mediacongo.net - Actualités - Des millions de dollars réclamés pour les artistes musiciens. Socoda : Verckys Kiamuangana et Nyoka Longo chez Badibanga ! 
Retour Musique

Des millions de dollars réclamés pour les artistes musiciens. Socoda : Verckys Kiamuangana et Nyoka Longo chez Badibanga !

Des millions de dollars réclamés pour les artistes musiciens. Socoda : Verckys Kiamuangana et Nyoka Longo chez Badibanga ! 2017-03-02
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/02-fevrier/13-19/badibanga_socoda_17_004.png Kinshasa-

Une commission sera instituée pour statuer sur les doléances des musiciens, telles que formulées par ces deux émissaires auprès de l’actuel Premier ministre, Samy Badibanga Ntita, au vu du dossier complet en sa possession, depuis ce mercredi 1er mars 2017. Déjà, les deux parties ont convenu d’y travailler laborieusement dans la perspective d’une solution appropriée. 

Dans cette édition, il y a lieu de cerner, ici, les aspects détaillés de cette audience qui place ainsi, le gouvernement devant ses responsabilités. Il est question d’aider la Socoda à rentrer dans ses droits d’auteurs vis-à-vis de certaines chaînes de télévisions, des radios et de quelques sociétés des télécommunications, à l’instar de Vodacom et Airtel.

Ces deux dernières, selon Nyoka et Kiamuangana, doivent respectivement, 35 et 28 millions de dollars américains. Ils dénoncent également les interférences de la Fédération des entreprises du Congo qui, curieusement, demande à ces deux sociétés-là, de ne pas payer les droits, pourtant, dus à la Socoda. Ils en appellent à l’intervention du gouvernement, pour débloquer cette situation.

Recevant Verckys Kiamuangana et Jossart Nyoka Longo : le Premier ministre Samy Badibanga au chevet de la Socoda

Le Premier ministre Samy Badibanga Ntita, a accordé ce mercredi 1er  mars 2017, une audience aux ténors de la Société Congolaise des Droits d'Auteurs et Droits Voisins, Socoda, les artistes musiciens Verckys Kiamuangana Mateta et Jossart Nyoka Longo, respectivement Président du Conseil d'Administration et Administrateur.  Verckys Kiamuangana et Jossart Nyoka Longo ont plaidé, au nom de tous les artistes confondus, en faveur d'une action gouvernementale efficace afin de redresser les comptes de la Société Congolaise des Droits d'Auteurs et Droits voisins à travers la facilitation de la perception des droits d'auteurs auprès des assujettis.

En effet, précise le patron de Zaïko Langa Langa, le rôle de la Socoda est de percevoir et de répartir les droits d'auteurs. « Il se fait que nos assujettis, ne nous rendent pas service et nous sommes venus chercher l'intervention du Gouvernement pour que nous rentrions dans nos droits, afin de nous permettre de nous prendre en charge en cas de problème, maladie ou décès », a déclaré M. Kiamuangana à la presse à l’issue de l’audience.

Complétant son président, Jossart Nyoka Longo est monté au créneau pour dénoncer l'attitude de certains acteurs qui dévastent le secteur. "Il y a la Fédération des entreprises qui demande à nos assujettis de ne pas payer des droits à l'instar de Vodacom", rappelle-t-il.

A en croire Verckys Kyamuangana, ce sont près de 35 millions de dollars américains que doit la société des télécoms à la structure qu'il dirige. Il faut ajouter à la liste de ces créanciers, les chaînes de télévisions, de radio ou encore, Airtel qui doit quelque 28 millions de dollars américains. Tous, ne respectent pas leurs obligations en termes de paiement des droits d'auteurs, se plaint-il. Ce qui constitue un manque à gagner pour les artistes congolais. D'où, le recours au Gouvernement pour solliciter une intervention du Premier ministre pour une solution à l'amiable.

Quant à leur entretien avec le Chef du Gouvernement, les deux représentants des artistes ont été unanimes, ''Le Premier ministre s'est montré particulièrement,  attentif aux doléances que nous lui avons soumises. Il a promis de mettre en place une commission pour statuer sur la situation''.

Pour rappel, la Société des Droits d'Auteurs et Droits Voisins a été mise en place en 2011 en remplacement de la Soneca, liquidée. Elle est donc,  à ce jour,  la seule organisation reconnue par la législation congolaise chargée de l’exploitation, la perception et la distribution des droits d’auteurs, droits voisins, droits connexes ainsi que la défense des droits patrimoniaux.

Précédemment dirigée par Jacques Mondonga à sa création, le 18 mars 2011, c'est depuis 2013 que Verckys Kiamuanga préside aux  destinées de cette structure.


La prospérité
1395 suivent la conversation
6 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
JE SUIS RDC - 02.03.2017 11:55

promenade de sante?????

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mfumu Ntoto - 02.03.2017 11:23

Le Gouvernement doit prouver qu'il est capable de résoudre les problèmes de son pays. Le pays ne manque pas de l'argent pour organiser les élections, payer les dettes intérieures, et intervenir auprès des tiers pour des questions des intérêts des nationaux. Il lui suffit de canaliser normalement les recettes des impôts, taxes et autres royalties perçus dans les caisses officielles et non officieuses de la RD Congo, et tout ira pour le mieux...Un peu de volonté et d'amour patriotique suffisent pour redémarrer notre économie. Ne pleurons pas, travaillons d'arrache-pied.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 02.03.2017 09:48

Vous ne faites pas la censure de vos produits et vous n'êtes là que pour réclamer de l'argent. Pour quoi en faire? Past DSK!!!

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 02.03.2017 08:27

Surtout que c'est un gouvernement qui a une mission bien déterminée, celle d'organiser les élections cette année. Donc évitez d'embrouiller la situation!

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 02.03.2017 08:23

Ce n'est pas le moment d'emmener vos doléances au moment où le pays n'est pas encore stable sur tous les plans et surtout économique avec la dévaluation de la monnaie nationale. Imaginez-vous si le gouvernement débloquait des millions des dollars pour vous les musiciens d'une part et ce même gouvernement réclame des moyens pour l'organisation des élections de l'autre part, ça sera compliqué! Comprenez la situation que traverse le pays d'abord.

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Emma - 02.03.2017 08:10

et dire que le premier ministre n'a pas à faire?

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema
AUTOUR DU SUJET

La Socoda en assemblée générale ordinaire 2017 

Musique .., Kinshasa

Droit d’auteurs : faut-il taxer les téléphones pour l'utilisation des musiques ?

Société .., Kinshasa