mediacongo.net - Actualités - Kinshasa : reprise des activités près du domicile de Ne Muanda Nsemi 
Retour Société

Kinshasa : reprise des activités près du domicile de Ne Muanda Nsemi

Kinshasa : reprise des activités près du domicile de Ne Muanda Nsemi 2017-02-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/02-fevrier/13-19/rond_point_sakombi_17_0001.JPG Kinshasa-

Scène de vie au rond-point Sakombi dans la commune de Ngaliema à Kinshasa, le 14/02/2017 après de l’affrontement entre la police et des adeptes du mouvement politico religieux Bundu Dia Mayala à Kinshasa

Les activités ont repris mercredi matin à Kinshasa entre le rond-point Sakombi et le cimetière de Kintambo près du domicile du chef du mouvement politico-religieux Bundu Dia Mayala, Ne Muanda Nsemi dont les partisans se sont affrontés aux forces de l'ordre mardi 14 février. Des affrontements qui avaient paralysé les activités dans le quartier Ma Campagne.

Des boutiques, magasins et autres commerces ont rouvert. La circulation a repris à cet endroit avec la présence de taxis et taxi-bus. Mais un dispositif policier reste présent pour des raisons de  sécurité, indique des éléments de la police trouvés avec deux véhicules blindés au croisement des avenues Haute tension et Benseke.

Les policiers surveillent les entrées et le sorties dans ce quartier où réside Ne Muanda Nsemi, chef du BDM.

A quelques mètres de policiers, des jeunes adeptes du mouvement Bundu Dia Mayala, appelés « Makesa », sont présents et montent la garde devant la résidence de leur leader. 

Les victimes des accrochages entre les « Makesa »  et les policiers sont pris en charge par la Croix-Rouge de la RDC avec l’appui du Comité international de la Croix Rouge (CICR).

«Nous avons agi ensemble avec nos partenaires de la Croix-Rouge de la RDC. C’est d’abord eux qui ont dépêché des véhicules avec leur personnel. Nous sommes venus en appui de leurs services. Nous avons prodigué quelques soins sur des personnes directement sur place et nous avons procédé à quelques évacuations dans les structures médicales de la ville », affirme Patrick Mégerand du CICR.

Le CIRC se réserve de préciser le nombre de victimes prises en charge. Mais, la police présente un bilan de huit personnes grièvement blessées.


Okapi / MCN
117 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Evasion du 17 mai : Thambwe Mwamba reconnaît les défaillances de la sécurité pénitentiaire

Société .., Kinshasa

Traque des évadés du 17 mai : Acaj pour des sanctions contre des policiers qui violent la loi

Société .., Kinshasa

Evasion de Makala : sous le feu des critiques, Thambwe Mwamba promet des sanctions

Société ..,

La prison centrale de Makala sera équipée des caméras de surveillance

Société .., Kinshasa