mediacongo.net - Actualités - Assemblée Nationale: des députés menacent de traduire leur Bureau en justice pour leurs indemnités de la session extraordinaire !

Retour Société

Assemblée Nationale: des députés menacent de traduire leur Bureau en justice pour leurs indemnités de la session extraordinaire !

Assemblée Nationale: des députés menacent de traduire leur Bureau en justice pour leurs indemnités de la session extraordinaire ! 2017-01-11
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/01-janvier/9-15/deputes_parlement_17_0001.jpg Kinshasa-

Des députés à l'Assemblée nationale

Mécontents, ces élus accusent le Président et le Questeur de la Chambre basse d’avoir amputé leurs indemnités de la session extraordinaire en cours et d’avoir appliqué un taux inférieur à celui de la Banque centrale.

Plusieurs députés nationaux ne sont pas contents du manque de transparence entourant l’opération de paiement des indemnités de la session extraordinaire en cours. Ils l’ont fait savoir à haute voix les vendredi et samedi derniers dans l’enceinte de la salle des Congrès du Palais du peuple, siège de l’Assemblée nationale, où ils étaient réunis en plénière.

Selon quelques  élus nationaux ayant pris part à la plénière joints par notre rédaction, le Bureau de la Chambre basse est accusé d’avoir  amputé une partie de leurs indemnités de la session en cours. Estimant que l’argent réclamé est bel et bien le fruit de la sueur de leur front, ces élus ne veulent pas que  leur indignation se limite à l’enceinte du Palais du peuple et seraient décidés à porter l’affaire devant le président de la République  et  même  d’intenter un procès contre les membres de leur Bureau auprès du Procureur Général de la République !

Huis-clos

Tout est parti de la plénière du vendredi 6 janvier, consacrée au vote du projet de loi fixant les règles applicables à la sous-traitance en RDC et à l’examen du Rapport de la Commission mixte Assemblée nationale-Sénat sur le projet de loi déterminant les principes fondamentaux relatifs à la mutualité.

Alors que la séance du jour tirait vers sa fin, le député  Ekombe Mpetshi, avocat de

profession et élu de la province de l’Equateur, a demandé un huis-clos par motion.  Sa requête ayant été acceptée, cet élu a pris la parole et s’est lancé dans un véritable réquisitoire  contre les membres du Bureau de la Chambre basse.

En résumé, le député Mpetshi, s’exprimant au nom de ses collègues, a fait savoir que pour la session extraordinaire en cours qui se clôture le samedi 15 janvier, le Bureau avait sollicité et obtenu du Gouvernement une rémunération de 6.250 usd au taux de 1.250 Fc par député. Or, les députés n’avaient touché chacun que la somme de 3.125.000 Fc le samedi 30 décembre, tard dans la soirée en cette veille de la Saint-Sylvestre.

D’où cette question adressée au Bureau de la Chambre basse : « où est passé le reste de l’argent ? » L’ambiance, apprend-on, était très tendue dans l’hémicycle à ce moment-là. Et la nouvelle a vite circulé parmi les députés en ce début du week-end ? Si bien que presque tous les députés ont vite appris   qu’il y a de l’argent pour eux qui traîne quelque part dans les tiroirs du Bureau de l’Assemblée !

« Mbongo ebima »

Mpetshi Ekombe n’avait pas fini sa longue diatribe, que  la colère était déjà perceptible parmi les élus nationaux. Et dans la foulée, les deux chansons en vogue au Palais du Peuple depuis 2011, « Mbongo ebima » et « voler n’est pas bon », ont été entonnées à l’unisson et toutes tendances politiques confondues.

  Dans ce brouhaha général, le Bureau quelque peu dépassé par les événements, a tenté de faire croire qu’il était en attente d’un complément de rémunérations promis par le Gouvernement dans les jours qui viennent.

Pour calmer la tempête, les députés ont été ensuite conviés à une nouvelle plénière à huis-clos le samedi 7 janvier 2017. Plénière  à laquelle  devrait aussi assister le ministre des Finances, pour tirer toute l’histoire au clair.

Des questions sans réponses

A la plénière de samedi, presque tous les étaient présents, sauf le ministre des Finances qui a brillé par son absence. Ce qui a ravivé la colère ambiante.

Mais à leur grande surprise, les députés se sont vu remettre  chacun, une nouvelle tranche de 2.500.000 Fc, ce qui faisait un total de 5.625.000 Fc sur les 6.250 usd qu’ils attendent. D’où est sorti autant d’argent en l’espace d’une seule nuit, alors que la veille au soir, le Bureau invitait les députés à attendre que le Gouvernement honore ses engagements ? Nombreux sont les députés qui se sont posés la question.

 Mais c’était sans compter avec la détermination d’un groupe de députés qui a pris langue avec leurs  collègues du Sénat qui leur ont fait savoir qu’ils avaient intégralement touché ce qui leur revenait de droit, sans que cela ne soulève le moindre incident.

Alertés, ces élus nationaux auraient contacté certains de leurs collègues anciens députés devenus ministres dans le Gouvernement Badibanga. Et ces derniers leur ont confirmé le déblocage par le Gouvernement, de l’intégralité du montant dû aux députés. Poussant plus loin leur quête de la vérité, ces mêmes députés affirment être allés jusqu’à la Banque centrale où les mêmes informations leur auraient été fournies.

C’est pourquoi, le lundi dans la soirée, les députés semblaient plus que déterminés à exiger la totalité de leurs émoluments et menaçaient même de traduire en justice leur bureau pour tentative de détournement de leurs indemnités.

Des membres du Bureau éclaboussés

L’affaire  risque d’éclabousser directement le président et le questeur du Bureau de la Chambre basse, quand on sait que les deux signent conjointement tous les engagements financiers de l’Assemblée nationale. Surtout qu’en plus de ce cas, ces députés se demandent pourquoi jusqu’à la paie de décembre ils ont touché ces indemnités au taux bancaire de 950 fc le dollar, alors que le Gouvernement avait depuis belle lurette, ajusté ce taux à 1.200fc le dollar. De quoi raviver la tension  entre les élus nationaux et leur Bureau.

Contacté à ce sujet par notre rédaction pour avoir l’autre son de cloche, un membre du cabinet du président de l’Assemblée nationale a réfuté ces accusations et affirmé simplement que « les députés et sénateurs étaient entrain de toucher leurs indemnités » (sic) !  Nous osons croire que tout cela sera tiré au clair avant la clôture de la session extraordinaire en cours, qui interviendra ce samedi 15 janvier.

DMK
La Tempête des Tropiques
4374 suivent la conversation
31 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
SAIBA - 12.01.2017 13:44

NOUS AVONS ÉTÉ PAYE LE MOIS DE DÉCEMBRE A 92OFC ALORS QUE LES DÉPUTES A 95OFC PUIS A 125OFC POUR LA SESSION EXTRABONGO. POUR QUELQUES JOURS 625O DOLARS SOIT 78125OOFC ET NOUS ENSEIGNANTS 3O JOURS MOINS DE 1OO DOLARDS. QUI DÉTOURNE QUI?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pat Lukeso - 12.01.2017 13:41

PEUPLE CONGOLAIS, OUBLIONS NOS DIVERGENCES RELIGIEUSES QUI, D'AILLEURS NE COMPTENT QUE PEU AUX YEUX DE L'ETERNEL. SOUTENONS NOS PERES EVEQUES DANS CET EFFORT. ILS ONT BESOIN DE NOTRE SOUTIEN MORAL ET SPIRITUEL. JE VIENS DE CREER UNE PAGE FACEBOOK OU CHACUN POURRA POSTER UN MESSAGE D'ENCOURAGEMENT A NOS EVEQUES. LE PLUS ENCOURAGEANT DE CES MESSAGES SERA SELECTIONNE ET AU SECRETAIRE GENERAL DE LA CENCO QUE JE CONNAIS PERSONNELLEMENT. ET il LES TRANSMETTRA A NOS EVEQUES CHQ JOUR.PR ACCEDER A LA PAGE FCBOOK TAPEZ "Soutenons la CENCO" SUR FCBOOK

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage - 12.01.2017 13:32

C'est la premiere fois de voir une telle reaction de la part de nos deputes. On a touche a leur ventres les mouches les piquent!! quant il s'agit des interets collectifs ils s'en foutent.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MUANA KONGO - 12.01.2017 11:10

Les députés de Nzala. Ils ne voient que l'argent. C'est le but d'être à l'assemblée.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eclaireur - 12.01.2017 10:05

Vous etes les élus de Kabila, pas les élus du peuple. Pourquoi ne demandez vous pas aussi l'ajustement des salaires des fonctionnaires au taux de 1200FC? ils croupissent dans la misère la plus noire et vous, vous vous tapez des 6250 USD? Je comprends pourquoi vous ne voulez jamais des élections.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Asinge - 12.01.2017 10:02

Vraiment, 6250 usd rien que pour la session extraordinaire? Et qu'est ce qu'ils gagnent mensuellement? Il faut aller vite aux élections pour sanctionner ces irresponsables. ils ont peur, car c'est leurs jobs et ils ne jouent pas franc jeu dans la conduite des affaires de l'état. Toutes les enquêtes sur les détournements de fonds publiques n'aboutissent à rien, si ce n'est que le monnayage! En lieu et place de pousser le gouvernement à créer de l'emploi pour les jeunes, ils sont entrain de traiter des matières non vitales à la population. Des millions de dollars pour le fonctionnement des institutions mais rien pour le social du souverain primaire. La santé, l'éducation et...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JsuisCongo - 12.01.2017 09:45

De Boshab à Minaku!!!Voler n'est Tjs pas BON.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bonso - 12.01.2017 09:36

de la présidence à la justice en passant par le parlement, qui peut sauver la RDC. tous, universitaires et diplômés de grandes écoles ils ont même contaminé les pasteurs des églises protestantes avec de produits du genre NANGA. Oui, tu es resté seul qui peut encore relevé la tête CENCO.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ck - 12.01.2017 09:09

combien des mois les fonctionnaires de l'état qui touchent 100000fc ne sont pas payés et que disent nos députés? 6250 dollar juste pour une session extraordinaire,vraiment,soyons sérieux et humain chers députés

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 12.01.2017 09:07

BANDE DES IRRESPONSABLES, VOUS NE VOYEZ QUE VOS INTÉRÊTS ET NON CEUX DE PEUPLE

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mbecil No Nyama - 12.01.2017 09:04

AUBIN "MINABLE" + SON QUESTEUR ÉLEVÉ AU CARRÉ = MIYIB YA MBONG. C'EST MATHÉMATIQUE! ALLEZ, TO WOLOLA BANGOOO HIIIIIII HOOOOOOO HAAAAAAAA! Ba députés ya TSHANANA, Ba députés ya BURE-BURE, Ba Députés Ya PAMBA-PAMBA. BA DEPUTES EMOYI YA FA-FAMBA.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CRBK - 12.01.2017 08:44

Partout, le même son de cloche, toujours le vol et le détournement. Où allons nous mon Dieu

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kitsasangombi - 12.01.2017 08:43

Bande des voleurs!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 12.01.2017 08:06

j'apprends qu'avec le calendrier mediacongo que le samedi de la semaine encours c'est 15/01/2017. Brovo Minaku tu sais bien roulé et Kabila, et le peuple Congolais et ses élus. Quel taux de change mon Dieu?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANGOUROU - 11.01.2017 21:53

BANDES DE VOLEURS,BIENTÔT VOTRE RÈGNE VA SE TERMINER ENSUITE VIENDRA LE TEMPS DE RENDRE COMPTE AU PEUPLE À TRAVERS DES VRAIS PROCÈS.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kitsasangombi - 11.01.2017 19:06

Race des vipeurs. Vous etes la' que pour vos ventres!

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KabilaDegage - 11.01.2017 17:55

A vomir!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 11.01.2017 17:53

Quand il s'agit de l'argent du peuple vous n'avez pas la même rigueur de contrôle. Bande d'irresponsables.

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kafand - 11.01.2017 17:51

Le pays est malade. Juste pour un petit temps on paie un tel montant alors qu''il y a des pauvres citoyens qui n'attendent que 80000 fc on ne sait pas quand.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dino 316 - 11.01.2017 17:26

Rien d'étonnant, c'est le système qui règne depuis 15 ans. Nous cherchons les députés qui defendent l'application de l'accord de la Cenco le plus vite possible, pas de distraction, battez-vous elephants, nous, on a rien à gagner. Election,electioooooooooooonnnnnnn eh eh eh ehhhhhhhhhh eh.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 11.01.2017 17:16

Donc en une seule session extraordinaires, le gouvernemant a debousé 3.125.000 $. Pasi na motema.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CHRIS - 11.01.2017 17:16

ils detournaient l'argent des députes est-ce qu'ils peuvent proteger ceux des enseignants

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
sanction - 11.01.2017 17:07

Sont tous pareils. Rien d'étonnement. Députés, Sénateur, Gouvernement, Présidence, Parquet Général de la République, Cour Suprême de Justice, Cour Constitutionnelle, Secrétariats Général des Agents et Fonctionnaires de l'Etat. Quoi dire encore? Qu'ils ne ns trompent pas vigilance, sont les mêmes. Des détourneurs des deniers publics.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 11.01.2017 17:00

FRUIT DE LEUR SUEUR ? ON SUE AUSSI DANS UNE ASSEMBLÉE DE CE GENRE ?

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TOUT FINIRA UN JOUR - 11.01.2017 16:57

VRAIMENT! S'ILS FAISAIENT CELA POUR DEFENDRE LES CAUSES DE LA POPULATION CELA SERAIT VRAIMENT BIEN. ACTUELLEMENT, LES DEPUTES CONGOLAIS N'ONT PLUS RIEN A RENDRE A LA POPULATION QUI LES AVAIT ELUS. ON VA LES ATTENDRE AUX PROCHAINES ELECTIONS.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Homo sapiens - 11.01.2017 16:52

celui qui renverse une muraille sera mordu par un serpent, et celui qui creuse une fosse y tombera.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert Ilunga - 11.01.2017 16:44

On s'en fout de vos émoluments.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 11.01.2017 16:42

mais son nom dit tout nzala ya njoko(faim d'éléphant) même les salaires de tous les congolais ne suffiront pas pour lui. aza moyibiiiii

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
svp invitez edem kodjo pour qu'il voie comment le deuxième et vrai dialogue entre congolais se déroule. - 11.01.2017 16:18

C'est minaku l'insatiable et voleur à outrance comme Kabila. Panama papers nous a révélé la vérité. Un faut avocat qui ne respecte pas le droit des autres. Et c'est ce comme ça que vous ne voulez pas que le changement arrive dans le pays.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kubikonse - 11.01.2017 16:17

S'ils tonnaient comme ça pour défendre les intérêts de la population. Pour l'instant nous les simples gens, on s'en fout...

Non 0
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jo Ali - 11.01.2017 16:12

Mawa trop na Mboka oyoooo

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Elections: que prévoit la nouvelle loi électorale déposée à l’Assemblée nationale ?

Politique ..,

Le budget 2018 revu et fixé à environ 5,7 milliards USD

Economie ..,

Elections : des pressions doivent aussi être accentuées sur l’Assemblée national

Politique ..,

Assemblée nationale : visé par une motion de défiance, She Okitundu attendu ce vendredi

Politique ..,