mediacongo.net - Actualités - Lubumbashi : 15 personnes condamnées à 3 ans de prison pour "rébellion", après les manifestations anti-Kabila 
Infos congo - Actualités Congo - sbt

10 secondes restantes    Passer la publicité

Retour Provinces

Lubumbashi : 15 personnes condamnées à 3 ans de prison pour "rébellion", après les manifestations anti-Kabila

Lubumbashi : 15 personnes condamnées à 3 ans de prison pour "rébellion", après les manifestations anti-Kabila 2016-12-29
Politique / Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/decembre/26-31/lubumbashi_palais_justice_16_0002.jpg Lubumbashi-

Quinze personnes ont été condamnées à trois ans de prison pour "rébellion" mercredi 28 décembre à Lubumbashi, dans le sud-est de la République démocratique du Congo, après des heurts lors de manifestations contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila, a constaté un journaliste de l'AFP.

Trente-quatre autres, jugées en même temps, ont été acquittées.

"Ces condamnations sont politiques parce qu'elles visent à satisfaire la hiérarchie. Nous allons en appel puisque sur le plan du droit, il n'y a eu aucune preuve matérielle de culpabilité", a déclaré à l'AFP Désiré Kasakula, l'un des avocats de la défense.

Les 49 prévenus avaient été arrêtés le 22 décembre, au lendemain de deux jours de violences, lors du bouclage du quartier Matshipisha, situé au sud de Lubumbashi, deuxième ville du pays et fief de l'opposant en exil Moïse Katumbi.

Des témoins avaient alors expliqué à l'AFP que "tous les jeunes garçons", adolescents et jeunes gens, étaient systématiquement appréhendés.

Selon les chiffres donnés par la police, "200 à 250" personnes avaient été arrêtées, et 49 finalement traduites en justice.

Les 20 et 21 décembre, des heurts avaient opposé les forces de l'ordre à des jeunes entendant dénoncer le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila à l'issue de son mandat le 20 décembre. Après le renvoi sine die de la présidentielle prévue cette année, le chef de l'État congolais entend se maintenir au pouvoir jusqu'à l'élection d'un successeur.

Le commandant de la police pour la province du Haut-Katanga, le général Jean-Bosco Galenga, a fait état de six morts lors de ces violences, revoyant à la baisse le bilan de huit morts annoncé par la police nationale.

Le gouverneur de la province, Jean-Claude Kazembe, a fait porter la responsabilité des violences à plusieurs dizaines de "voyous venus de Mbuji-Mayi et Kananga", les deux grandes villes de la région du Kasaï (centre), dont est originaire l'opposant historique Étienne Tshisekedi.


VOA/AFP
3402 suivent la conversation
13 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Le peuple congolais - 29.12.2016 16:39

Toi, Kazembe, saches que la roue tourne et demain tu sera compté parmi les voyous et la justice populaire, notre justice se chargera de toi

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nkk - 29.12.2016 13:14

DES DIZAINES DE JEUNESONT ETE ARRETES ARBITRAIREMENT DANS LES MAISONS DE LEUR PARENTS ONT ETE LIBERES APRES PAIEMENT PAR LEURS PARENTS DE SOMMES ALLANT DE 50A 100 MILLE FRANCS. COMME QOUI, TOUTE OCCASION EST BONNE POUR SE FAIRE UN PEU DE FRIC SUR LE DOS DE JEUNES SANS ESPOIR ET SANS PERSPECTIVE D'EMPLOI

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eclaireur - 29.12.2016 12:58

C'est la logique de l'affrontement. EBEBA EBEBA. Mais n'oubliez pas que dans l'histoire de l'humanité, c'est toujours le peuple qui en sort victorieux. BOYEBELA....

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 29.12.2016 12:16

MAIS DECRISPEZ L'ATMOSPHÈRE POLITIQUE, MON DIEU?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 29.12.2016 11:53

Mavungu, pourquoi pas demander un prêt pour ta mère afin qu'elle arrête avec la vente des tomates et deviennent grande commerçante. Marionnette à la solde de Kalev et Boshab. Kabila finira par partir car il n'a aucune compétence pour gérer la RDC.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tokomi Wapi - 29.12.2016 10:05

Une justice instrumentalisée. Chers magistrats, vous aurez tout ça dans votre conscience.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bana - 29.12.2016 09:16

toi Ilunga tu dois être un sorcier avec de tels propos contre les frères qui ont manifestés contre le pouvoir sanguinaire de Kabila et sa troupe. rien n'empêche que cela puisse provoquer encore des émeutes à l'échelle nationale. ils vont nous arrêter tous bientôt.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert Ilunga - 29.12.2016 08:50

S'ils ont pillé, vandalisé et porté atteinte aux droits et libertés d'autrui; alors sans pitié, ils doivent subir la rigueur de la loi.

Non 7
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 29.12.2016 08:07

Dès qu'on aura un nouveau président, vous serez tous libéré et nous allons nous mobiliser pour cela parce que les prisons sont plaines des gens innocents.

Non 2
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Indépendant - 29.12.2016 07:54

Les manifestants coupables de pillage et de vandalisme méritent condamnation. Mais ceux qui ont exigé le départ de Monsieur Kabila après l'expiration de son 2è mandat, qui sont nombreux, si pas tous, ont été condamnés pour quelle infraction? Aux USA, en France, en Corée, on voit des manifestants exprimant leur antipathie contre leurs dirigeants. Ce sont des condamnations politiques. Mandala était prisonnier, mais il a été aussi élu président de la RSA. Courage Franck Diongo.

Non 2
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Mavi - 29.12.2016 07:40

Il est triste, ridicule et honteux de faire la magistrature en RDC, ces imbéciles des magistrats n’ont aucun courage de dire le droit et ils se font marionnettes du pouvoir législatif et exécutif ?? Apres le départ de KABILA la priorité sera de restaurer la magistrature la police, l’armée et les services de renseignement.

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jo Ali - 29.12.2016 06:28

Toi Jean-Claude Kazembe, tu es vraiment Kazembe, Muzembe weyeee, avec de tels propos, tu finira mal.Embecile

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
svp invitez edem kodjo pour qu'il voie comment le deuxième et vrai dialogue entre congolais se déroule. - 29.12.2016 04:46

C'est dans le Katanga que Simon kimbangu,patrice Emery Lumumba et beaucoup de baluba ont été tués. Vous risquez en continuant à incriminer gratuitement les non originaires et particulièrement les baluba que le Katanga soit déclaré comme une terre maudite et que dans les jours qui viennent vos enfants puissent en subirent les conséquences néfastes.

Non 6
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Rutshuru : 200 personnes arrêtées pour actes d’insécurité

Provinces 12.05.2016, Rutshuru