mediacongo.net - Actualités - Pretoria: la police sud-africaine condamne la manifestation violente devant l'ambassade de la RDC 
Retour Diaspora

Pretoria: la police sud-africaine condamne la manifestation violente devant l'ambassade de la RDC

Pretoria: la police sud-africaine condamne la manifestation violente devant l'ambassade de la RDC 2016-12-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/decembre/19-25/manifestation-pretoria-police-sudaf.jpg Pretoria, Afrique du Sud-

Des manifestants repoussés par la police sud-africaine devant l'ambassade de la RDC à Pretoria (@carienduplessis, Twitter)

le Service de police sud-africain (SAPS) a condamné une manifestation violente devant l'ambassade de la République démocratique du Congo (RDC), la qualifiant d'"illégale".

"Nous avons toujours respecté le droit à la protestation pacifique, mais ces protestations doivent être approuvées par les autorités auparavant et les organisateurs doivent reconnaître que les responsabilités accompagnent les droits", a déclaré le général Khomotso Phahlane, commissaire national par intérim du SAPS.

Il faisait allusion à une manifestation tenue mardi devant l'ambassade de la RDC à Pretoria.

Le Général Khomotso Phahlane, commissaire national par intérim du SAPS

Manifestation de Pretoria

Manifestation de la Diaspora devant l'ambassade RDC à Pretoria (@carienduplessis, Twitter)

Mardi midi, deux autobus sont arrivés devant l'ambassade de la RDC, transportant environ 250 personnes. La protestation s'est révélée violente car des pierres ont été jetées à l'immeuble de l'ambassade et aux membres du SAPS.

Un policier a été désarmé par les manifestants lors de cet incident. Son arme à feu volée a été récupérée plus tard. Les fenêtres et la porte de devant de l'ambassade ont été endommagées lorsque les manifestants ont essayé d'entrer à l'ambassade.

La manifestation a failli dégénéré mais la police a riposté en dispersant la foule (@carienduplessis, Twitter)

La police a dispersé la foule et a arrêté neuf personnes sur diverses accusations, y compris les dommages malveillants à la propriété et la violence publique, selon M. Phahlane. Certains manifestants ont toutefois été atteints par des balles en caoutchouc et ont dû être soigné sur place.

Des ambulanciers soignant un manifestant atteint par des balles en caoutchouc devant l'ambassade la RDC à Pretoria (@ EWN Reporter, Twitter)

La manifestation a été organisée en solidarité avec les manifestations généralisées en RDC pour exiger la démission du président Joseph Kabila après l'expiration de son mandat.

(Photo: @carienduplessis, Twitter)

M. Phahlane a indiqué que la manifestation devant l'ambassade de la RDC à Pretoria n'a pas été autorisée et que les gens qui se sont réunis illégalement ont tenté d'accéder à l'ambassade avec l'intention apparente de l'incendier.

(Photo: @carienduplessis, Twitter)

"La foule a été violente, a causé des dommages à la propriété, a tenté d'assiéger une ambassade sous notre protection et a désarmé un agent de police, volant son arme à feu pendant le chaos. Cela ne peut jamais être toléré et le SAPS condamne fermement ce comportement", a-t-il martelé.

(Photo: @carienduplessis, Twitter)

Les membres du SAPS resteront en service et demanderont à tous vivant en Afrique du Sud, des citoyens et des visiteurs, de respecter les lois de ce pays, a déclaré M. Phahlane.

Policiers sud-africains en poste devant l'Ambassade congolaise à Pretoria (@ EWN Reporter, Twitter)


Xinhua / MCN, via mediacongo.net
2325 suivent la conversation
4 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
QUI VIVRA VERA - 25.12.2016 11:18

CETTE MOBILISATION CONGOLAISE CONTRE LE REGIME DE KABILA DOIT ETRE MONDIAL. PAR TOUT OU IL Y A DES CONGOLAIS ILS DOIVENT SE MOBILISER POUR EXPRIMER LEURS OPINION CONTRE KABILA A SA BANDE DE VOLEUR QUI ONT PRIS NOTRE NATION EN OTAGE...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
QUI VIVRA VERA - 25.12.2016 07:58

CETTE MOBILISATION CONGOLAISE CONTRE LE REGIME DE KABILA DOIT ETRE MONDIAL. PAR TOUT OU IL Y A DES CONGOLAIS ILS DOIVENT SE MOBILISER POUR EXPRIMER LEURS OPINION CONTRE KABILA A SA BANDE DE VOLEUR QUI ONT PRIS NOTRE NATION EN OTAGE...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
serbie - 24.12.2016 13:33

Eux les sud-africains n'avaient pas cassé les maisons des blancs pour en finir avec l'apartheid? c'est notre maison.pas la leur

Non 2
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ngoy - 24.12.2016 12:47

Je vous avais ecris le meme jour pour vous dire que nous etions en communion avec nos frères non peureux du pays et personne n'avait reagit le mardi ici à Pretoria, voilà qu'on vient de vous confirmer et c'tait un signal fort pour les autorités de kinshasa

Non 2
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

Lubumbashi : plusieurs familles devant la police à la recherche de leurs proches

Provinces .., Lubumbashi, Haut-Katanga

Au moins 40 morts dans plusieurs villes pendant les manifestations anti-Kabila, selon l’ONU

Politique .., Kinshasa

Crise en RDC : la Lucha/Beni écrit au Pape

Provinces .., Beni, Nord-Kivu

Crise en RDC : le pape appelle les Congolais à être "des artisans de la paix"

Religion ..,