mediacongo.net - Actualités - RDC-BAD : Henri Yav Mulang et Sylvain Maliko matérialisent les projets PEJAD et PAGACE

Retour Economie

RDC-BAD : Henri Yav Mulang et Sylvain Maliko matérialisent les projets PEJAD et PAGACE

RDC-BAD : Henri Yav Mulang et Sylvain Maliko matérialisent les projets PEJAD et PAGACE 2017-03-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/03-mars/06-12/mulang_yav_projet_17_004.jpg Kinshasa-

Henri Yav Mulang, Ministre des finances

Le Ministre rd-congolais des Finances, Henri Yav Mulang et le Représentant Résidant de la BAD en RDC, Sylvain Maliko, ont signé, vendredi 10 mars 2017, deux Accords de Financement des projets PEJAB (Projet sur l’entreprenariat des jeunes à l’agriculture et agro-business) et le Projet PAGASE (Projet d’Appui à la Gouvernance et à l’Amélioration du Secteur Electrique).

Ces deux projets, financés à hauteur de 204,15 millions de dollars américains ont été matérialisés ce jour par la signature de deux accords entre le Ministre des Finances Henri Yav Mulang et le Représentant Résidant de la BAD en RDC, Sylvain Maliko.

Le projet PEJAB, financé à hauteur de 60 million de dollars américain vise la création par les jeunes diplômés de 2.000 agro-entreprises pouvant générer 10.000 emploi des jeunes.

En clair, ce projet vise le développement du secteur agricole par l’accroissement de la production des produits vivriers et pérennes satisfecit du Ministre de tutelle, Patrick Mayombe.

Ce projet va, à coup sûr, lutter contre le chômage parmi les jeunes diplômés a noté la ministre de la Jeunesse et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté, MaguyKyala.

Le second projet, appelé PAGASE, Projet d’Appui à la Gouvernance et à l’Amélioration du Secteur de l’Electricité vise la réhabilitation du Groupe 6 de Inga I, l’extension de la centrale hydroélectrique du Lungudi, l’acquisition et l’installation d’un système de comptage des postes haute tension et moyenne tension de Kinshasa. Le Ministre de l’Energie s’est fait représenter à cette cérémonie par son Directeur de Cabinet qui a salué l’excellence des relations de coopération qui existe entre la RDC et la BAD.

Le financement de l’ensemble de deux projets est évalué à 204 de dollars américains. Et le ministre des Finances Henri Yav Mulang s’est engagé au nom du Gouvernement à mettre tout en œuvre pour la matérialisation de ces projets.


La prospérité
830 suivent la conversation
3 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Jamel - 15.03.2017 08:10

Ces projets n'ont jamais eu des impacts visibles sur la vie de la population au contraire ça nous appauvris car ce sont nos enfants qui payeront cette dette.

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Homo sapiens - 15.03.2017 08:06

chers amis politiciens, soyez soucieux de votre pays, laissez les coordinations d’exécution des projets crées par la BAD et le gouvernement au sein des ministères bénéficiaires de ces financements gérer ces fonds. le malheur c'est qu'on nous apprendra demain que cet argent a été détourné par un extra-terrestre ! Bravo monsieur le Ministre, mais faites autant.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert Ilunga - 15.03.2017 07:58

Merci à la BAD et au Gouvernement Congolais sous le leadership de JKK.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Etiage du fleuve Congo, la SNEL pourrait passer au thermique pour desservir le pays

Economie .., Kinshasa

Le nouveau système national de paiement attendu fin mars 2017

Economie .., Kinshasa

Henri Yav Mulang : « Il y a beaucoup de fraudes et de contrebandes à Kasumbalesa »

Economie ..,

Retombée de la conférence de Lubumbashi: l'application des rétrocessions promises aux...

Politique .., Kinshasa