mediacongo.net - Actualités - Les bénédictions du Poète Lutumba à Barbara Kanam ! 
Retour Musique

Les bénédictions du Poète Lutumba à Barbara Kanam !

Les bénédictions du Poète Lutumba à Barbara Kanam ! 2017-02-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/02-fevrier/13-19/kanam_barbara_16_002.jpg Kinshasa-

Barbara Kanam

C’est une question de cœur et non des moyens financiers.  La Diva africaine l’a prouvé au cours de son séjour, à Kinshasa. Femme de cœur,  Barbara Kanam a bel et bien rendu visite au Poète Lutumba Simaro que plusieurs mauvaises langues ont donné pour mort dans les réseaux sociaux alors qu’il est encore vivant.

Ce qui est vrai, ce monument de la rumba vit les derniers moments de sa vie sur terre. Le poids de l’âge oblige ! Lutumba va bientôt souffler sur ses 79 bougies. Son anniversaire, rappelle-t-on, est célébré le 19 mars de chaque année.

A quelques semaines de cette célébration, le Poète de la  musique a été réconforté par la chanteuse Barbara Kanam qui l’a visité, dans sa résidence officielle, dans la commune de Lingwala. Une visite de cœur, d’amour, de sympathie et d’hommage à un papa d’abord et aussi à un « Grand » artiste qui a beaucoup contribué à  l’émergence de la musique  congolaise. Depuis Paris, j’avais entendu tout ce qui se disait autour de la santé de Papa Lutumba à Kinshasa. Voilà pourquoi, je me suis dis qu’avant que je fasse quoi que ce soit, il fallait que je le rencontre personnellement. ‘‘Ce Papa mérite mes amours, nos affections pendant qu’il est encore vivant. Il demeurera un patrimoine à cause de ses œuvres et ses traces ineffaçables. Cette une icône que beaucoup d’autres artistes comme moi ont suivi et s’inspirent encore et toujours’’, a déclaré la Diva africaine.

Comme toute africaine qui respecte les us et coutumes des ancêtres, Barbara Kanam n’est pas venue mains bredouilles à la rencontre de la légende. Sans tapage ni bruit, la chanteuse n’a pas manqué de glisser une enveloppe à son Papa dont le montant n’a pas été révélé à la presse. C’est juste un symbolique mais très appréciable dans la mesure où le geste de la Chanteuse a beaucoup marqué le vieux Simaro qui souffre des jambes.

Très philosophique, le patron de Bana OK, avec toute sa sagesse, n’a pas manqué de placer un mot à la manière poétique. D’abord, il a manifesté sa gratitude à Barbara Kanam qu’elle considère comme son propre enfant. Et aussi et surtout, le Poète Lutumba a déclaré avec son tout cœur une série des paroles de bénédictions à l’égard de la Diva africaine. La Bible dit : j’étais malade, vous m’avez consolé, j’avais faim, vous m’avez donné à manger,  j’étais en prison, vous m’avez  visité. L’effet de penser à moi, cette enfant m’a surpris.  Je ne pouvais pas y croire qu’elle pouvait un jour me rendre visite chez moi. Que Dieu la protège ! Je lui souhaite une longue et glorieuse carrière musicale’’. Ces belles phrases sorties de la bouche de Vieux Simaro  ont sanctionné cette visite de cœur de la patronne de  Kanam Music, qui a salué ces bénédictions de cette icône de la rumba.

Jordache Diala
La Prospérité
1805 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
MIKAKUWA - 17.02.2017 12:18

La reconnaissance;sauf les congolais qui attendent toujours la mort de quelqu'un pour venir se moquer de sa famille avec les larmes de crocodiles

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema
AUTOUR DU SUJET

6ème volume des Classiques de la Rumba : la chanteuse Faya Tess frappe encore !

Musique ..,

"Indépendance cha-cha" : Lutumba Simaro réclame des hommages aux artistes-pionniers

Musique .., Kinshasa