mediacongo.net - Actualités - Dialogue II : la Cenco reste confiante malgré des divergences

Retour Politique

Dialogue II : la Cenco reste confiante malgré des divergences

Dialogue II : la Cenco reste confiante malgré des divergences 2016-12-29
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/decembre/26-31/eveques_utembi_ambongo_dialogue_16_003.jpg Kinshasa-

Les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) Marcel Utembi et Fridolin Ambongo

En RDC, la question du partage du pouvoir au niveau du gouvernement et des exécutifs provinciaux est toujours en discussion. Majorité et Rassemblement de l’opposition se sont rencontrés une partie de la nuit. Les évêques qui sont rentrés mercredi soir attendent ces deux amendements pour terminer le protocole d’accord qui devrait être présenté ce jeudi 29 décembre. La signature est toujours prévue pour vendredi. L’Eglise catholique reste confiante malgré quelques déclarations alarmistes tant du côté de la majorité que de l’opposition.

Pour l’église catholique, « 95 % » du protocole d’accord est déjà sur la table. Il ne reste plus qu’à intégrer les deux derniers amendements. A savoir le partage du pouvoir au niveau de l’exécutif, tant national que provincial.

Le Rassemblement de l’opposition aimerait se voir attribuer la Primature, pour contrebalancer le maintien au pouvoir du président Kabila. La plateforme qui s’est regroupée autour du vieil opposant historique, Etienne Tshisekedi, souhaiterait également voir remaniés les gouvernements provinciaux, accusés de réprimer les militants de l’opposition.

Pour la majorité, les élections des gouverneurs viennent juste d’avoir lieu et le gouvernement d’union nationale issu du précédent accord, moins inclusif, a déjà été investi. Pas possible de revenir là-dessus. Les discussions entre les deux parties se sont poursuivies une partie de la nuit de mercredi à jeudi.

Deux personnalités ont été déléguées par leur camp respectif : le conseiller du président Kabila, Adolphe Lumanu pour le compte de la majorité, et le député Delly Sesanga pour le Rassemblement de l’opposition, qui ont discuté une partie de la nuit. Ils ont promis aux évêques une réponse dans la matinée ce jeudi.

Des compromis trouvés la semaine dernière

Toutes les autres questions auraient été tranchées au cours d’une plénière marathon le week-end dernier : pas de troisième mandat pour un président qui en a déjà effectué deux… Le nom de Joseph Kabila n’est pas cité. Ni d’ailleurs de révision de la Constitution qui interdit ce troisième mandat.

Les parties se seraient également accordées sur la mise en place d'une haute autorité de la transition chapeautée par l’opposition, qui aurait pour mission de faire respecter l’accord, sur une « redynamisation » de la Commission électorale, mais pas une refonte. Et sur l'organisation d'une présidentielle et de législatives fin 2017. Même si l’un ou l’autre de ces compromis n’est pas du goût de l’un ou l’autre des acteurs.

Cacophonie à la reprise des négociations

Le directeur adjoint de cabinet du président tweete le matin une phrase qui en laisse songeurs plus d’un : « Les annonces sur la certitude de signer un accord sous l'égide de la Cenco participent de la manipulation », écrit Jean-Pierre Kambila.

Du côté du Rassemblement de l’opposition, on menace de claquer la porte si des mesures fortes ne sont pas prises pour décrisper l’espace politique. Le Mouvement de libération du Congo (MLC) exige qu’il soit fait mention que lui et sa coalition, le Front pour le respect de la Constitution sont contre le maintien au pouvoir de Joseph Kabila.

Une opposition vent debout contre le président de la Commission électorale jugé trop favorable au glissement. Et dans l’entourage du chef de l’Etat, on assure que Joseph Kabila n’acceptera jamais de signer lui-même un accord qui l’abaisserait à réaffirmer qu’il ne briguerait pas de troisième mandat.

Une cacophonie que la conférence épiscopale se refuse à écouter. Pour son secrétaire général, il serait irrespectueux de revenir sur les acquis de la semaine dernière. L’abbé Nshole l’assure, l’accord est presque bouclé. « Ce serait vraiment désolant, je dirais même irrespectueux vis-à-vis des évêques de retirer les concessions déjà faites. Si nous avons affaire aux acteurs politiques sérieux, nous croyons que c'est possible [...] Au moment où je vous parle, pour les évêques, nous clôturons vendredi ».

Pour la Cenco, la signature de cet accord est une question de crédibilité. L'église catholique est l'une des institutions les plus proches du peuple, mais craint aussi sa colère si les pourparlers devaient s'éterniser. Le week-end dernier, un évêque avait confié que deux paroisses avaient été attaquées lors de mouvements de protestation contre le maintien de pouvoir de Joseph Kabila.


RFI / MCN
5057 suivent la conversation
22 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
esperant papa ya ODIA - 29.12.2016 16:59

Je prefers un décollage consciencieux dans cet accord , et je voudrais aussi un changement dans notre pays et non le même personne à la tête du pays.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 29.12.2016 16:53

Ils ont traité KAMERHE de tous les noms, maintenant ils veulent caser tous les opposants du rassemblement pour que l'accord soit signé, KAMERHE n'a jamais bloqué la dialogue pour les postes. ILS SONT LA POUR LEURS VENTRES ET LEURS FAMILLES, PAS POUR LE PEUPLE CONGOLAIS. C'EST ENFIN PROUVE. ATTENTION AU BAL DES CHAUVES.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pat Lukeso - 29.12.2016 15:08

Je suis pretre de l'Eglise catholique. Je vis en RSA. Chaque fois que j'ai la possibilite de precher la Parole de Dieu aux ressortissants Congolais de la diaspota, je me refuse de precher l'amour et le pardon des meurtriers du peuple de Dieu au Congo. Je parle de la vagence, de la prise en charge du peuple par lui-meme et de sa defense par lui-meme; ceci par tous les moyens disponibles. Mon peuple a trop souffert. Vous confreres pretres, alots que nois remercions et felicitons nos peres Eveques et les soutenons dans leur effort, parlez au peuple de Dieu de la lutte qu'il doit mener pour se liberer. Ne lui prechez plus l'amour de son ennemi numero 1, a savoir l'usurpateur du pouvoir et son...

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
hk - 29.12.2016 15:02

Oui je confirme que c'est vraie deux paroisse ont été attaqués par des inciviques. Qui ont promis de revenir si les évêques ne produisent pas une bonne piste de solution au cour de ce dialogue .voici leur propos

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 29.12.2016 14:37

Aux évêques sincèrement merci!le peuple Kongolais connait l'intérêt que vous avez pour la liberté et la paix en RDC et est derrière toutes vos actions et tout autre acte que vous envisagerez... BANGO BASIGNER,BASIGNER TE PEUPLE AKOSUNGA BONGO NA NDENGE NAYE.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 29.12.2016 14:19

Vous comptez non pas à la population pour qui la mission vous a été confiée mais sur les armes qui, souvent sont déployées sur toute l'étendue de la capitale afin de créer la psychose dans la population. Malheureusement,vous en êtes témoins de ce qui s'est passé la 19 et le 20 décembre 2016 à Kin, gd Kasai,gd Katanga,gd Kivu,etc malgré la présence des chars de combat. Ne vous moquez pas de la population comme si elle était votre propriété. les porteurs des armes ont des femmes et des enfants qui ne sont pas militaires comme eux, vous leurs avez déjà garanti le déplacement de leurs familles dans un territoire autre que la RDC? TOZA NA BINO AWA,BOBOYA KO TIA SIGNATURE!!!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 29.12.2016 13:52

la gestion collégiale du pourvoir(MP-OPPOSITION)pendant la transition c'est l'idéal car après la date du 19 Décembre 2016, la RDC n'a ni président élu, ni gouvernement légale.Donc la MP ayez du respect envers la nation congolaise en général et des Hommes de DIEU en particulier qui,au nom de la paix ont sacrifiés de leur mission principale. D'ailleurs vous ne pouvez même pas avoir des verbes à conjuguer aussi longtemps que la constitution ne vous reconnait plus comme tel.Nous avons déjà compris que vous aimez le SANG, mais préparez-vous à le boire...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EHEHYO HITAKIMBIYA - 29.12.2016 13:15

Révoltons-nous! ni la force des armes, ni de quelques hommes forts ne peuvent anéantir tout un peuple. "Si la vache connaissait le poids du berger il ne pouvez pas supporter que celui-ci lui tape dessus". Jusqu'à quand quelques individus malmèneront plus de 70000000 d'âmes? Quittons la distraction

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Avenir du Congo Asbl - 29.12.2016 12:50

Chers compatriotes, préparons-nous carrément à une revolte populaire et comprenons que la MP ne veut pas de la paix. Merci beaucoup chers êveques pour votre volonté et le travail de qualité accompli, nous récupérerons la situation si l'accord n'est toujours pas signé ce weekend. Lundi bitumba ezongi.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Rdcongo - 29.12.2016 12:38

Cher ami GOJILA, mettons la situation sur la table et remarquons sincèrement que nous sommes devant deux opinions. les partisans des intérêt égoïstes et les partisans de l'intérêt collectif. chacun sais voir que ces deux opinions règnes chez certains individus de la MP et au sein du rassemblement. mais c'est la position révélée qui nous intéresse. La voie du peuple pour le moment qui soutient la voie de l'intérêt collectif prévaut. Malheureusement c'est la MP qui à l'armée et les institutions en otage qui manifeste l'égoïsme(MP) et ceux qui dénonce cette dictature subissent. Les hommes vont passés mais la lutte pour l'intérêt commune va continuer jusqu'à...

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MUANA KONGO - 29.12.2016 12:31

Je réagis suite à l'article de Congodigital par Omer Nsongo parlant d'Adieu opposition en RDC. Ce monsieur soit il est intelligent mais animé d'une mauvaise foi pour comprendre ce qu'on appelle TRANSITION. soit un parvenu dans le journalisme et il ne comprend pas que la légitimité d'élection à toutes les institutions est terminée depuis le 19 décembre. Kabila n'est pas Président élu. Il fait un intérim. Quand l'opposition réclame le partage du pouvoir à tous les niveaux pcqu'il s'agit d'un ACCORD après dialogue. C'est la transition dans laquelle tous sont appelés à participer à la gestion du pays dans l'attente des élections. Voilà cher Monsieur de Digital. Soyez un...

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ilunga - 29.12.2016 12:24

Mes chers compatriotes, n'attendons rien de serieux auprès de kabila et la MP. c'est un réseau mafieux. Ils ont tellement pillés ce pays et craignent horriblement leur départ qui ouvrira la voie aux poursuites judiciaires. Pour se maintenir, ils utilisent l'intimidation, la torture, les tueries... Tôt ou tard, ils répondront de leurs actes inhumains. La Rdc appartient au peuple

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Rdcongo - 29.12.2016 12:13

La MP manifeste des faiblesse sur la voie de négociation par ce que la raison est de s'éterniser au pouvoir en se disant:"Nous avons fait la politique pour avoir le pouvoir, il n ya rien à chercher que de nous maintenir meme en usant des armes". Svp l'échec dans le monde n'est qu'au mental. gardé les bons souvenir des 2 mandats constitutionnels qui est fini et acceptez de partager la transition en paix et préparez vous aux élections.les acquis du négociation ne profitera qu'au peuple. mettez de l'eau chers congolais. le partisans du désordre va commencé à refusait les acquis ou ne voeux plus avancé.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Rdcongo - 29.12.2016 12:10

La MP manifeste des faiblesse sur la voie de négociation par ce que la raison est de s'éterniser au pouvoir en se disant:"Nous avons fait la politique pour avoir le pouvoir, il n ya rien à chercher que de nous maintenir meme en usant des armes". Svp l'échec dans le monde n'est qu'au mental. gardé les bons souvenir des 2 mandats constitutionnels qui est fini et acceptez de partager la transition en paix et préparez vous aux élections.les acquis du négociation ne profitera qu'au peuple. mettez de l'eau chers congolais. le partisans du désordre va commencé à refusait les acquis ou ne voeux plus avancé.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 29.12.2016 12:03

Au cas où la PM bloquait la signature de l'accord, nous allons en grande majorité adhérer au mouvement de Kamwina Nsapu afin de chasser de force la Kabilie du pouvoir.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Rdcongo - 29.12.2016 12:00

La MP manifeste des faiblesse sur la voie de négociation par ce que la raison est de s'éterniser au pouvoir en se disant:"Nous avons fait la politique pour avoir le pouvoir, il n ya rien à chercher que de nous maintenir meme en usant des armes". Svp l'échec dans le monde n'est qu'au mental. gardé les bons souvenir des 2 mandats constitutionnels qui est fini et acceptez de partager la transition en paix et préparez vous aux élections.les acquis du négociation ne profitera qu'au peuple. mettez de l'eau chers congolais. le partisans du désordre va commencé à refusait les acquis ou ne voeux plus avancé.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Oeil du MONDE - 29.12.2016 11:55

Si la MP ne signe pas l'accord demain vendredi 30 décembre 2016, nous comprendrons que c'est KABILA ne vœux pas la paix au Congo et le plan B et la surprise de Noel seront mis en application immédiatement.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Rdcongo - 29.12.2016 11:46

Les acquis de l'accord demeurent et il ne nous reste qu'à aplanir les divergences. Je demande aux acteurs du rassemblement de ne pas claquer la porte, si la MP va le faire tant mieux. tout ce que nous savons, est que cette situation est délibérément créée par JKK et son entourage de la MP qui ont savouré les 2 mandats le pouvoir constitutionnels sans être inquiété en croyant qu'il peuvent s'éterniser. il veulent faire capoter les négociation pcqu'il compte sur les armes meme sans légitimité.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
GOJILA - 29.12.2016 11:43

CHERS FRÈRES ET SŒURS, NE PENSENT PAS QUE LES AMIS DE RASSEMBLEMENT DE L'OPPOSITION SONT TOUS SAIN QUE CEUX DE LA MAJORITÉ

Non 7
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
WINNER-NET - 29.12.2016 10:58

My life is a fruit of GOD'S grace. just for presented my vœux the best has all my friends and knowledge. Dr Cédrick LOBANGA BOTOLEANDE WINNER OBAMA says IBENGE, the COACH. Ma vie est un fruit de la grâce de DIEU. juste pour présenté mes vœux le meilleurs a tous mes amis et connaissances. Dr Cédrick LOBANGA BOTOLEANDE WINNER OBAMA dit IBENGE, le COACH.

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
muanacongo - 29.12.2016 10:53

IL Y A TOUJOURS DES EXTREMISTES COMME KAMBILA LE CORBILLARD DE JKK QUI, POUR DES INTERETS EGOISTES CHERCHENT TOUJOURS A COMPLIQUER LA SITUATION. SI PAR MALHEUR IL Y A PAS ACCORD DEMAIN, LES POLITICIENS DU GENRE KAMBILA, ATUNDU ET MOVA RENDRONT PERSONNELLEMENT COMPTE AUX CONGOALAIS ET A L'HISTOIRE.

Non 3
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bana - 29.12.2016 10:37

LA CENCO SACHEZ LE QUE KABILA N'EST PAS AVEC VOUS MOINS ENCORE SES PROCHES.TOUT CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE C'EST METTRE FIN A CELA LE PLUS TÔT POSSIBLE POUR PERMETTRE A CE QUE LE PEUPLE S'EXPRIME DE Manière FORTE. LES OPPOSANTS NOUS ONT CONVAINCUS QU'ILS SONT CORROMPUS ET N'ONT AUCUN POUVOIR DE BASCULER LE POUVOIR EN PLACE AU MOMENT Où LEURS AMIS OPPOSANTS SONT POURSUIVIS PAR LA JUSTICE ET D'AUTRES EMPRISONNES.

Non 4
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Moïse Katumbi : « Avec Kabila, il ne peut y avoir ni dialogue ni négociation »

Politique ..,

Le Rassemblement rejette l'idée du 3ème dialogue

Politique ..,

Elections : Willy Mishiki exige avant tout un véritable dialogue !

Politique ..,

Après la cité de l’UA, le Centre interdiocésain, vers un autre dialogue à Brazzaville ?

Politique ..,