mediacongo.net - Actualités - Peinture : les œuvres sur la sape de Dolet Malalu exposées à Castellon en Espagne

Retour Culture

Peinture : les œuvres sur la sape de Dolet Malalu exposées à Castellon en Espagne

Peinture : les œuvres sur la sape de Dolet Malalu exposées à Castellon en Espagne 2017-01-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/01-janvier/1_8/sape_na_temps_17_0001.jpg -

L’art de la République démocratique du Congo est à l’honneur à double titre, depuis le 17 décembre 2016 jusqu’au 22 janvier 2017 à la Menuda Galeria de Castellon, à 4 Km de Villareal où joue l’attaquant international congolais, Cédric Bakambu, en Espagne.

Les tableaux de l’artiste peintre Dolet Malalu de Kinshasa font l’objet d’une exposition dont le thème central est « Sape na temps ». La culture congolaise qui est quasiment méconnue en Espagne est donc mise sous les feux de la rampe à travers cette expo, d’abord la peinture et ensuite la sape dont l’un des pionniers, le chanteur Papa Wemba, a tiré sa révérence le 24 avril 2016 sur la scène du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Fémua) à Abidjan en Côte d’Ivoire. La Menuda Galeria de Castellon dirigée de main de maitre par le manager Joan Feliu Franch a donc ouvert ses portes à la culture RD-congolaise, à la suite d’un gros travail abattu par la commissaire de l’expo, Sylvie Sànchez Balaguer, qui a parlé de la « sapologie », phénomène quasi inconnue en Espagne et thème central de l'art de Dolet Malalu.

À propos du penchant de son art pour la sape, Dolet Malalu a une fois répondu en ces termes : « Mon art exprime la face cachée de la sape, notamment par mon graphisme puéril et innocent, un peu comme si la sape était un jeu d’enfants auquel se livrent les sapeurs. Ces derniers étant capables des pires extrémités lors de leurs hostilités vestimentaires ou passent quatre vingt-dix-neuf virgule quarte vingt-dix-neuf pour cent de leurs revenus ! La sape est au cœur de la vie des jeunes gens de mon quartier à Kinshasa, et en tant que phénomène de société, la sape influence considérablement la jeunesse kinoise. Raison pour laquelle je me suis mis à peindre la sape. Ainsi, ma peinture est une fresque brossée, non sans une pointe de cynisme de la société kinoise contemporaine ».

Dolet Malalu s’intéresse donc à la sape depuis l’an 2000, soulignant pour sa part que l’idéologie de la sape née au début des années 1980, en sa qualité d’artiste plasticien, renvoie à un échange culturel et au dialogue des peuples sur le sujet du vêtement, de l’accoutrement prétexte idéal pour Le brassage des cultures.

De sa démarche artistique, l’on retient que c’est un promoteur de la nouvelle approche de l’art dans un système ou le conservatisme pur et dur domine, c'est-à-dire la figuration purement académique. Il est parmi les artistes ayant prôné l’avant-garde technique de la libre figuration plastique. En 2000, il a lancé « une figuration post-contemporaine qui défigure les vertus de dessin classique pour laisser libre cours à une débordante composition des œuvres d’arts plastiques ».

Usager de la technique combien délicate du papier mâché, Dolet en dégage des œuvres d’arts plastiques en ronde bosse, des objets décoratifs et autre accessoires. Il est, à l’heure actuelle, l’unique artiste plasticien congolais dont la création picturale est entièrement consacrée au phénomène social de la sape (Société des ambianceurs et personnes élégantes), c’est la toile de fond philosophique de sa peinture.

Martin Enyimo
Adiac-Congo / MCN
83 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Le menu de la 1ère édition du festival panafricain de la grillade à Conakry !
AUTOUR DU SUJET

Au Congo, la peinture populaire tient la chronique du quotidien

Culture 03.01.2017,

Lubumbashi : des artites peintres gratifiés

Provinces 29.12.2016, Lubumbashi, Haut-Katanga

Keti Solange, Artiste-Peintre : « La femme est multiforme, elle a toutes les couleurs…»

Stratégies 22.03.2016, Kinshasa

Pour faire renaître l'amour de la peinture, ajoutez de la politique

Insolite 15.03.2016,