mediacongo.net - Actualités - Kimwenza : trois adeptes et leur prophétesse meurent par noyade 
Retour Religion

Kimwenza : trois adeptes et leur prophétesse meurent par noyade

Kimwenza : trois adeptes et leur prophétesse meurent par noyade 2017-03-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/03-mars/06-12/lac_mavalee_17_002.jpg Kinshasa-

Au total, quatre (4) fidèles d’une église, non autrement identifiée dont leur prophétesse, sont morts par noyade dans un lac artificiel à la cité urbano-rurale de Kimwenza, située dans la périphérie Ouest de Kinshasa dans la commune de Mont-Ngafula.  

En compagnie de leur prophétesse, ces fidèles se sont résolus de passer un temps de prière intense, le week-end dernier, dans la forêt de Kimwenza qui fait frontière avec le Kongo Central pour implorer la miséricorde divine. Voilà qu’à la place de recevoir des bénédictions après avoir communié avec Dieu le père, c’est plutôt, un drame macabre qui a été vécu en spectacle par la population de Kimwenza et ses environs.

Un étang d’eau douce avale gratuitement quatre adultes en l’espace de quelques minutes. Les images diffusées par la consœur, Molière Télévision, dénote un mystère déraisonnable loin de l’entendement humain. Elles laissent perplexe, toute l’opinion qui continue à s’interroger sur la cause réelle d’une telle fatalité.  

D’où vient que certains responsables d’églises à Kinshasa, s’adonnent à l’aveuglette, de prier en brousse ou dans une forêt avec leurs adeptes, faisant ‘’fi’’ aux morsures de serpents ou autres insectes vecteurs de beaucoup de maladies ? Cette question vaut son pesant d’or, dans la mesure où cette pratique a pris corps depuis des lustres et tend d’être institutionnalisé dans la Ville-province de Kinshasa. Les forêts de l’UNIKIN, CNPP/UNIKIN, Kimwenza, Kasangulu et d’ailleurs constituent de lieux d’auberge à ce genre de pratique.

La triste scène vécue à Kimwenza est horrible à voir. Quatre personnes d’une même secte, trouvent subitement la mort par noyade.

D’après les témoignages recueillis auprès de la population, il aurait plu abondamment durant toute la nuit du samedi à dimanche, dans cette forêt de Kimwenza. D’où, la boue escortait leurs pieds sur le chemin de retour. Pour eux, l’étang d’eau qu’ils découvraient à première vue, constituait une aubaine pour laver les pieds et pourquoi, ne pas se baigner complètement. La première personne à se débarbouiller découvre une eau chaude ‘’laquelle’’, fait inexorablement du bien dans l’organisme pour chasser le froid, d’autant plus que ces membres d’églises ont marché sous la pluie. En faisant appel, à ses collègues de la rejoindre dans le rivage pour se laver ensemble, tout d’un coup, son corps a commencé à s’enliser petit à petit sous les eaux.

Une deuxième personne tente de la secourir. Celle-ci subit le même sort, pendant que la première était complètement immergée sous l’eau. Une troisième personne a tenté de sauver la deuxième qui se noyait à ses yeux mais, en vain. C’est alors que la prophétesse désemparée, s’est jetée elle aussi, dans l’eau pour essayer de sauver qui, elle peut. Sans commune mesure, le sort l’a aussitôt frappée, et englouti sous eaux. Quatre personnes ont trépassé dans un laps de temps.

Certains témoins n’ont pas hésité de dévoiler l’aspect mysticisme de cette eau qui, jadis, avait fait noyer, presque dans des mêmes circonstances, un blanc et un grand véhicule.

D’autres par contre, ont révélé que les us et coutumes de la contrée, interdisent aux étrangers (non autochtones) à se baigner dans cette rivière inerte.

Une autorisation préalable de chefs coutumiers, ferait que la personne étrangère qui y va pour se laver dans cette eau sera épargnée, de la sentence suprême (la mort).

Il convient de rappeler que cet endroit fut autrefois, une carrière de moellon. Au fil de temps, il s’est transformé en un lac artificiel où des  forces occultes distribuent la mort à des innocents.


La Prospérité
1966 suivent la conversation
6 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Wababam - 23.03.2017 11:15

c'est dommage,il faut cependant souligner que les dérapages vécus dans notre contexte ne doit pas nous ramener à remettre en cause l'existence des églises,les USA ont des églises de reveil très puissanates seulement là les choses sont beaucoupl serieuses; le serieux problème dans le monde Chrétien RDcongolais c'est le problème vocationnel;beaucoup de gens s'improvisent serviteurs de Dieu sans en avoir réçu le mandat divin, et la conséquence est donc l'aventurisme.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JAL - 14.03.2017 11:41

Ce n'est pas possible!!!!! Il faut d’abord chercher à comprendre c'est quel Dieu qu'ils cherchaient? Est ce le même Dieu de la Bible qui a le pouvoir sur le monde entier????? Non je doute fort que le mysticisme peut avoir le dessus sur les enfants de Dieu qui se sont retiré pour aller chercher le Dieu véritable "Jésus Christ"....

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mfumu Ntoto - 14.03.2017 11:29

Il faut que le Pouvoir intervienne pour mettre fin à cette distraction qui n'a que trop duré. Ces vendeurs du vent autrement dits Pasta, Prophètes ou encore Evangea ne sont que des petits flatteurs et menteurs qui vivent au dépend de ceux qu'ils emballent dans leurs discours creux, sans fondement. Nous avons vécu avec les églises traditionnelles et pareilles bêtises n'étaient pas enregistrées. Depuis l'arrivée des "pasteurs des nations", "hommes de Dieu" et autres machins, c'est la catastrophe. Je sais que cette distraction arrange le Pouvoir qui a plus besoin des gens rêveurs et distraits que des avertis.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
emmanuel - 14.03.2017 09:49

Un histoire rocambolesque. Comment peut on croire a ces insolites.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert - 14.03.2017 08:32

C'est la pauvreté et une mauvaise éducation dans le pays qui poussent des gens à faire du n'importe quoi pour faire passer le temps et donc éviter les problèmes. On quitte les églises traditionnelle, vers des sectes, qui ne sont que des boutiques des individus qui se font passer pour prophètes.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 14.03.2017 07:36

Et si c'est l’enlèvement, toi et moi nous sommes donc restés croupir avec les déboires de ce pays: Dialogue, accords, concertation, Conclave, Rassemblement, dynamique, MP, Autorité morale, comité des sages, etc. des mots creux sans vie.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Kongo Central : contribution de l’Assemblée provinciale à l’érection du musée de l’église Kimbanguiste à Nkamba
AUTOUR DU SUJET

En Egypte, les catholiques impatients d'accueillir le pape François

Religion ..,

Le pape canonisera le 13 mai les deux bergers de Fatima

Religion .., Vatican, Italie

Le pape François en colère

Religion ..,

Portugal: la pénurie de curés catholiques pousse plusieurs femmes à célébrer la messe !

Religion .., Kinshasa