mediacongo.net - Actualités - Secrétariat général de l’Environnement : un compte bancaire irrégulier découvert à Standard Bank 
Retour Société

Secrétariat général de l’Environnement : un compte bancaire irrégulier découvert à Standard Bank

Secrétariat général de l’Environnement : un compte bancaire irrégulier découvert à Standard Bank 2017-02-24
Science & env.
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/02-fevrier/20-26/standard_bank_17_0001.jpg Kinshasa-

Avocat près la Cour d’Appel, représentant de la République démocratique du Congo et le ministère de l’Environnement et du Développement durable par devant le Parquet général de la République, Me Willy Bolio Emina Mpa-Rewil a révélé, le jeudi 23 février 2017 au cours d'un point de presse à Kinshasa, l’existence d’un compte bancaire irrégulier à la Standard Bank au nom de l’administration de l’Environnement. A l’en croire, ce compte, intitulé « Biosécurité » a servi au coulage des recettes dont on ne peut pas encore déterminer le montant avant la clôture de l’instruction.

En effet, a-t-il déclaré, le Procureur général de la République a déclenché une action publique pour tirer cette affaire au clair. « Nous n’avons qu’une seule attente : voir la justice faire son travail pour que l’argent détourné soit remboursé, que les dommages et intérêts soient payés par les détourneurs en faveur de la République, la peine prévue ainsi que la sanction administrative conséquente », a souligné l’avocat devant un parterre de journalistes.

Se réservant de citer des noms des personnes à ce stade d’instruction, Me Bolio a cependant fait noter que la fin de la période d’impunité et de suspens dans cette grossière affaire de coulage de deniers publics à l’Environnement est peut-être pour bientôt.

Tout en rappelant le rôle du ministère de l’Environnement sur l’équilibre mondial face au réchauffement climatique actuel, il a déclaré que par son fonctionnement, la loi budgétaire de la RDC prévoit des taxes qui doivent être perçues par l’administration du ministère sectoriel.

Malheureusement à cause de la mauvaise utilisation de fonds logés dans des comptes
irréguliers créés et gérés par de personnes mal intentionnées, l’image de marque du pays est ternie.

A titre exemplatif, rapporte l’avocat, lors de l’évaluation des projets PANA, financé par la Banque Africaine de Développement et le projet de la Foresterie et Conservation de la Nature (PFCN), financé par la Banque mondiale, il a été établi qu’il y a eu des dépenses inéligibles de l’ordre de 831.507 Euros pour le projet PANA, et 1.200.000 USD pour le projet PFCN. « Les deux banques qui ont financé ces projets réclament au gouvernement de les leur rembourser étant donné qu’ils n’ont pas servi à la République », a-t-il martelé, avant de reconnaitre la complexité de ce dossier et de renouveler sa confiance à la suite de l’action judiciaire en cours. « Il faut admettre qu’aucun timing n’est précisé pour la suite, bien que le traitement des dossiers pénaux requiert célérité car, l’affaire ici est délicate pour la gestion de ses preuves. Nous aboutirons », a-t-il rassuré.

Toutefois, il a attiré l’attention de l’opinion sur le fait que les personnes impliquées cherchent à perturber le bon déroulement de la procédure, d’une part, en s’en prenant à ceux qui les ont succédés dans leurs postes et d’autre part, en cherchant désespérément à être réhabilitées. « Le dossier suit son cours normal, ce qui traduit la volonté du gouvernement de sortir du royaume de l’impunité ».


MCN TEAM / mediacongo.net
803 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Mfumu Ntoto - 02.03.2017 11:29

Qui vivra, verra.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa : des experts en atelier sur la nécessité de partager les données environnementales

Science & env. ..,

La division urbaine de l’environnement de l’Ituri déplore les coupes désordonnées des bois

Science & env. ..,

Climat : la RDC réitère son engagement à respecter l’Accord de Paris

Science & env. ..,

Le Pnud compte susciter l’engagement des Congolais à la préservation de l’environnement

Science & env. .., Kinshasa