mediacongo.net - Actualités - UEFA Ligue des champions: où s'arrêtera donc le conte de fées de Leicester ? 
Retour Sport

UEFA Ligue des champions: où s'arrêtera donc le conte de fées de Leicester ?

UEFA Ligue des champions: où s'arrêtera donc le conte de fées de Leicester ? 2017-03-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/03-mars/13-19/les-joueurs-de-leicester-ont-realise-un-nouvel-exploit-en-eliminant-le-fc-seville.jpg -

Les joueurs de Leicester ont réalisé un nouvel exploit en éliminant le FC Séville de la Ligue des champions

En seconde division anglaise il y a trois ans, Leicester vient d'obtenir le premier quart de finale de Ligue des champions de son histoire, en éliminant Séville, triple vainqueur de la Ligue Europa (1-2, 2-0) au tour précédent.

Au bord de la relégation et après avoir écarté leur emblématique coach Claudio Ranieri il y a quelques semaines, les Foxes continuent d'écrire l'histoire de leur club sur la scène européenne.

Plus tard, des jeunes footballeurs se feront conter le fabuleux conte de fées d'un petit club du coeur de l'Angleterre, Leicester, au chevet de leur lit, avant de s'endormir, et se mettront à rêver. Des étoiles dans les yeux, les quelque 30 000 supporters du King Power Stadium en ont eu plein, ce mardi soir, à l'orée de la victoire des Foxes (2-0) face au triple champion de la Ligue Europa, Séville, en huitièmes de finale de Champions League.

L'expulsion de Samir Nasri en fin de match mit completement fin aux dernières velléités offensives du FC Séville. (© Reuters/Darren Staples)

Un renversement de situation et un sang-froid (défaite 2-1 à l'aller) dignes des écuries européennes les plus expérimentées. Et pourtant... Dans leurs jambes, les onze hommes de Leicester ne comptaient que 98 rencontres de Ligue des champions à leur actif, au début du match retour face à Séville. C'était même le baptême du feu de leur coach, Craig Shakespeare.

Christian Fuchs est le joueur qui comptait le plus de match de Ligue des champions dans les jambes (25) avant le huitième de finale retour contre Séville. (© Reuters)

Mais, habitués à surprendre depuis déjà quelques saisons, les Foxes ont su déjouer les pronostics et se qualifier pour leur premier quart de finale de Ligue des champions. Pour la première participation du club sur la plus prestigieuse scène européenne... « C'est incroyable, je ne peux pas y croire. C'est une des plus grandes soirées du club. Nous avons encore repoussé l'impossible », savourait hier soir le capitaine du club, Wes Morgan, premier buteur du soir (1-0, 27').

Du ventre mou de Championship au top 8 européen en trois ans

Cinq victoires, c'est le bilan affiché par Leicester dans son histoire en C1, actualisé ce mardi soir. « Gagner la Ligue des champions ? Pourquoi pas », lâchait pourtant, en amont de la rencontre, Craig Shakespeare, manager des Foxes depuis la mise à l'écart - houleuse - du technicien italien Claudio Ranieri, qui faisait remporter le titre de Premier League à ses hommes l'an passé.

Aujourd'hui, l'ambition du coach britannique relève encore certainement du fantasme, mais elle est digne de la trajectoire féérique empruntée par les Anglais sur ces dernières années. Il y a trois ans, Leicester trustait encore le milieu de tableau de Champonship (deuxième division anglaise), Riyad Mahrez chaloupait à tout-va sans grand succès, Jamie Vardy galérait à faire grimper l'aiguille de son compteur-buts à plus de cinq réalisations. Et, depuis hier soir, les Foxes font partie du top 8 européen, au même titre que le Real Madrid, Barcelone ou le Bayern Munich. Une véritable success-story.

En championnat, Leicester joue le maintien

Rien ne présageait pourtant d'un tel parcours européen cette saison. Peu après avoir remporté le titre de champion d'Angleterre, Claudio Ranieri annonçait même la couleur de l'épisode qui suivait : « L'objectif initial est d'arriver au plus vite au total de 40 points ». Un total pas encore atteint en championnat (27 points, 15e). En Ligue des champions ? « Acquérir de l'expérience ».

Plus que de l'expérience, c'est du prestige et une réputation que se sont forgés les Foxes. En danger en championnat, ils réalisent depuis le début de la saison un parcours sans-faute en C1 : premier de leur poule de qualifications, et ticket composté pour les quarts de finale. « On est peut-être l'équipe surprise (...) on n'est ici que par le mérite », glissait Shakespeare à l'issue du huitième de finale.

Et maintenant ?

« C'est mémorable pour tout le monde. Les supporteurs et les joueurs ont été incroyables ce soir », poursuivait le coach des Foxes. Mémorable, historique, féérique, les adjectifs manquent souvent pour couvrir l'inqualifiable. Dans un football européen dont les pages sont écrites par le même cercle d'auteurs depuis une dizaine d'années, Leicester fait figure de nouvelle plume, à l'encre rafraîchissante, et repousse un peu plus loin l'idée d'un sport préconçu par les grands.

Une tâche ardue s'annonce désormais pour Leicester, puisque le vainqueur en titre de la Premier League devrait pêcher un très gros poisson en quarts (Madrid, Dortmund, Barcelone, Bayern et Juventus sont les cinq autres qualifiés), et continuer à évoluer avec son costume d'outsider, qu'il porte bien. Mais peu importe l'issue, l'histoire en demeurera belle. Elle a déjà inspiré quelques artistes.

Un film est en préparation pour illustrer la vie de l'attaquant fantasque des Foxes, Jamie Vardy, et un livre a été écrit (The Unbelievables / "Les Incroyables" en français) sur la quête du titre de champion d'Angleterre en 2015/2016 par les Foxes. Parce que l'histoire du football européen tient à se souvenir du conte de fées vécu par le petit club du coeur de l'Angleterre. Et tient à ce qu'il soit raconté, plus tard, à de jeunes rêveurs.


Ouest-France / MCN, via mediacongo.net
606 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Foot-transfert : Bruno Bla et Gladys Bokese s’engagent avec Shark XI FC
left
ARTICLE Précédent : Linafoot : Dcmp se débarrasse difficilement du SC Rojolu
AUTOUR DU SUJET

Ligue des Champions : Bayern Munich-Real Madrid, tête d'affiche des 1/4 de finale sensationnels

Sport .., Nyon, Suisse

Premier League: la modeste équipe de Leicester est le nouveau roi d'Angleterre

Sport ..,

FIV : des jumeaux naissent à deux ans d’intervalle

Insolite .., Leicester