mediacongo.net - Actualités - Ghana : Nana Akufo-Addo prête serment 
Retour Afrique

Ghana : Nana Akufo-Addo prête serment

Ghana : Nana Akufo-Addo prête serment 2017-01-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/01-janvier/1_8/nana_akufo_17_003.jpg Accra-

Nana Akufo-Addo

Plusieurs chefs d'État africains sont attendus à Accra, capitale ghanéenne, pour assister à la cérémonie d'investiture de Nana Akufo-Addo.

Des milliers d'invités vont assister à la prestation de serment du nouveau président élu prévue à la Place de l'indépendance d'Accra.

L'ancien avocat des droits de l'homme, M. Akufo-Addo, a battu le président sortant, John Dramani Mahama, lors de l'élection du mois de décembre dernier.

Le transfert pacifique du pouvoir est considéré comme un succès pour la démocratie en Afrique où certains dirigeants refusent souvent de partir.

Après l'investiture, les dirigeants africains présents à la cérémonie discuteront de la crise gambienne où le président Yahya Jammeh a refusé de quitter le pouvoir après sa défaite à la présidentielle

Une décision majeure à prendre

Une "décision majeure" sera prise ce week-end sur la crise en Gambie. C'est ce qu'a annoncé la présidence du Nigéria.

Garba Shehu, le porte-parole du président Muhammadu Buhari, a déclaré que les dirigeants africains se réuniraient à Accra ce samedi après l'investiture du nouveau président du Ghana, Nana Akufo-Addo.

Une décision importante sur l'impasse devrait être prise lors de cette réunion, selon la source. Le président Buhari, désigné médiateur en chef de la crise, s'est engagé pour sa résolution pacifique.

Mais les émissaires de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), dont M. Buhari, dépêchés à Banjul au lendemain de la crise, n'avaient pas réussi le mois dernier à persuader Yahya Jammeh de quitter le pouvoir.

Le président sortant gambien avait introduit un recours à la Cour suprême de son pays visant à faire annuler résultats du scrutin du 1er décembre dernier. Une décision sera rendue la semaine prochaine par cette institution.

La CEDEAO a déjà déclaré qu'elle pourrait recourir à la force pour faire partir le président Jammeh du pouvoir à la fin de son mandat le 18 janvier prochain.

L'ambassade des Etats-Unis en Gambie aurait déjà conseillé aux citoyens américains de quitter le pays.


BBC
267 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Un échantillon de vaccin préventif contre Ebola se montre convaincant
AUTOUR DU SUJET

Ghana : un gouvernement de 110 membres, le président obligé de se justifier

Afrique .., Accra, Ghana

Ghana : un gouvernement de 110 ministres !

Insolite .., Accra, Ghana

CAN 2017: le Cameroun déjoue les pronostics et inflige 2-0 au Ghana en demi-finale

Sport .., Franceville, Gabon

Les Kinois dans la rue suite à une rumeur disqualifiant le Ghana

Société .., Kinshasa