mediacongo.net - Actualités - 20 decembre, fin de mandat constitutionnel: l'essentiel de l'actualité (DIRECT) 
Infos congo - Actualités Congo - sbt

10 secondes restantes    Passer la publicité

Retour Politique

20 decembre, fin de mandat constitutionnel: l'essentiel de l'actualité (DIRECT)

20 decembre, fin de mandat constitutionnel: l'essentiel de l'actualité (DIRECT) 2016-12-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/decembre/19-25/Palais_de_la_Nation_photo_presidence.jpg -

Le Palais de la Nation, résidence officielle du président de la république (© Présidence)

Alors que la journée d’hier, lundi 19 décembre, et sa psychose touchait à sa fin dans un calme relatif partout en RDC. Dès 23h00, cependant, à quelques minutes de la fin constitutionnel du mandat du président Joseph Kabila, plusieurs jeunes gens des différentes communes de Kinshasa ont commencé à sortir de chez eux avec casseroles et sifflets pour lui signifier de laisser le pouvoir et ce, malgré la nomination en dernière minute du gouvernement Badibanga ; qui devrait permettre au peuple congolais de se rendre aux urnes pacifiquement après une période de transition de 1 ans et 4 mois assurée par le président constitutionnellement sortant.

La police, qui était restée déployer depuis le lundi matin dans les différentes artères de la capitale, s’est dès lors employée à disperser ces manifestants en usant, dans certains quartiers de la capitale, des gaz lacrymogènes avant que tout le monde n’aille se reposer d’une journée qui fut longue et stressante.

Toutefois, la nuit n’a pas portée conseil et calme puisque la tension n’est toujours pas retombée ce matin. Des incidents et affrontements entre civils et force de l’ordre sont déjà en cours à divers endroit de la capitale et Etienne Tshisekedi, le président du conseil des Sages du Rassemblement - le parti d’opposition non signataire des Accords du Dialogue national - a appelé les Congolais à ne plus reconnaitre le Président Kabila comme le dépositaire de l’autorité suprême de l’Etat.

Le Fil de l'information et des évènements de la journée 

Des policiers en action à Kinshasa, le 19 septembre 2016. (© REUTERS/Kenny Katombe)

18h00 Kinshasa: Selon le bilan officiel des autorités, 11 personnes "pas plus" - dont 9 à Kinshasa et 2 à Lubumbashi - ont été tuées dans les manifestations contre le maintien du président Kabila au pouvoir. Toutefois, l'ONU chiffre le bilan de Kinshasa à au moins 20 personnes et de « plusieurs victimes confirmées » dans les provinces (En savoir plus)

16h00 Kinshasa : Le nouveau Premier ministre a appelé la population de la République démocratique du Congo "au calme" et les forces de l'ordre "à la retenue" ce mardi 20 décembre, peu avant sa prise de fonctions dans un climat explosif marqué par la contestation du pouvoir du président Joseph Kabila. (En savoir plus)

Monde: La France s'est déclarée ce mardi 20 décembre "préoccupée" par les violences dans les deux plus grandes villes de la République démocratique du Congo (RDC), et a appelé les autorités congolaises à "agir dans le respect des droits de l'Homme". (En savoir plus)

14h00 Kinshasa : Le député national et président du Mouvement lumumbiste progressiste (MLP), Franck Diongo, sera bientôt jugé en procédure de flagrance pour séquestration des agents de l’ordre qui s'etaient introduits chez lui. (En savoir plus)

11h00-13h00 Lubumbashi : Ville paralysée suite à des affrontements entre jeune gens et police (En savoir plus)

Elèves libérés plus tôt et colonne de fumée du côté d'un quartier populaire (Photo: mediacongo.net)

9h00 Lubumbashi  : Des tirs nourris d'armes à feu à Matshipisha et affrontements à la Katuba. (En savoir plus)

9h00 Kinshasa : l’opposant Tshisekedi appelle « à ne plus reconnaître » le président Kabila Rédaction (En savoir plus)

8h15 Beni : Des habitants de la commune rurale d'Oicha, dans le territoire de Beni sont sortis avec des sifflets, des bidons et autres objets pour dire au revoir à leur président, en scandant "Bye bye Kabila". (DW)

8h00 Kinshasa  : Des incidents et affrontements entre civils et force de l’ordre sont déjà en cours à divers endroit de la capitale (En savoir plus)

6h00 Kinshasa : Des policiers tirent, des jeunes lancent des pierres ! 

Apres un concert des sifflés à minuit, C'est à 6 heures de ce 20 décembre 2016 que les jeunes du quartier Debonhomme ont envahi la route asphalté pour protester en brulant un gros pneu.  Des policiers voulant interdire cette manifestation ont lancés des gaz lacrymogènes et tirés en l'air. Certains capsules de lacrymogènes sont tombés dans des parcelles d'habitation sur la 3eme rue où habitent des familles mettant en débandade femmes, hommes et enfants.

Même scène à Kingasani au quartier 17mai où l'on signale des tirs en l'air. Des jeunes de ce quartier se sont retrouvés sur la grande avenue Mobutu pour aller sur le boulevard Lumumba mais sont empêchés jusque-là par des policiers. Actuellement, la source note que les jeunes répliquent avec des jets de pierres aux tirs des agents de l'ordre.


MCN TEAM / mediacongo.net
10326 suivent la conversation
18 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
KABILA MOYIBI - 21.12.2016 08:07

Cher Placide, l'ouverture des réseaux sociaux ne depend plus de Kabila car il n'est plus president et le pouvoir est entre les mains du people, nous devons donner l'ordre aux opérateurs téléphoniques d'ouvrir les réseaux sociaux, Ils n'ont plus rien à craindre car l'autorité immorale est partit. Le pouvoir c'est nous le people.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Anonyme - 20.12.2016 19:22

Nous congolais nous sommes des poules mouillés, kabila nous a volé 3 présidentielle kaka makelele na bilobela to zo sala rien.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage - 20.12.2016 17:50

Policiers et militaires, ralliez-vous au peuple car vous faites partie de ce peuple et partagez avec lui le même héritage et le même destin qui sont mis à mal par une élite égoïste, immorale et désormais illégitime. Ne tirez pas sur votre grand peuple, ralliez-vous à lui pour qu'ensemble vous écriviez une page glorieuse de votre histoire commune.

Non 1
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 20.12.2016 16:28

Kabila ne veux pas la paix dans ce pays. Alors qu'on négocie pour une transition apaisée, lui multiplie les gestes de provocation. D'ailleurs son mandat a pris fin. Il doit être poursuivi pour haute trahison pour n'avoir pas organisé les élections. Il sera responsable de tout ce qui pourrait arriver. Nous n'avons plus besoin de voir le sang des congolais couler à cause d'un seul individu.

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage - 20.12.2016 16:27

Pour neutraliser kabila, nous invitons un seul militaire de la garde républicaine de s’inspirer du comportement du policier turc qui a tué l’ambassadeur russe en Turquie. Inutile de vous jeter du haut d’un étage pour se suicider inutilement comme l’a récemment fait un militaire de la GR. Le mieux c’est de loger une balle dans la cervelle de kabila et attendre la suite. Si vous êtes tué par la suite, au moins vous aurez rendu un grand service à votre pays.

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Patriote B. - 20.12.2016 14:26

Dans quel urne, le peuple a detroné Kabila, that is the question !Nous Peuple irons aux urnes en 2018 pour réelire un successeur de Kabila,l'élu de 2011.

Non 18
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
emike - 20.12.2016 14:08

c'est le peuple qui elise un president et c'est le meme peuple qui le detrone .kabila a pris le pays en otage . kabila sache bien que tu finiras tres mal. tu n'as plus de legitimité .bye bye kanambe

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
entre nous - 20.12.2016 13:38

distraction ,une opposition corrompue et divisé ,ce triste ,bokosala eloko té ,bozonga ba palain ,on nous a déjà trahis yebela

Non 15
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Cibo - 20.12.2016 12:53

ça va faire mal, Kabila faite attention. Suis Cibo ici à KIN suis entrain de guider les manifestants ici à De-bonhomme, nous voulons faire partir Kabila. Au secours, chers Congolais

Non 3
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
vrai Congolaire - 20.12.2016 12:47

je suis le vrai congolais et je suis fier de mon pays la RDC je declare maintenant nous peuple congolais comme le president de la RDC Kabila doit quitté le pouvoir maintenant to kofi mingi a ta ye moko monsieur Kabila tika mboko ya ba koko votre mandat a prit fin déjà notre pays n'est pa devenu les plantation de votre grand père ni abbatoire pour massacré le peuple Congo fini le vaccance VIVE la RDC Mon pays OSUKIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TH - 20.12.2016 12:13

KABILA DEGAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAGE

Non 1
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le peuple congolais - 20.12.2016 11:51

comme un seul homme, boutons l'ennemi Kabila dehors

Non 1
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Bahati - 20.12.2016 11:39

En RDC, nous avons une crise d'hommes d'Etat! Tous ces politiques ne font que la politique du ventre! Courage jeunes et militaires modérés pour cette révolution qui apportera le changement!

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe - 20.12.2016 11:34

Che Gue Vara disait celui qui n'est pas capable de se revolter n'a pas droit de se plaindre. Ce que ces inconscients des policiers et autres mercenaires en tenue militaire cherchent c'est la revolte populaire.

Non 1
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Mavi - 20.12.2016 11:02

Ca va faire mallllllllllllll

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Placide - 20.12.2016 11:00

demandez a Kabila de nous ouvrir les réseaux sociaux et les chaines où nous pouvons suivre tout e l'actualité

Non 2
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lwabeya Ntumba - 20.12.2016 10:57

L'arrestation immédiate de Joseph Kabila est la seule solution pour ramener la paix dans notre pays.

Non 2
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le peuple congolais - 20.12.2016 10:40

Oko kende, Bima na nzela to ndima yo, Kanambe

Non 3
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Pretoria: la police sud-africaine condamne la manifestation violente devant l'ambassade de la RDC

Diaspora 24.12.2016, Pretoria, Afrique du Sud

Lubumbashi : plusieurs familles devant la police à la recherche de leurs proches

Provinces 23.12.2016, Lubumbashi, Haut-Katanga

Au moins 40 morts dans plusieurs villes pendant les manifestations anti-Kabila, selon l’ONU

Politique 23.12.2016, Kinshasa

Crise en RDC : la Lucha/Beni écrit au Pape

Provinces 22.12.2016, Beni, Nord-Kivu