comportement, la perception et la conscience. D’après elle, il y a deux types de dépendance psychique et physique. Pour la première, c’est l’incapacité pour un individu de se passer de la drogue. Le second est caractérisé par des signes physiques inhabituels chez un individu en privation de drogue, a-t-elle souligné.

Mathy Musau
Forum des As
210 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie