mediacongo.net - Actualités - Le point sur la journée du 19 décembre: un calme qui ne rassure personne 
Retour Société

Le point sur la journée du 19 décembre: un calme qui ne rassure personne

Le point sur la journée du 19 décembre: un calme qui ne rassure personne 2016-12-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/decembre/19-25/kinshasa-deployement-police.JPG -

La police de circulation routière déployée sur les avenues principales de la ville Kinshasa le 01/01/2015 lors de la célébration du nouvel an. (© Radio Okapi/Ph. John Bompengo)

La journée du 19 décembre, tant crainte, s’est finalement déroulée dans un calme relatif sur l’étendue de la RDC. Selon plusieurs informations en notre connaissance, seules quelques échauffourées légères avaient été enregistrées à la mi-journée aux abords de la capitale Kinshasa (et notamment à l'université) et dans l’est du pays (Goma, Beni, Butembo) où la situation demeura fort tendue.

Néanmoins, beaucoup de villes ont tourné au ralenti ce lundi d’autant plus qu’une majeure partie de la population a hésité à mettre le pied dehors pour vaquer à ses occupations car une vive tension liée à la crainte d’incidents était palpable en cette veille du terme du mandat du président Kabila dont l'opposition conteste toujours sa volonté de se maintenir au pouvoir.

En outre, les évènements pourraient rapidement évoluer puisque beaucoup de badauds, étudiants et activistes, comme la Lucha ou Fimbili, ont attendu le coup de minuit pour manifester. En effet, depuis 23h00 à Kinshasa, la police s’emploie à disperser des manifestants sortis avec casseroles et sifflets pour signifier la fin du mandat du président Kabila dans les différentes communes de la capitale.

Et si du côté de l’opposition, qui veut donner une chance au dialogue de la Cenco en vue d’une transition pacifique, on ne s’est pas encore prononcer sur l’attitude à adopter pour la suite du calendrier, le « Président sortant », qui assure la transition, a de son côté pris la décision de promulguer, avant la fin de son mandat constitutionnelle, l’ordonnance de nomination du gouvernement de transition de Badibanga issue de l’Accord du dialogue politique du 18 octobre. Ce qui pourrait tout aussi bien être interprété comme l’aveu de l’échec du nouveau Dialogue mené par la Cenco avec toutes les conséquences que cela entraineraient.

Bref, le calme de ce qui devait être le « Jour le plus long » en RDC n’augure, pour le moment, encore rien de prometteur quant au premier jour de l’après 19 décembre…


MCN TEAM / mediacongo.net
1751 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
emmanuel - 20.12.2016 08:18

Il ne faut s'attendre a rien du tout. Kabila lui meme l'avait bien dit. le 19 decembre sera un jour ordinaire, il n yaura pas hecatombe. Et il n y a pas eu hecatombe et il etait un jour ordinaire. Ce jeune homme est un fin politicien. Il faut le savoir. Le fait de se taire est une strategie de Muswahili pour dire wache waseme sisi tumesonga mbele.Laissez les parler nous, nous avancons.ou le chien aboie la caravane passe.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Fin de mandat de Joseph Kabila: concert de casseroles et coups de sifflet

Politique .., Kinshasa

Fin de mandat: affrontement entre jeunes et policiers à Ngaba et Masina

Politique .., Kinshasa

Des Congolais manifestent à Bruxelles contre Joseph Kabila

Diaspora ..,

Crise en RDC: les écrivains congolais appellent les politiciens à un effort de dépassement

Culture ..,