mediacongo.net - Actualités - L’Elevage des porcs, gage de la sécurité alimentaire et de l’émergence économique familiale 
Infos congo - Actualités Congo - sbt

10 secondes restantes    Passer la publicité

Retour Economie

L’Elevage des porcs, gage de la sécurité alimentaire et de l’émergence économique familiale

L’Elevage des porcs, gage de la sécurité alimentaire et de l’émergence économique familiale 2017-01-11
Provinces / Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/01-janvier/9-15/porcs_17_0001.jpg Kikwit, Kwilu-

Deux porcelaines dans la basse cours

Jadis marginalisé par beaucoup de personnes, l’élevage des porcs à ce jour gagne du terrain dans plusieurs coins de la République démocratique du Congo (RDC). Les consommateurs de cette viande se comptent par milliers ces derniers temps.

Ce succès est dû, à nos yeux, à son prix relativement abordable, à son mode de consommation lié quelques fois aux loisirs et à sa convivialité. Les nouveaux adeptes qui se lancent dans la consommation de cette viande sont convaincus par la qualité actuelle du produit.

L’élevage de porc demeure une activité qui mérite d’être soutenue car elle entre dans le cadre de la lutte contre l’insécurité alimentaire. Les porcs servent d’épargnent convertissable en argent liquide en cas de nécessité. La viande de porc est riche en vitamine B1, B2, B3, B6, B12, en acide gras, acide mono-insaturé. Elle contient des protéines tels que : phosphore, glucide, sodium, potassium, calcium, cholestérol, fer, magnésium, zinc. Elle est aussi utilisée dans la fabrication de saucisse chinoise, porc rôti, boudin noire, porc salé, saucisse sèche, kitouz, jambon rodriguais et autres voir Kamlesh Boodhoo dans transformation artisanale de la viande des porcs à Rodrigues, Réunion 2012.

L’Ingénieur Robert Senge, Responsable de la ferme ‘’Petit paysan’’ basée à Kimbinga Bapindi, Territoire de Bulungu, à 15 km de Kikwit ville économique de la Province du kwilu témoigne que sa structure est à l’œuvre depuis 2005.

Il déclare que ‘’Petit Paysan’’ élevé la race croisée : large white couplée à celle locale. Cette activité est prolifique c’est-à-dire donne de bon résultat à un temps courtet résiste à la peste porcine, poursuit-il. Une femelle dans les conditions normales d’élevage réalise 2 mise-bas par année avec 9 gorets par portée. Il affirme qu’un goret se vend à 50$.

«Nous totalisons 60 porcs dans notre site car les années antérieures le produit de notre travail était vendu dès le sevrage pour résoudre le problème de scolarité et de ménage. La demande se fait toujours sentir. Un porc de 100 kg peut produire à la vente entre 350 et 500$. La viande de porc est de première qualité, semblable au poisson frais. Elle a la capacité de rajeunir une personne»révèle-t-il. 

Toutefois l’élevage de ces omnivores est lié à plusieurs contraintes d’ordre alimentaire et épidémique. Le son de riz, les feuilles de maniocs et patate douce sont périodique. Le manioc doux et noix de palme sont quelques fois insuffisants. Il faut donc des précautions. Pour éviter certaines épidémies, il faut aussi des mesures préventives : lutter contre la divagation ; éviter l’accès inutile des étrangers sur le site. La peste porcine se manifeste très souvent au début de la saison sèche (mois de mai, juin et juillet) et à la fin de cette saison (septembre et octobre).

Il est préférable d’élever les porcs dans une porcherie se trouvant dans l’enclos près d’un ruisseau pour éviter la divagation et suppléer à l’alimentation. Ce travail exige la permanence pour atteindre des bons résultats.

Badylon Kawanda Bakiman (Correspondant à Kikwit)
mediacongo.net
388 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Agroalimentaire : la RD Congo veut réduire ses importations

Economie 22.02.2017,

La DGRK sensibilise au paiement des taxes sur les produits agricoles

Economie 26.09.2016,

Rutshuru: l’élevage du petit bétail près du parc des Virunga oppose l’ICCN à la population

Provinces 01.03.2016, Rutshuru

Communiqué de presse PICAGL

Echos des entreprises 22.02.2016, Kinshasa