mediacongo.net - Actualités - La RDC nouvelle victime de la chenille légionnaire 
Retour Science & env.

La RDC nouvelle victime de la chenille légionnaire

La RDC nouvelle victime de la chenille légionnaire 2017-02-21
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/02-fevrier/20-26/agriculture_17_0001.jpg -

Après l'Afrique australe, la chenille légionnaire frappe la RDC et notamment les provinces du Tanganyika et celle du Haut-Katanga. Selon Ocha-RDC, l'agence humanitaire des Nations unies, des dizaines de milliers d'hectares ont été détruits par l'insecte rongeur dans quatre territoires du Haut-Katanga. Ocha s'alarme des risques d'insécurité alimentaire.

Rien que dans le territoire de Kambove, environ 50 000 hectares de maïs ont été dévastés par les chenilles depuis décembre 2016, selon les experts internationaux de la FAO et du gouvernement congolais. Les territoires voisins de Kasenga, Kipushi et Pweto sont tout aussi durement affectés. Un ingénieur agronome de la province du Tanganyika cette fois relève le même constat dans le territoire de Kalemie où le maïs a déjà quasiment disparu des étals.

Les experts dressent un bilan inquiétant. Ils anticipent dans le Haut-Katanga des récoltes de maïs au plus bas, ce qui fait planer un risque alimentaire pour plus de 83 000 personnes vulnérables. Le fléau arrive de la Zambie voisine où les chenilles légionnaires ont ravagé près de 130 000 hectares de culture en quelques mois.

Cette chenille particulièrement redoutable s'attaque à toutes les céréales, que ce soit le maïs, le blé, le sorgho, le millet ou le riz. Cette semaine au Zimbabwe, les experts de treize pays réunis par l'ONU ont tiré la sonnette d'alarme. La chenille légionnaire venue d'Amérique est résistante aux pesticides. L'ONU estime qu'il faut renforcer la coopération entre Etats et l'échange d'informations. Pour la FAO, les conséquences pourraient être catastrophiques après deux années déjà difficiles, marquées par la sécheresse en Afrique australe.


RFI / MCN
358 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC
AUTOUR DU SUJET

Le Rwanda à son tour victime de la chenille légionnaire

Afrique ..,

Fin de la réunion de la FAO sur l’invasion de chenilles en Afrique

Science & env. ..,

Zimbabwe : réunion internationale d'urgence à Harare face à l'invasion de chenilles

Science & env. .., Harare, Zimbabwe

Biodiversité : une nouvelle espèce de chenilles menace la culture de maïs

Science & env. .., Kinshasa