mediacongo.net - Actualités - Non, Yahoo! ne change pas son nom en "Altaba", du moins en partie... 
Retour Sur le net

Non, Yahoo! ne change pas son nom en "Altaba", du moins en partie...

Non, Yahoo! ne change pas son nom en "Altaba", du moins en partie... 2017-01-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/01-janvier/9-15/yahoo-siege-social.jpg -

Au final, c'est uniquement le fonds d'investissement dudit groupe qui sera renommé en Altaba.

Le groupe Internet va vendre son cœur de métier à l’opérateur téléphonique, tandis que ses actifs financiers resteront au sein d’une entité réduite, rebaptisée Altaba. 

La presse s'enflamme autour du changement de nom du groupe Yahoo!. Au final, c'est uniquement le fonds d'investissement dudit groupe qui sera renommé en Altaba.

Altaba, quel étrange nom. Si votre première réaction a été la même que la nôtre, vous avez certainement vu passer l'un ou l'autre article expliquant que le groupe américain Yahoo! était sur le point de changer son nom. Emballement médiatique oblige, Altaba fait déjà les gros titres de la presse économique internationale, comme ici, dans le Wall Street Journal. Pourtant, seule une (petite) partie de Yahoo! va effectivement adopter ce nom.

Au final, c'est donc le fonds d'investissement qui sera renommé. Et concrètement, il s'agit surtout de la partie qui n'a pas été incluse dans la transaction avec l'opérateur américain. En effet, Yahoo! est en pleine procédure de rachat par Verizon, un des quatre principaux opérateurs du pays (avec AT&T, Sprint et T-Mobile).

Le fonds d’investissement n’intéressait pas Verizon qui a décidé de le mettre de côté. Forcément, en rachetant Yahoo!, l'opérateur a mis la main sur ses marques liées. Voilà qui laisse donc une société sans nom, d'où la nécessité d'en trouver un.

Malheureusement pour Verizon, la procédure de rachat est plus compliquée. Yahoo! a fait face à deux importantes crises ces derniers mois, avec le vol de données de 500 millions de comptes, puis un autre vol qui a touché un milliard de comptes.

Quel avenir pour Marissa Mayer ?

La PDG de Yahoo!, Marissa Mayer, le 7 janvier 2014 au CES de Las Vegas (© Julie Jacobson/AP/SIPA)

Le groupe Internet américain Yahoo! a confirmé lundi que sa patronne Marissa Mayer ne resterait pas au conseil d’administration de la société d’investissement qu’il va devenir après la vente de son cœur de métier à l’opérateur de télécoms Verizon.

D’après un document boursier, l’entreprise qui conservera les actifs financiers non rachetés par Verizon (c’est-à-dire essentiellement la participation dans le groupe chinois Alibaba) sera rebaptisée « Altaba » et réduira la taille de son conseil d’administration à 5 membres. Les six autres membres actuels du conseil, dont Marissa Mayer et le cofondateur de Yahoo! David Filo, ont annoncé leur intention de partir.

Marissa Mayer avait laissé entendre dès l’annonce de la transaction avec Verizon qu’elle allait rejoindre l’opérateur de télécoms avec le reste des équipes travaillant dans le cœur de métier.

« Pour moi personnellement, j’ai l’intention de rester. J’aime Yahoo!, et je crois en vous tous. C’est important pour moi de voir Yahoo! entrer dans son prochain chapitre », avait-elle fait savoir dans un message envoyé à l’époque aux salariés.

Transition vers l’investissement

Les six démissions prendront effet « immédiatement après le bouclage » de la vente du cœur de métier à Verizon, et « ne sont dues à aucun désaccord avec l’entreprise sur un quelconque sujet lié aux activités, aux politiques et aux pratiques de l’entreprise », précise le document, transmis par Yahoo! au gendarme boursier américain (SEC).

Le groupe ajoute que, « pour faciliter la transition de l’entreprise vers une société d’investissement après le bouclage » de la transaction avec Verizon, la présidence du conseil d’administration va échoir avec effet immédiat à l’un des membres qui continueront d’y siéger, Eric Brandt.

L’actuel président du conseil d’administration, Maynard Webb, qui fait partie des membres sur le départ, conserve son titre uniquement à titre émérite. 


RTBF/ Le Monde / MCN, via mediacongo.net
547 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : On a trouvé le poisson le plus pénible au monde
AUTOUR DU SUJET

2019 : la moitié de la population mondiale sera sur internet, selon eMarketer

Sur le net ..,

Meilleure accessibilité à internet : la RDC non classée

Sur le net ..,

Couper Internet: «solution» bien-aimée pour contrôler l’information

Sur le net ..,

Google est sur le point de réussir 'l'impossible' et détrôner Microsoft comme première...

Sur le net ..,