mediacongo.net - Actualités - 19 décembre: Pas de mot d'ordre de l'Opposition ! 
Infos congo - Actualités Congo - sbt

10 secondes restantes    Passer la publicité

Retour Politique

19 décembre: Pas de mot d'ordre de l'Opposition !

19 décembre: Pas de mot d'ordre de l'Opposition ! 2016-12-19
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/decembre/19-25/etienne-tshisekedi-le-18-decembre-2011-lors-d-une-conference-de-presse-a-kinshasa.jpg Kinshasa-

L'opposant Etienne Tshisekedi, Président du conseil des sages du Rassemblement, lors d'une conférence de presse à Kinshasa, décembre 2011.

Contrairement aux 19 septembre, octobre et novembre derniers, aucun leader de l'Opposition politique n'a donné un mot d'ordre à la population pour observer un certain comportement ce lundi 19 décembre. Pourtant, le président du comité des sages du Rassemblement, Étienne Tshisekedi, avait promis d'infliger un carton rouge au président Joseph Kabila arrivé fin mandat. 

Ni Tshisekedi, ni Fayulu, ni Olenghankoy n'est passé dans les médias pour mobiliser la population à propos de cette date historique du 19 décembre 2016. 

Sans nul doute, les assises du Centre interdiocésain ont désactivé momentanément la bombe, en attendant leurs conclusions. Le souhait est qu'un compris soit trouvé entre les deux parties en vue d'éviter le bain de sang à Kinshasa et d'autres provinces du pays. 

De son côté, le ministre des Sports, Denis Kambayi Cimbumbu, a réuni des chefs coutumiers, sportifs et autres pour leur instruire de prêcher la paix à la population de la ville de Kinshasa.  

Kinshasa militarisée 

La capitale de République démocratique du Congo (RDC) a des allures de ville morte ce lundi 19 décembre. De nombreux habitants ont, semble-t-il, jugé plus prudent de rester chez eux alors que le mandat du président Joseph Kabila se termine officiellement la nuit prochaine à minuit sans que son successeur n'ait été élu. Dans le pays, la situation est calme, mais elle n'en reste pas moins tendue.
La situation est globalement calme dans la ville de Kinshasa, il faut dire qu’il y a un imposant dispositif sécuritaire. L’armée, la police militaire, la police se trouvent dans les points chauds de la capitale et quadrillent la zone. Il faut rappeler également que l’opposition n’avait pas appelé formellement à manifester ce lundi 19 décembre. Ce sont plutôt les mouvements de citoyens qui avaient dit qu’il fallait absolument que la population se mobilise pour demander le départ du président Kabila.

Point de tension à l'université de Kinshasa

Le seul point de tension qui existe dans la ville actuellement se trouve au niveau de l’université de Kinshasa où un imposant déploiement sécuritaire empêche à l’heure actuelle d’accéder aux étudiants. Même la presse est tenue à distance. Les étudiants, ce matin, ont essayé de sortir de l’université, mais la police militaire les en a empêchés. Ces étudiants disaient vouloir manifester pour demander la fin du mandat du président Kabila.

Bidons d'essence

De l’autre côté de l’université, d’autres jeunes avec des bidons d’essence ce sont mis à menacer les journalistes en leur disant qu’ils ne souhaitaient pas que des étrangers se trouvent dans l’enceinte de l’université. Des jeunes qui n’étaient pas vraiment identifiés.

Depuis quatre jours, la ville de Kinshasa est fortement militarisée. Un sentiment de peur gagne, de ce fait, les Kinois habitués à vaquer généralement à leurs occupations jusqu'aux heures tardives. 

Policiers, FARDC et Garde Républicaine sont positionnés dans les endroits ci-après : Aéroport de Ndjili, Kingasani ya suka,  Masina Pascal, Masina Petro Congo, Ndjili Q1, Super Lemba, Matete, Limete 10 e, 12e et 1ère Rues, Av de l'Enseignement, Bandal Tshiban gu, Kintambo Magasin, Binza Ma campagne, Delvaux, Upn, Rond-point Ngaba, Bon Marché (Ista), Rtnc (Assanef) et la place Gare Centrale. 

La nuit, ces hommes en uniforme procèdent aux fouilles systématiques des véhicules, à la recherche d'armes à feu. 

Mais le gouverneur de la ville de Kinshasa demande aux Kinois de vaquer librement à leurs occupations en cette journée du 19 décembre qu'il qualifie d'"ordinaire " comme toutes les autres. »


MCN TEAM / RFI / via mediacongo.net
4126 suivent la conversation
12 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
mukongomani - 19.12.2016 20:12

Ce Kabila nous fait beacoup souffrir avec ses militaires sans intelligence qui continuent à appuyer Kabila, un Rwandais, pendant leurs freres sont tués ci et là. Je pleure Béni, Butembo, le Sud-Kivu oû Kabila est en train d'égorger les pesisibles citoyens avec son oncle Kagame et sans pitié. Nous demanderions à nos aveugles militaires et policiers d pouvoir se desolidariser avec ce fameux pouvoir dirigé par le taximan Kabila Kabange un Rwandais de sang. Il est actuellement absent de la Capital pour visiter son oncle Kagame au Rwanda

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dino 316 - 19.12.2016 18:48

Et si JP Bemba était parmi nous en cette date? Personne pour donner le mot d'ordre,il nous faut des JP Bemba dans ce pays, pas d'Olenga Ngoy; regret...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.12.2016 17:37

MERCREDI TOUT IRA BIEN SI ON AIME SEULEMENT CE PAYS METTONS A COTE NOS SENTIMENT POUR LE CULTE D UN INDIVIDU ET OUBLIANT NOS DIFFÉRENTS, SACHANT QUE NOUS TOUS CONGOLAIS AVEC UN SEUL BUT PRINCIPAL LA PAIX ET LE RESPECT DE LA CONSTITUTION DANS SA MOINDRE DÉTAIL ,JE VOUS JURE MERCREDI TOUT IRA BIEN. SINON DIALOGUE DES SOURDS ET MUET

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANGOUROU - 19.12.2016 17:09

HALTE AU TRIOMPHALISME Mmes ET Mrs DE LA MAJORITE KABILISTE,LE CALME QUE VS CONSTATEZ AUJOURD'HUI EST DÛ AU DEPLOYEMENT DISPROPORTIONNÉ DES FORCES COMBATTANTES GARDE PRÉSIDENTIELLE ET FARDC PLUS LA POLICE(LENI),FORCES SAUVAGES ET SANGUINAIRES AU SERVICE DE KABILA,MAIS AUSSI LES BONS OFFICES DE LA CENCO ONT CALMÉ LE PEUPLE SINON LES KABILA,MENDE,SHADARI,PAPY TAMBA,MASHALA,BOSHAB,TUNDA KASENDE...ON EN PARLERAIT AU PASSÉ,MAIS CE N'EST QUE PARTIE REMISE.VOYONS APRÈS MERCREDI!

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.12.2016 16:13

Hyppolite Kanambe mandat esiliiii papa, on ne le dira jamais assez, yebela!!!!!

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB - 19.12.2016 16:09

Olengha Nkoy prêchait déjà la Paix,Tshisekedi lui pa prêché le feu dès Samedi soir.Où est-il en ce moment? Une opposition sans aucunes stratégies,seulement crier et insulter,rien de constructif,aucunes propositions concrètes et civilisés.Nous ne sommes pas des animaux pour commencer à se taper dessus à se diviser parce que des Kamitau,Mwando Nsimba (Paix à son âme),Moise etc....des personnes qui il y a encore 12 Mois étaient au Pouvoir,des Tshisekedi dont on connait bien leurs histoires et surtout qui plus de 80 ans,c'est ça l'avenir du Congo? Kabila partira,il ne peut pas se présenter pour la prochaine élection,18 mois c'est quoi? Laissez nous,les personnes éprises...

Non 8
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Anonyme - 19.12.2016 15:10

Non seulement que Tshisekedi a peur d'aller a la CPI mais aussi il bu de l'eau de KANAMBE,il est froissé par des millions des dolllars et partage de pouvoir promis par KANAMBE. Le peuple voit tout ohhhh.

Non 11
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ngoy - 19.12.2016 14:57

Les congolais d'habitude sont très très peureux du sang et parlent beaucoup sans rien faire, kabila ne cedera pas malgrè le dialogue , je suis decu, la solution maintenant c'est DIEU ou un coup d'etat, descendre dans la rue malgrè le mots d'ordre des opposants je doute.

Non 4
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
suis Beni - 19.12.2016 14:42

chere fr et sr Congolais, SI TOUS LE CONGOLAIS ATTENDAIENT LE RETOUR DE JESUS CHRIST COMME TOUS ATTENDENT SE QUI AURA LIEU LE 19 DECEMBRE 2016, LE CONGO SE TRANSFOMERAIT EN PARADIS, ET SI TOUS CONGOLAIS OU MEME CHRETIENS CONGOLAIS TENAIENT AU RESPECT DE LA BIBLE COMME ILS TIENNENT AU RESPECT DE LA CONSTITUTION, LE PAYS S'EN PORTERAIT MIEUX. QUE DIEU NOUS AIDE ET PROTEGE NOTRE PAYS.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Cibo - 19.12.2016 14:18

Nous allons contourner tout cet arsenal au moment au opportun.

Non 4
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.12.2016 13:59

AIMONS CE PAYS CE LA NS SOUFFIT POUR AVANCER

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage - 19.12.2016 13:58

Juste rappeler aux internautes que le calme apparent observé aujourd'hui est dû au fait qu'un dialogue est en cours entre le rassemblement et les dialogueurs de l'UA. Ce n'est en rien signe de faiblesse ou de défaitisme dans le chef de l'opposition. Nous attendons calmement la fin du dialogue inclusif et répondrons promptement au mot d'ordre qui sera donné par le rassemblement. Nous restons vigilants et mobilisés. évitez le triomphalisme car nous vous délogerons du pouvoir si vous ne répondez pas aux exigences de notre constitution d'ici la fin du dialogue.

Non 3
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa