mediacongo.net - Actualités - Crise en RDC: les écrivains congolais appellent les politiciens à un effort de dépassement 
Retour Culture

Crise en RDC: les écrivains congolais appellent les politiciens à un effort de dépassement

Crise en RDC: les écrivains congolais appellent les politiciens à un effort de dépassement 2016-12-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/decembre/19-25/prix-litteraire-zamenga.jpg -

Lancement du « prix littéraire Zamenga » lors de la Journée Internationale de l'écrivain africain à kinshasa, 7 novembre 2016 (© Forum Des As)

Les écrivains congolais, à travers un communiqué rendu public ce week-end, ont interpellé les politiciens congolais sur la situation politique de l'heure en RDC. Pour eux, "le peuple congolais ne doit pas être pris en otage dans des querelles politiques intestines qui n'en finissent".

Signé par l'Association de Jeunes écrivains du Congo (Ajeco), l'Union des écrivains du Congo (Ueco) et l'Association pour la promotion de la littérature et la défense des écrivains (PEN-RDC), ce communiqué rappele que la nation congolaise est en danger. D'où il faut un sens élevé de responsabilité et de maturité.

"Conscients de notre rôle consistant à interpeller les consciences et apporter la lumière à notre société à travers nos écrits ; suite à la situation politique de l'heure qui ne saurait laisser personne indifférent, nous avons estimé nécessaire de tirer la sonnette d'alarme à travers les lignes suivantes constituant notre déclaration commune : La nation congolaise est en danger. Il faut la sauver, et vite !", peut-on lire.

Aussi, disent-ils, le peuple congolais ne doit pas être pris en otage dans des querelles politiques intestines puisqu'il est déjà pauvre payé, en termes de sang versé.

Ils invitent les acteurs politiques Congolais à fournir un réel effort de dépassement en vue de préserver le patrimoine commun, la RDC.

Ces trois plateformes d'écrivains demandent, cependant, aux Congolais engagés d'adopter "un comportement consensuel, de respecter la Constitution et d'éviter tout propos incendiaire susceptible de mettre en péril la paix et la stabilité dans notre pays".

"La violence laisse des plaies inguérissables"

Dans cette adresse, ils invitent les acteurs politiques congolais à mettre à profit le cadre de concertation et de dialogue mis en place au Centre Interdiocésain sous l'égide de la CENCO pour vider leurs divergences et regarder dans la même direction.

"la maison Congo est notre legs commun. Elle doit être préservée de tout acte de violence. La violence n'appelle que la violence. Elle laisse des plaies inguérissables", soulignent l'Ajeco, Ueco et Pen-RDC.

En cette période cruciale de l'histoire de la RDC, les écrivains congolais appellent tout acteur politique et tout congolais épris de paix, à un sens élevé de responsabilité et de maturité.

"Montrons à la face du monde, notre capacité à trouver des solutions à nos problèmes nous-mêmes, sans interférence de qui que ce soit", concluent-ils dans leur message.


MCN TEAM / mediacongo.net
1659 suivent la conversation
3 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Cibo - 19.12.2016 08:45

L’heure est venue, tant attendue, unissons-nous cher peuple Congolais à 0h00 dernier coup de sifflet.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kanambe_loup - 19.12.2016 08:20

Nous sommes plus que prêts. Le jour tant attendu est enfin arrivé. Nous allons en découdre avec Hyppolite KANAMBE KAZEMBERE, fils d'Adrien KANAMBE MTWALE.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ngoy - 19.12.2016 05:06

Vous de l' Ajeco allez yout droit au but en citant la kabilie qui bloque tout et prouve qu'elle est de mauvaise foi meme les Eveques mediateurs le savent, peuple congolais etes-vous pret aujourd'hui minuit signalez nous par des sifflets et sortons au meme moment que kabila nous tue tous.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Le menu de la 1ère édition du festival panafricain de la grillade à Conakry !
AUTOUR DU SUJET

Fin de mandat de Joseph Kabila: concert de casseroles et coups de sifflet

Politique .., Kinshasa

Le point sur la journée du 19 décembre: un calme qui ne rassure personne

Société ..,

Fin de mandat: affrontement entre jeunes et policiers à Ngaba et Masina

Politique .., Kinshasa

Des Congolais manifestent à Bruxelles contre Joseph Kabila

Diaspora ..,