mediacongo.net - Actualités - Beni: suite à une manifestation réprimée, la ville est paralysée 
Retour Provinces

Beni: suite à une manifestation réprimée, la ville est paralysée

Beni: suite à une manifestation réprimée, la ville est paralysée 2016-12-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/decembre/19-25/Beni_19_dec_ville_morte.jpg -

Beni: toutes les activités ont été paralysées suite à la manifestation reprimée

Toutes les activités sont restées paralysées, ce lundi 19 décembre 2016, au centre-ville de Beni. Boutiques, magasins, banques, écoles et toutes autres maisons de commerce n'ont pas ouvert.

La manifestation pacifique organisée par le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement a été violemment réprimée par les forces de l'ordre. Ces manifestants habillés en rouge se dirigeant vers l'artère principale, ont été dispersés aux coups des bombes à gaz lacrymogène lancées à leur endroit.

Le porte-parole du RCD-KML, parti cher à Antipas Mbusa Nyamuisi, a dénoncé la fermeture de leur bureau par des forces de sécurité. " Nous ne savons pas si notre bureau est devenu État-major de la police ou des FARDC, nous sommes contraints d'ouvrir notre porte et nous pensons que c'est une violation des droits de l'homme" a dit Roger Saambili, chargé de communication au sein de ce parti de l'opposition.

Antipas Mbusa Nyamwisi

Pour sa part, le président local du Rassemblement à Beni a fait le bilan de plusieurs blessés dans le rang des manifestants, mais précise qu'un bilan exacte sera livré dans la soirée. "Nous avons organisé une marche pacifique, mais violentée par les forces de l'ordre.

"Nous n'avons pas peur de la police, ni même de l'armée car nous sommes en train de défendre la constitution de notre pays. La police pourrait encadrer les manifestants car la marche était annoncée à l'autorité urbaine et qui avait accusé réception" dénonce Christophe Saiba Muhokoalasa.

Signalons ici que déjà lors de la soirée du dimanche 18 décembre, le maire de la ville de Beni avait rejeté les propos selon lesquelles il était informé d'une probable marche. Jusqu'à présent le bilan officiel n'est pas encore connu.

Nyonyi Bwanakawa, maire de la ville de Beni

Delphin Mupanda
mediacongo.net
768 suivent la conversation
2 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anonyme - 19.12.2016 17:18

Population de Beni,courage et arrachons l'indépendance de la république de Beni toujours dans le sang.Beni, aujourd'hui vous prouvez votre indépendance car toutes les autres parties de la RDC étaient sans manifestation alors que nous sommes tous concernés.Que vive Beni, Que vive la détermination benienne!Bravo,bravo fois mille.Bel exemple à suivre!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage - 19.12.2016 15:19

Et toutes les autres villes du pays emboîteront le pas à Beni si aucun compromis politique n'est trouvé à l'issue des négociations pilotées par la CENCO.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Fin de mandat de Joseph Kabila: concert de casseroles et coups de sifflet

Politique .., Kinshasa

Le point sur la journée du 19 décembre: un calme qui ne rassure personne

Société ..,

Fin de mandat: affrontement entre jeunes et policiers à Ngaba et Masina

Politique .., Kinshasa

Des Congolais manifestent à Bruxelles contre Joseph Kabila

Diaspora ..,