mediacongo.net - Actualités - Des designers refusent d’habiller Melania Trump, mais cela ne serait-il pas hypocrite ? 
Retour Style et Beauté

Des designers refusent d’habiller Melania Trump, mais cela ne serait-il pas hypocrite ?

Des designers refusent d’habiller Melania Trump, mais cela ne serait-il pas hypocrite ? 2016-12-05
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/decembre/5-10/trump_melania_16_0001.jpg Washington, USA-

Melania Trump

Cela fait presque 3 semaines que Donald Trump a battu Hillary Clinton lors des élections présidentielles américaines. Et bien que de nombreuses personnes anti-Trump aient fini par accepter leur sort et aller de l’avant, il semblerait que l’on ne puisse pas en dire autant des créateurs de mode pro-Clinton.

La semaine dernière, la créatrice Française Sophie Theallet a révélé qu’elle n’accepterait pas d’habiller la future première dame Melania Trump, et elle a également encouragé ses camarades designers à suivre son boycott.

Dans une lettre ouverte partagée sur les réseaux sociaux, la créatrice de mode a déclaré qu’elle ne pouvait pas tolérer les discours discriminatoires et arbitraires du mari de Mme Trump. « En tant que personne qui célèbre et encourage la diversité, la liberté individuelle et le respect de tous les modes de vie, je ne participerais pas à l’habillement et ne serais liée en aucune façon à la prochaine première dame », a-t-elle écrit. « Le discours de campagne présidentielle plein de racisme, de sexisme et de xénophobie de son mari est incompatible avec les valeurs communes que nous respectons. J’encourage mes camarades designers à faire de même ».

La créatrice Sophie Theallet a publié une lettre ouverte sur Twitter afin d’inciter d’autres créateurs à refuser d’habiller Melania Trump. [Photo : Twitter/@sophietheallet]

Et certains ont été très heureux de la suivre. « Je ne suis pas intéressé pour habiller Melania Trump… Personnellement, je préfère dépenser mon énergie pour aider ceux qui seront mis à mal par [Donald] Trump et ses partisans », a dit Marc Jacobs au Women’s Wear Daily.

Tom Ford a également révélé son intention de refuser d’habiller la première dame, même si son raisonnement à moins à voir avec la politique qu’avec l’apparence de Melania.

« Il y a quelques années, on m’a demandé d’habiller [Melania Trump] et j’ai refusé », a-t-il dit à The View. « Elle ne correspond pas vraiment à mon image. »

La même chose se produit chez les magazines de mode, qui, après avoir passé des années à suivre minutieusement chaque tenue portée par Michelle Obama, ne semblent pas décidés à faire de même avec Melania. Une société américaine a même déjà décidé qu’aucune de ses publications ne concernera son style.

Gala Time 100 2016, les personnes les plus influentes du monde – tapis rouge.

Est-ce normal que les créateurs boycottent Melania Trump ? [Photos : Getty]

Mais tout cela ne serait-il pas un peu hypocrite ? Ne s’opposent-ils pas à la discrimination de façon, hum, discriminatoire ? Ils déclarent être contre les préjugés, mais ont pourtant des préjugés concernant les personnes à qui ils offrent leurs services ? Hum.

Et l’ironie n’a pas échappé à certains utilisateurs de réseaux sociaux. Quand People magazine a partagé la nouvelle concernant le refus des créateurs d’habiller la future première dame, de nombreux utilisateurs se sont empressés de souligner l’hypocrisie.

« Ces personnes prônent l’égalité pour tous, mais cela ne les dérange pas d’afficher leurs propres préjugés… Belle bande d’hypocrites… », a écrit un utilisateur.

« Sophie Theallet croit tellement fort en la tolérance qu’elle ne tolère pas que Melania Trump porte ses vêtements », a ajouté un autre.

N'est-ce pas injuste de boycotter Melania à cause des opinions de son mari et de sa politique ? Nous pouvons être en désaccord avec Donald Trump ou avec ses opinions et sa politique, mais cela signifie-t-il que nous avons le droit de ternir sa femme ? Nous pouvons ne pas aimer Donald Trump et les opinions qu’il défend, mais avons-nous le droit pour autant de punir sa femme ?

Et n’est-ce pas un peu grossier de refuser publiquement d’habiller la première dame ? Les Trump ont été élu première famille d’Amérique de façon juste et équitable, alors refuser d’habiller Melania équivaut clairement à se tirer une balle dans le pied.

Et si les créateurs ne peuvent vraiment pas se résoudre à lui apporter leur soutien stylistique, ils peuvent toutefois le faire d’une façon plus privée. En effet, publier une lettre ouverte sur les réseaux sociaux afin de déclarer qu’ils ont l’intention de boycotter l’habillement de la première dame, et inciter les autres designers à en faire autant est plutôt offensif. Si certains créateurs refusent d’habiller Melania Trump, c’est leur droit, mais encourager les autres à faire de même ressemble à une tactique d’intimidation digne des cours de récré.

Heureusement, tous les créateurs de mode ne partagent pas la position anti-Melania, et certains ont même offert leur soutien à la première dame. Le plus célèbre d’entre eux est Tommy Hilfiger, qui, la semaine dernière, a encouragé ses camarades à mettre leurs opinions politiques de côté.

« Je trouve que Melania est une très belle femme, et je pense que n’importe quel créateur devrait être fier de l’habiller », a-t-il déclaré au Women’s Wear Daily.

« Je ne pense pas qu’il faille penser politique à ce sujet. Tout le monde était très heureux d’habiller Michelle [Obama] ».

Diane von Furstenberg, créatrice de la célèbre robe portefeuille, a approuvé ces propos. « Melania mérite le respect qu’ont eu toutes les premières dames avant elle », a-t-elle dit à WWD. « Dans l’industrie de la mode, notre rôle est de promouvoir la beauté, l’intégration et la diversité. Nous devrions donner le meilleur de nous-mêmes afin que les gens suivent notre exemple ».

Thom Browne, un autre créateur Américain, a tenté d’apporter un peu plus de soutien. « Par respect pour la position de première dame des États-Unis, je serais honoré d’être considéré comme l’un des créateurs qui habillent la première dame des États-Unis. »

Et Marcus Wainwright, de la société de vêtements américaine Rag & Bone, a déclaré au The New York Times : « Ce serait hypocrite de refuser d’habiller Melania Trump. Si nous sommes pour l’intégration et l’essor de l’industrie américaine du vêtement, alors nous devons faire passer cela avant nos opinions politiques personnelles ».

Carolina Herrera pense que cette première vague de refus des créateurs finira par s’estomper, et elle ne serait d’ailleurs pas contre de travailler avec Melania dans « deux ou trois mois ». La créatrice Américaine, qui a habillé de nombreuses premières dames, a déclaré à Business of Fashion qu’elle pensait que « tout le monde » finira par habiller la femme du futur président, car « elle représente les États-Unis ».

Melania Trump aura-t-elle le dernier mot ? [Photo : Getty]

Et la partie commerciale des choses mérite également d’être mentionnée. On peut facilement penser qu’habiller la première dame est le rêve de tout créateur. En effet, beaucoup d’entre eux ont vu leurs créations mises en vedette sur la scène mondiale quand Michelle Obama était à la Maison-Blanche. Alors refuser d’habiller quelqu’un aussi haut placé ne serait-il pas un suicide professionnel ?

En effet, Melania elle-même n’est pas étrangère à l’effet « Kate Middleton », les vêtements qu’elle porte publiquement s’arrachent en quelques minutes seulement. En effet, la blouse Gucci qu’elle portait durant l’élection de Donald Trump était en rupture de stock sur Net-A-Porter en seulement quelques heures.

Et il est certain que cela se reproduira en Janvier lorsqu’elle prendra sa fonction officielle. Melania connait la mode, alors même si elle n’est pas habillée par Tom Ford, Marc Jacobs et les autres, elle sera magnifique dans les créations d’autres designers talentueux qui auront choisi de ne pas exposer leurs opinions politiques.


Yahoo
1271 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Les cosmétiques pour bébés nocifs pour leur santé
left
ARTICLE Précédent : Miss Univers : Muna Jama refuse le bikini et opte pour le caftan
AUTOUR DU SUJET

Donald Trump à l'église pour le premier acte de sa journée d'investiture

Monde .., Washington, USA