mediacongo.net - Actualités - Insécurité dans le Kasaï : un député interpelle le vice-premier ministre Ramazani Shadari

Retour Provinces

Insécurité dans le Kasaï : un député interpelle le vice-premier ministre Ramazani Shadari

Insécurité dans le Kasaï : un député interpelle le vice-premier ministre Ramazani Shadari 2017-01-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/01-janvier/1_8/kananga_vue_16_004.JPG -

Une vue aérienne de la ville de Kananga située à 120 kilomètres de la cité de Tshimbulu.

Le vice-premier ministre et ministre en charge de l’Intérieur et de la Sécurité se présente ce mercredi 11 janvier 2016 devant les députés nationaux pour répondre à la question d’actualité portant sur le climat d’insécurité qui sévit dans les provinces du Kasaï, Kasaï Central et Kasaï Oriental, au centre du territoire de la République démocratique du Congo.

Cette nouvelle est annoncée par un communiqué officiel publié par le bureau de l’Assemblée nationale. Selon cette source, la question d’actualité à laquelle le vice-Premier ministre Emmanuel Shadari Ramazani répond ce mercredi 11 janvier est initiée par le député national Martin Kabuya Mulamba, en vue d’éclairer l’opinion tant nationale qu’internationale sur cette situation combien préoccupante.

Pour sa part, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a, dans une de ses publications, indiqué que 140 personnes sont mortes dans les violences enregistrées dans les provinces précitées depuis le mois d’août 2016 à cause de la violence causée par des tensions entre les autorités congolaises et la milice d’un chef local connu sous le nom de Kamwina Nsapu.

OCHA précise que les victimes de ces violences sont comptées parmi les civils, les hommes de la milice et les forces de sécurité de l'Etat, et que des dizaines de mineurs auraient été enrôlés dans les rangs de la milice. Les dégâts matériels ont également été enregistrés.

« Il y a un besoin urgent de financement pour venir en aide aux populations affectées puisqu’à ce jour. Seulement 15 000 personnes ont reçu une aide directe en espèces grâce aux activités appuyées par UNICEF », poursuit OCHA, ajoutant qu’il est très préoccupant de constater que les besoins humanitaires augmentent de façon si dramatique dans les provinces du Kasaï et qu’une attention soutenue doit être accordée aux victimes touchées par les crises humanitaires quel que soit l’endroit où elles se trouvent.


MCN TEAM / mediacongo.net
546 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Samy Badibanga : « Nous visons 1 milliard de dollars » pour faire face à la situation...

Provinces ..,

Kasaï-Oriental : découverte des puits de diamant dans les parcelles résidentielles de Mbuji-Mayi

Economie .., Mbuji-Mayi, Kasaï-Oriental

La situation humanitaire au Kasaï met des millions de vies en danger

Société ..,

Mbuji-Mayi: Mise en garde du gouverneur du Kasaï Oriental contre les fauteurs de trouble

Provinces ..,