mediacongo.net - Actualités - Ouverture des crédits provisoires : les élus du peuple devant leur responsabilité 
Retour Politique

Ouverture des crédits provisoires : les élus du peuple devant leur responsabilité

Ouverture des crédits provisoires : les élus du peuple devant leur responsabilité 2016-12-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/decembre/19-25/parlement-vote-juin-2016.jpg Kinshasa-

Les députes nationaux lors d'une séance de vote à de l'Assemblée, juin 2016 (© Assemblée Nationale)

Sauf changement de dernière minute, c’est ce lundi 26 décembre que les députés nationaux examinent le projet de loi portant ouverture des crédits provisoires pour le mois de janvier 2017.

Dans un communiqué rendu public par le bureau du rapporteur de l’Assemblée nationale, l’ordre du jour de la plénière de ce lundi 26 décembre prévoit « l’examen et l’adoption du projet de loi portant crédit ouverture des crédits provisoires pour janvier 2017 ».

A l’opinion, plusieurs questions taraudent les esprits. Pourquoi avoir adopté la loi de Finances 2017 présentée il y a quelques mois par le gouvernement sortant ? Les crédits provisoires qui seront adoptés suffiront-ils pour couvrir réellement les dépenses de l’Etat pendant cette période ? Autant de questions que se pose le souverain primaire dont les réponses seront peut-être apportées par les élus du peuple.

« Le gouvernement Badibanga sollicite du parlement l’ouverture des crédits provisoires en attendant le vote et la promulgation de la loi des Finances 2017 », a expliqué un analyste. Pendant cette période (janvier 2017), a-t-il ajouté, le projet du budget 2017 réaménagé selon les missions assignées au gouvernement d’Union nationale sera examiné et adopté par les députés nationaux avant d’être promulgué par le chef de l’Etat.

Les années précédentes, les crédits provisoires ont été accordés à hauteur de 583 millions USD (2013) et à 657,5 millions USD (2014). Mais pour 2017, c’est encore un mystère. « Ces crédits provisoires seront constitués d’un montant qui devra permettre au gouvernement, pendant la période sollicitée, de couvrir les dépenses relatives aux charges régaliennes de l’Etat ainsi que les fonds à allouer à la Ceni pour les opérations électorales. L’Etat ne doit pas arrêter de fonctionner surtout quand on sait qu’il y a des urgences auxquelles il doit faire face », a déclaré le député Patrick Muyaya.

Parmi les équations que devra résoudre le gouvernement Badibanga, l’on note le décaissement de 80 millions USD chaque mois au profit de l’organisation de prochaines élections en vue.


MCNTEAM/ RFI/ANGOP via mediacongo.net
4635 suivent la conversation
17 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Mofudin - 27.12.2016 13:43

c juste pour les indemnités de sortie de samy

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 27.12.2016 10:45

Franchement, moi, je suis chaque perdu en entrant dans ce site mediacongo pour ne trouver que ce message de Jacques au coin et autres Mavungu. Et pourtant ce site a la capacité de censurer!!! Aidez-nous Messieurs...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Birosa - 27.12.2016 08:18

Mrs de Mediacongo, merci de ne jamais publier les messages des escrocs Jacques Aucoin, MAVUNGU et compagnons, sinon tu seras poursuivi pour complicité en leur offrant cette tribune pour escroquer un peuple qui se meurt. En tant que IT, si ce monsieur était sérieux, il allait avoir son propre domaine et non une adresse e-mail dans le domaine de google(mutuel.compte@gmail.com)alors qu'il est en Europe. Au congo le nom de domaine .cd se vendait à USD 70 et lui n'a pas suffisamment d'argent pour s’acheter un nom de domaine à moins d'EUR 50 mais est en même d'enrichir les autres. Si tu es de mèche avec eux, continue avec leur publication et tu porteras la responsabilité morale de...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Evangéliste Robert KIKIDI - 27.12.2016 07:52

La RDC s'effondre , ses économie devenues chaotiques, le social très grippé, mais le politique se livre à des combines, aux négociations à négociations, de transition à transition, aux structures éphémères, à la recherche que des postes et des titres de commandement, tandis que l'EST de la RDC n'a cessé de pleuré ses morts à cause de la politique de la terre brûlée. Que les congolais prennent tous conscience et que Dieu éclaire les esprits obscures en vue de faire sortir ce pays du chaos, de la malgouvernance et de cycle de violences.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TOUT FINIRA UN JOUR - 27.12.2016 07:22

MR MAVUNGU, UE VEUX-TU EXACTEMENT ? ESCROQUER LES CONGOLAIS MALGRE TOUTES LEURS SOUFFRANCES ? ICI N'EST PAS UN ENDROIT DES PUB. KEBA NA BINDO, NGUMA, ETC

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
svp invitez edem kodjo pour qu'il voie comment le deuxième et vrai dialogue entre congolais se déroule. - 27.12.2016 05:48

Mr.mavunga arrête de mentir à propos de que tu aurais reçu de Jacques aucoin. Pourquoi ne pas dire clairement que tu es entré dans le logé où Jacques aucoin est chargé du recrutement des gens. Bokozika na moto bino nyonso batu bozosakana na nkolo.mboka oyo ezali na maboko ya Nzambe ye moko kosana na yango esengeli esuka po tango ango ekoki.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Indépendant - 26.12.2016 23:20

bénissons notre pays, si tu pries pour la nation, crois que Dieu fera ce que tu lui a demandé.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
edem - 26.12.2016 20:17

Vraiment c est qui c est monsieur mavungu. Nous savons Que le pays est en crise mais ici ce n est pas l espace approprié pour faire tes publicités.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 26.12.2016 17:13

Anonyme - 26.12.2016 15:51 Arrête de faire la publicité d'un escroc, on vous connaît déjà. En plus ici ce n'est pas l'espace pour vos pub et témoignage... Cher webmaster de media Congo, permettez-vous cette violation de l'espace???

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Rien à dire - 26.12.2016 16:34

En Italie, Mateo n'a pu démissionner qu'après adoption du budget. En RDC, Matata ne l'a pas fait pour avoir présenté un budget irréaliste!

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bana - 26.12.2016 16:12

RDC eloko ya makasi!!! bo ko sambwa kala te

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salavatrice - 26.12.2016 15:38

Sont-ils réellement députés ou chasseurs des perdiems Congo.

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Risk - 26.12.2016 15:32

C'est ce qui caractérise les députés congolais. Ils ne la que pour applaudir lorsqu'ils ont déjà touché.ils ne sont jamais au parlement pour le peuple, ils sont à la recherche de leurs enrichissements

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bana - 26.12.2016 15:30

RDC eloko ya makasi!!! bo ko sambwa kala te

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
madesu - 26.12.2016 15:07

pitié!!!

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bonso - 26.12.2016 14:59

les députés de la honte. des flatteurs votre tour viendra et vous serez déçus

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 26.12.2016 13:51

pona makambu ya mbongo mbangu, quand viendra l'heure de justifier, tu verras comme par exemple un papa tomber devant l'assemblé nationale à 2 reprises juste pcq'il lui faut justifier des fonds du pays utilisés et cela sans poursuite. heureusement pour le peuple congolais, il ya un Dieu qui contrôle tout.

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Alexis Thambwe Mwamba prêt à répondre aux questions de l'Assemblée nationale

Société .., Bruxelles, Belgique

Visés par des motions de défiance, Shadary et Thambwe Mwamba absents de Kinshasa

Société .., Kinshasa

Sanctions de l’Union européenne : Kinshasa promet « une réponse raisonnée »

Politique .., Kinshasa

Evasions des prisonniers : motion de défiance contre Thambwe Mwamba

Société .., Kinshasa