mediacongo.net - Actualités - Biodiversité : 3 tonnes d’écailles de pangolins en provenance d’Afrique saisies à Shanghai

Retour Science & env.

Biodiversité : 3 tonnes d’écailles de pangolins en provenance d’Afrique saisies à Shanghai

Biodiversité : 3 tonnes d’écailles de pangolins en provenance d’Afrique saisies à Shanghai 2016-12-30
Afrique / Monde
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/decembre/26-31/pangolin_ecailles_16_0001.jpg -

Des écailles de pangolin en provenance de l’Afrique interceptées à Shanghai, en Chine

Environ 3,1 tonnes d’écailles de pangolin en provenance de l’Afrique ont été interceptées à Shanghai, en Chine. C’est le plus gros cas de contrebande d’écailles de pangolin repérées par les douanes chinoises, ont annoncé des responsables de la ville.

Selon les autorités douanières de Shanghai citées par environews-rdc.org, les 3 tonnes d’écailles saisies étaient dissimulées parmi les bois ainsi que d’autres produits, dans un container importé d’Afrique depuis le 10 décembre dernier, sans préciser le pays.

Après avoir ouvert le container, les policiers ont trouvé un total de 101 sacs d’écailles de pangolin pesant 3,1 tonnes. Les autorités douanières estiment qu’environ 5.000 à 7. 500 pangolins ont été tués pour produire une telle quantité. Plusieurs analystes sont d’avis que ce cas ne pourrait être qu’une pointe d’un iceberg.

Selon les autorités douanières, les suspects auraient acheté des écailles de pangolin en provenance d’Afrique et les auraient introduites en Chine depuis 2015. Des enquêtes supplémentaires sont en cours pour identifier le pays de provenance de ces écailles de pangolin.

Le Pangolin, l’un des mammifères les plus victimes de la traite en Asie et de plus en plus en Afrique, est en demande plus croissante dans le Centre, l’Est et le Sud-Est de l’Asie.

Selon World Wild Life, les écailles des pangolins sont souvent utilisées dans la fabrication des médicaments traditionnels.

Les huit espèces de pangolins ont été inscrites à l’Annexe I de la Convention sur le commerce international des espèces menacées d’extinction.


MCN TEAM / mediacongo.net
736 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
C'est dommage pour les Congolais! - 31.12.2016 07:48

Ah, ces chinois!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC
AUTOUR DU SUJET

Biodiversité : trois nouvelles zones prioritaires pour la conservation identifiées en RDC

Science & env. .., Kinshasa

Bassin du Congo : des experts à Kinshasa pour un atelier de capitalisation des résultats

Science & env. ..,

La FAO encourage la RDC à investir dans la gestion des forêts

Science & env. .., Kinshasa

La RDC amorce le processus d’apurement de ses arriérés vis-à-vis de la COMIFAC

Science & env. .., Kinshasa