mediacongo.net - Actualités - Fespaco : la RDC au rendez-vous de la 25e édition 
Retour Culture

Fespaco : la RDC au rendez-vous de la 25e édition

Fespaco : la RDC au rendez-vous de la 25e édition 2017-01-27
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/01-janvier/23-29/fespaco_17_0001.jpg -

Deux réalisations congolaises Mbamba et Congo ! Le silence des crimes oubliés figurent parmi les 150 films de la sélection officielle du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) qui se tiendra du 25 février au 4 mars 2017.

Retenu dans le lot de fictions courts métrages, il y en a 26, Mbamba est un drame familial. Grâce à la sélection de ce film, Michée Sunzu signe sa seconde participation à la biennale burkinabé alors qu’il avait déjà pris part à la précédente tenue en 2015 avec son documentaire Mantuila, un fou de la guitare, dédié au jazzman disparu en 2010. Après ce portrait émouvant du musicien, voilà que le jeune réalisateur kinois est en lice avec une fiction dont le personnage principal est aussi à ce jour disparu et il n’est pas le seul, mais il y en a en tout deux. En effet, ce 25e Fespaco accueille Mbamba après que deux artistes disparus de renommée qui y jouent ne sont plus de ce monde. Il s’agit en l’occurrence du comédien et acteur Joseph Kashala, alias Papa Chef, qui doit notamment sa notoriété à la série télévisée Julie et Ngoy, rebaptisée une première fois Tatu et Mamu, puis une seconde fois Mamu l’Africaine. Et, plus particulièrement encore au Groupe Simba dont il était l’une des grandes figures d’où il tenait du reste son surnom Papa Chef. L’autre défunt, c’est le célèbre chanteur, la star internationale qui s’est éteinte l’an dernier, Shungu Wembadio, alias Papa Wemba. Mais comme autres acteurs de Mbamba, il y a un autre grand artiste, un musicien cette fois, en l’occurrence le guitariste-chanteur Jean Goubald.

Une seconde réalisation de RDC est alignée au Fespaco. Il s’agit du documentaire de Gilbert Balufu Congo ! Le silence des crimes oubliés qui revient sur le drame des populations de l’Est de la RDC. Il est au nombre des 20 qui concourent à l’actuelle édition qui s’attend à recevoir 100 000 spectateurs dans les neufs salles où sont programmées les projections des 150 films sélectionnés mais pas seulement.

Par ailleurs, outre Mbamba et Congo ! Le silence des crimes oubliés, la RDC est indirectement en lice pour le 25e Étalon d’or de Yennenga. En effet, parmi les 20 longs métrages de fiction alignés dans cette section phare du Fespaco il y a Félicité du Sénégalais Alain Gomis entièrement tourné à Kinshasa avec des acteurs et techniciens congolais. Selon Jeune Afrique, il n’est pas exclu que le réalisateur déjà primé en 2013 avec le très original Tey (Aujourd’hui), puisse « rejoindre au palmarès l’unique cinéaste détenteur de deux Étalons, le Malien Souleymane Cissé ». Ce, dans la perspective que « Félicité, son superbe portrait d’une chanteuse congolaise anéantie par un drame, séduit le jury que présidera cette année l’ancien directeur du Centre cinématographique marocain Noureddine Saïl ».

Nioni Masela
Adiac-Congo / MCN
380 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Le menu de la 1ère édition du festival panafricain de la grillade à Conakry !
AUTOUR DU SUJET

«Félicité», le magnifique film d’Alain Gomis sort en salle

Culture .., Ouagadougou, Burkina Faso

"Félicité" d’Alain Gomis remporte l’Etalon d’or du Fespaco 2017

Culture .., Ouagadougou

Ouverture du Fespaco : Thomas Sankara, star malgré lui

Culture .., Ouagadougou, Burkina Faso