mediacongo.net - Actualités - Toujours vivante cinq jours après son enterrement

Retour Insolite

Toujours vivante cinq jours après son enterrement

Toujours vivante cinq jours après son enterrement 2016-12-12
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/decembre/1-4/whitney_wheeler_16_003.jpg -

Whitney Wheeler

L'histoire de Whitney Wheeler sonne comme le scénario d'un film d'horreur. Pour cette jeune femme de 29 ans originaire de Caroline du Nord, et sa famille, elle n'est rien d'autre que pure réalité. Impliquée dans un terrible accident de la route il y a dix ans, elle a été déclarée morte et enterrée. Sauf qu'elle n'était pas celle que l'on croyait...

L'affaire remonte au mois d'avril 2006. Whitney était alors étudiante en première année à l'université d'Indiana. Lors d'un déplacement en mini-bus, avec neuf autres étudiants, elle a été victime d'un terrible accident de la route, provoqué par un tracteur. La jeune femme faisait partie des 4 survivants.

"Lorsque les services de secours sont arrivés sur place, j'étais dans un état critique. J'avais une blessure au crâne et je souffrais de plusieurs fractures", se remémore-t-elle.

Un sac à côté du corps de Whitney


Avant d'être emmenée à l'hôpital, les secours ont trouvé à côté de son corps un sac à main. Le profil sur sa carte d'identité correspondait parfaitement. Sa taille, sa morphologie, sa coupe de cheveux : tout concordait. Dans la confusion, les services paramédicaux en ont déduit qu'elle était bien... Laura Van Ryn (22 ans), l'une des autres victimes. Comble de malchance : le sac appartenant à Whitney a lui été retrouvé à proximité... Laura. D'où la méprise.

La soeur de Whitney, Carly (31 ans aujourd'hui) a été la première à être informée de l'accident. Elle a directement contacté sa mère Colleen dans le Michigan, sans connaître les circonstances exactes du crash. Le soir même, la famille apprenait le décès de leur proche.

"J'étais méconnaissable"

Son entourage et son petit ami Matt ont alors préféré ne pas aller à la morgue pour voir son corps détérioré, afin de ne pas avoir un dernier souvenir funeste d'elle. Quatre jours plus tard, ses funérailles ont lieu. Ce qu'ignorait sa famille à ce moment-là, c'est que Whitney... était toujours vivante, et qu'elle était plongée dans le coma à l'hôpital. Pendant ce temps, la famille de Laura, qui n'était évidemment pas au courant du quiproquo, priait jour et nuit à l'hôpital pour qu'elle s'en sorte.

"Nous nous ressemblions et j'avais le visage tuméfié. J'étais méconnaissable", explique Whitney. "Et quand j'ai repris connaissance quelques semaines plus tard, j'étais toujours dans un état grave et j'étais incapable de communiquer".

 
Whitney (à gauche) et Laura (à droite) © The Sun.

"J'ai écrit mon nom sur un papier"

Comment s'est-on finalement rendu compte de cette incroyable erreur ? Cinq semaines après le crash, la sœur de Laura - Lisa (37 ans aujourd'hui) - a remarqué que la dentition de Whitney était différente de celle de sa sœur. "Ils m'ont demandé d'écrire mon nom. Lorsque j'ai gribouillé 'Whitney' sur un petit papier, les proches de Laura se sont effondrés. Ils venaient de comprendre qu'ils avaient perdu leur fille".

Quand la famille de Whitney a été mise au courant, ils ont d'abord cru à une plaisanterie de très mauvais goût. Une fois arrivée à l'hôpital, un sentiment de joie l'a envahie. "Ils m'ont parlé de l'accident, mais n'ont pas donné de détails. Je n'aurais pas pu supporter à ce moment-là", explique-t-elle, toujours bouleversée par cette histoire.

Mariée et mère de trois enfants

La famille de Laura a exigé l'exhumation de son corps pour pouvoir organiser des obsèques et faire son deuil. Quant à Whitney, elle est restée encore trois mois à l'hôpital, avant de retourner à l'université l'année suivante. "Ce n'était pas simple. Tout le monde me regardait et je souffrais d'un sentiment de culpabilité parce que j'avais survécu à l'accident, mais pas les 6 autres".

En 2010, Whitney s'est mariée avec Matt dans l'église où son enterrement avait eu lieu, histoire de chasser les mauvais souvenirs. Aujourd'hui, le couple a trois enfants : Zachary (4 ans), Rebecca (2 ans) et Samantha (22 mois). "Je suis toujours en contact avec la famille de Laura. Ça atténue leur douleur, disent-ils, mais je pense que ce n'est pas facile de me voir poursuivre ma vie, en sachant que la leur n'est plus de ce monde".


7sur7.be
3414 suivent la conversation
5 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Je suis. - 30.12.2016 19:07

Mungu ni mukubwa na ana weza yote.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 13.12.2016 14:05

Dieu est grand

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Power - 12.12.2016 19:39

gloire à Dieu

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Peter - 12.12.2016 17:22

Les merveilles de Dieu. Il marque sa présence à ceux qui l'aiment en toute circonstances. Que son nom soit loué et glorifié

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Boshab - 12.12.2016 16:53

Dieu fait grâce quand et comme il veut

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : L’incroyable histoire du tardigrade réveillé après plus de 30 ans de congélation
left
ARTICLE Précédent : Russie: un haut responsable arrêté pour avoir démonté et revendu une autoroute