mediacongo.net - Actualités - Accord inclusif: la CENCO sollicite l’implication de la communauté internationale 
Retour Politique

Accord inclusif: la CENCO sollicite l’implication de la communauté internationale

Accord inclusif: la CENCO sollicite l’implication de la communauté internationale 2017-01-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/01-janvier/1_8/cenco_dialogue_16_0001.jpg Kinshasa-

La Conférence épiscopale nationale congolaise (CENCO) sollicite l’implication de la communauté internationale pour la réussite des discussions directes au Centre interdiocésain, à Kinshasa.

Le président de cette structure, Mgr Marcel Utembi, a lancé cet appel au cours de son adresse par vidéoconférence depuis Kinshasa, mercredi 11 janvier, au Conseil de sécurité à New-York (Etats-Unis).«La CENCO invite tant l’Etat congolais que la communauté internationale à s’y impliquer chacun en ce qui le concerne», a déclaré Mgr Marcel Utembi.

Le président de l’épiscopat congolais a également demandé à la MONUSCO d’aider le gouvernement congolais dans le renforcement de sa capacité d’intervention et de maintien de la paix à travers le pays.

A propos des prisonniers politiques et d’opinion, la CENCO a demandé au gouvernement de prendre des mesures de décrispation socio-politique appropriées, «qui tiennent compte du droit et de l’humain».

Les Congolais invitent la communauté internationale de les aider à tout faire pour garantir le succès de l’accord du 31 décembre dans sa mise en application jusqu’à la tenue des élections dans le délai convenu, a poursuivi Mgr Utembi.

L’accord de Centre interdiocésain avait fixé les élections présidentielle et législatives en décembre 2017.

«Nous continuerons aussi d'appuyer les efforts de la CENCO»

Pour sa part, le Conseil de sécurité de l’ONU a salué la mission des bons offices de la CENCO, l’encourageant de la poursuivre jusqu’à la mise en application intégrale de l’accord du 31 décembre dernier.

Le secrétaire général adjoint de l’ONU aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsus, a assuré de l’appui de la Communauté internationale au processus électoral congolais:

«Mission et le Secrétariat [de l’ONU] demeureront activement et discrètement engagés en soutien aux acteurs politiques congolais afin de les encourager à continuer de faire preuve d'esprit de souplesse et de compromis. Nous continuerons aussi d'appuyer les efforts de la CENCO visant à amener toutes les parties prenantes congolaises concernées à adhérer à cet  l'accord».

La suite de la déclaration de M. Ladsus:

Résultats mitigés de la coopération militaire

De son côté, Ignace Gata Mavita, représentant de la République démocratique du Congo au Conseil de sécurité, a affirmé que la signature de l’accord du 31 décembre marquait «une étape importante pour l’organisation consensuelle des élections et la gestion de la transition dans un climat apaisé».

Pour le plan sécuritaire, Ignace Gata affirme que les résultats de la reprise de la coopération entre le MONUSCO et les FARDC pour neutraliser les groupes armés dans l’Est de la RDC «sont en deçà de ceux» escomptés:


RO
5330 suivent la conversation
12 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Pat Lukeso - 12.01.2017 13:38

PEUPLE CONGOLAIS, OUBLIONS NOS DIVERGENCES RELIGIEUSES QUI, D'AILLEURS NE COMPTENT QUE PEU AUX YEUX DE L'ETERNEL. SOUTENONS NOS PERES EVEQUES DANS CET EFFORT. ILS ONT BESOIN DE NOTRE SOUTIEN MORAL ET SPIRITUEL. JE VIENS DE CREER UNE PAGE FACEBOOK OU CHACUN POURRA POSTER UN MESSAGE D'ENCOURAGEMENT A NOS EVEQUES. LE PLUS ENCOURAGEANT DE CES MESSAGES SERA SELECTIONNE ET AU SECRETAIRE GENERAL DE LA CENCO QUE JE CONNAIS PERSONNELLEMENT. ET il LES TRANSMETTRA A NOS EVEQUES CHQ JOUR.PR ACCEDER A LA PAGE FCBOOK TAPEZ "Soutenons la CENCO" SUR FCBOOK

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pat Lukeso - 12.01.2017 13:05

PEUPLE CONGOLAIS, OUBLIONS NOS DIVERGENCES RELIGIEUSES QUI, D'AILLEURS NE COMPTENT QUE PEU AUX YEUX DE L'ETERNEL. SOUTENONS NOS PERES EVEQUES DANS CET EFFORT. ILS ONT BESOIN DE NOTRE SOUTIEN MORAL ET SPIRITUEL. JE VIENS DE CREER UNE PAGE FACEBOOK OU CHACUN POURRA POSTER UN MESSAGE D'ENCOURAGEMENT A NOS EVEQUES. LE PLUS ENCOURAGEANT DE CES MESSAGES SERA SELECTIONNE ET AU SECRETAIRE GENERAL DE LA CENCO QUE JE CONNAIS PERSONNELLEMENT. ET il LES TRANSMETTRA A NOS EVEQUES CHQ JOUR.PR ACCEDER A LA PAGE FCBOOK TAPEZ "tousderrierenoseveques" SUR FCBOOK

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pat Lukeso - 12.01.2017 11:48

PEUPLE CONGOLAIS, OUBLIONS NOS DIVERGENCES RELIGIEUSES QUI, D'AILLEURS NE COMPTENT QUE PEU AUX YEUX DE L'ETERNEL. SOUTENONS NOS PERES EVEQUES DANS CET EFFORT. ILS ONT BESOIN DE NOTRE SOUTIEN MORAL ET SPIRITUEL. JE VAIS OUVRIR UNE PAGE FACEBOOK OU CHACUN POURRA POSTER UN MESSAGE D'ENCOURAGEMENT A NOS EVEQUES. CES MESSAGES PASSERONT PAR LE SECRETAIRE GENERAL DE LA CENCO QUE JE CONNAIS PERSONNELLEMENT. ET il LES TRANSMETTRA A NOS EVEQUES CHQ JOUR.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyma - 12.01.2017 11:34

Badibanga semble être le blocage mais est ce que c'est lui qui bloque? Réellement non! c'est celui qui l'avait nommé qui continu a faire l’indiscrétion en jouant a ces jeux dangereux pensant mieux faire alors qu'il a l'habitude de tomber lui-même dans ses propres jeux. Le deadline avait été donné apres l'accord de la CENCO et c'est sur ca que le peuple avait accepté ni plus ni moins qu'ils tentent le diable...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 12.01.2017 09:10

Le blocage de tout ça, c'est Kabila car lui-même sait ce qu'il veut faire de ce pays. L'archevêque de Kinshasa l'avait déjà dit dans son message de noël "ce n'est pas parce qu'on a pris le pouvoir par les armes qu'on doit le céder par les armes" nous sommes entrain de nous acheminer lentement et sûrement vers cette option. Ils ne veulent pas libérer les prisonniers politiques, les médiats de l'opposition...IL FAUT QUE LES ARMES parlent pour que cet individu quitte le pouvoir, et c'est pour bientôt.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
entre nous - 12.01.2017 08:48

Tout ca c'est parce que vous avez fait de compromission en lieu et place de compromis , KABILA vous a tous roulé sous réserve de soit disant opposant le mieux payé au Congo Mr Tshisekedi ;tokomi wapi ? les corrompue

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mbecil No Nyama - 12.01.2017 08:45

BIEN DIT YA CENCO! C'EST A VOUS QU'ON DONNE LE DROIT DE PARLER A NOTRE NOM. PAS CELUI QUI S'EST MONTRE INDIGNE PAR SA PRESIDENCE LAXISTE ET SA POLITIQUE OBSCURANTISTE. CENCO OYEEEE! CONGO OYEE! CONGOLAIS OYEEE! LES LEOPARDS OYEEE! JE VOUS REMERCIE.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme de Tibidi - 12.01.2017 08:24

Piéger les hommes mais pas le temps. Nul n'arrêtera le temps. Nous sommes engagés dans un processus irréversible. Le changement finira par arriver; et certainement contre tous. Cfr l'histoire de novembre 1965, coup d'état de Mobutu, et de mai 1997 régime AFDL et la suite.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Evangéliste Robert KIKIDI - 12.01.2017 08:08

La vraie liberté et maturité vient de Christ,Heureusement que la Conférence épiscopale nationale congolaise (CENCO) reconnait l'impérieuse nécessité de l’implication de la Communauté Internationale pour la réussite des discussions directes au Centre interdiocésain, à Kinshasa. Car l'immaturité politique est encore les tares du politique congolais sans Christ au centre de leurs actions qui se comporte comme des assisté chronique.

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo mon Pays - 12.01.2017 07:49

C'est bien de sollicite le partenaire extérieure, mais une chose est vraie nous peuple congolais sommes derrière vous CENCO.

Non 1
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo mon Pays - 12.01.2017 07:25

Je ne pense pas. je ne dit pas non plus que c'est impossible ,mais vue le contenue de l'accord il est clairement dit qu'il n y aurait pas de referendum ni révision constitutionnelle pendant cette période de la transition nous peuple somme là pour faire respecté la constitution et la dit accord du 31/12.Donc nous les avons à l'oille.

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ASSUMANI MUTEBA Julles - 12.01.2017 07:06

LA CENCO, est bien et belle dans les pièges de KABILA le meme manoeuvres pour s'eterniser au pouvoir continue et cette fois-ci MP et KABILA utilise une fraction des soit disant opposition ( Eve BAZAIBA ) et les autres avec les mêmes objectifs de retarder les élections en vue d'organiser un montre de referendum pour en finir avec la fameuse constitution Mais KABILA TU AS DEJA Échoué cette fois. YEBELAA

Non 3
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa