mediacongo.net - Actualités - Pendant la grossesse, il faudrait éviter le régime occidental

Retour Santé

Pendant la grossesse, il faudrait éviter le régime occidental

Pendant la grossesse, il faudrait éviter le régime occidental 2016-12-23
Femme
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/decembre/19-25/femme_grossesse_regime_16_0001.jpg -

Le régime occidental pendant la grossesse favorise l'obésité des enfants même si la mère n'est pas en surpoids.

L'alimentation de la femme pendant sa grossesse a un impact sur le poids de son bébé, selon les résultats d'une étude publiée par la revue scientifique American Journal of Physiology. Le régime occidental riche en matières grasses et sucres multiplie le risque d'obésité des enfants et ce quel que soit le poids de la mère. Ces conclusions ont été obtenues en laboratoire sur les rats.

Les chercheurs américains de l'Institut de recherche Scripps aux Etats-Unis ont mené une étude avec des rongeurs. Le premier groupe de cobayes était génétiquement résistant à l'obésité et l'autre extrêmement vulnérable. Pendant la durée de l'étude, les rats ont été nourris soit par un régime comportant la même proportion de lipides, de graisses saturées, de glucides et de protéines qu'un régime occidental typique, soit par un régime non occidental, plus pauvre en graisses et plus riche en céréales.

Le régime occidental trouble la reproduction et favorise l'obésité

Les chercheurs ont observé que les rattes qui s'alimentaient avec un régime occidental au cours des semaines précédant leur gestation, puis pendant la grossesse et l'allaitement, avaient des bébés plus à risque d'être obèses dès la naissance ou de le devenir à la puberté et même à l'âge adulte. Les résultats étaient similaires même lorsque les femelles n'étaient pas en surpoids, ne mangeaient pas trop et conservaient leur poids de forme et des taux normaux de graisse corporelle et d'insuline.

"Ces résultats sont surprenants", explique Jennifer B. Frihauf, auteur de l'étude car "les études préalables montraient que les mères en surpoids avaient le plus de chances de concevoir de petits eux-mêmes en surpoids. Or cette nouvelle étude suggère plutôt que, quel que soit le poids de la mère, le régime alimentaire peut jouer un rôle".

Ce type d'alimentation a aussi perturbé la reproduction des cobayes. Les rattes soumises à ce régime ont eu moins de petits.

Agathe Mayer
Top Santé / MCN
608 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie