mediacongo.net - Actualités - Belgique: l'armée belge veut garder secret des archives de la Force publique congolaise 
Retour Diaspora

Belgique: l'armée belge veut garder secret des archives de la Force publique congolaise

Belgique: l'armée belge veut garder secret des archives de la Force publique congolaise 2017-02-24
Monde
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/02-fevrier/20-26/Force_publique.jpg -

Agents de la Force publique effectuant un contrôle routier (© Image d'archives/Belga Image)

L'armée belge souhaite récupérer les archives de la Force publique congolaise, est-il ressorti mercredi d'une question posée par le député belge Benoît Hellings (Ecolo) en commission de la Défense du Parlement belge. Une demande qui étonne le parlementaire alors que ces documents ont plus de 50 ans.

Les archives africaines entreposées au Palais d'Egmont sous la responsabilité des Affaires étrangères sont en cours de transfert vers les Archives générales du royaume. La Sûreté de l'Etat belge avait déjà entrepris de reprendre tout ce qui relevait de la Sûreté coloniale, service de renseignement des colonies belges.

C'est maintenant au tour du Service général du Renseignement et de la Sécurité (SGRS), soit les renseignements militaires belges, de se manifester. Le 26 septembre, le SGRS a averti les Affaires étrangères qu'il voulait reprendre les archives de la Force publique, corps à la fois policier et militaire des colonies belges, car elles contiennent des documents classifiés. Les Affaires étrangères ont demandé des explications qui lui ont été transmises au mois de janvier.

Ce sont pas moins de 10 kilomètres d'archives qui seront transférées dans les trois ans à venir. Une première phase a débuté, portant sur un kilomètre relatif au personnel de la colonie depuis l'Etat indépendant du Congo (EIC).

Les initiatives des services de renseignement n'enchantent pas les Archives du royaume. "C'est un rapport de forces que certains services de l'Etat essaient d'établir à l'égard des Archives alors qu'il s'agit de documents d'une époque éloignée de la nôtre et qui ne contiennent plus aucun secret d'Etat", a regretté le directeur opérationnel des Archives pour Bruxelles, Pierre-Alain Tallier interrogé par Belga.

En surface, les archives de la Force publique ne couvrent d'ailleurs qu'une cinquantaine de mètres.

"Il y a un protocole d'accord clair: ces 10 kilomètres d'archives doivent être transférés dans le lieu approprié de toutes les archives de l'Etat, à savoir les Archives générales du royaume", a lancé M. Hellings à l'adresse du ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA), en insistant sur l'importance du travail à accomplir sur le passé colonial.

"Il est parfaitement légitime dans un État démocratique qu'après un délai de 50 ans, alors que la plupart des acteurs des faits sont décédés, que notre démocratie puisse faire face à son passé colonial et que nos chercheurs puissent faire la lumière sur ce passé. Pour ce faire, ils doivent avoir accès aux sources primaires que vos services leur cachent".

 


Le Vif / MCN, via mediacongo.net
2168 suivent la conversation
4 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
PATRIOTE - 25.02.2017 11:07

Où êtes vous les combattants de la diaspora! vous êtes les premiers à injurier les autorités de RDC, vous les traitez de tous les maux! vous voila avec les colons qui vous cachent les archives de l'histoire de votre pays! Les combattants vous ne savez rien dire rien manifester, car vous connaissez votre sort! sinon rapatriement forcé autrement dit lipapu! c'est triste!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 24.02.2017 15:56

Oh dear!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 24.02.2017 15:21

La belgique ne voudra jamais que la RDC soit libre, raison pour laquelle elle est censée fabriquer la déstabilisation du pays pour régner. Pourquoi classer secret défense la souffrir de nos aïeux ?????????? Retenez, vous paierez ça et préparer calmement la facture de vos acte malhonnête.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LPBK - 24.02.2017 15:02

Tous ce que savent les belges c'est de cacher ce qui revient de plein droit aux rdchois. Pauvre pays, dépourvue de tout, incapable d'inventer même un vélo, la Belgique ne cessera jamais de nous remettre le couteau dans nos plaies.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

Bruxelles : un premier tête-à-tête attendu entre Trump et Macron

Monde .., Bruxelles, Belgique

Espagne: des proches de Yassine Atar, frère du cerveau des attentats de Bruxelles, interpellés...

Monde ..,

La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

Société .., Kinshasa

Belgique : un individu s'accroche à l'arrière d'un bus à Charleroi

Insolite .., Bruxelles, Belgique