mediacongo.net - Actualités - Prix Mongo Sisé : Cassy Manzanza l’emporte pour la seconde fois

Retour Culture

Prix Mongo Sisé : Cassy Manzanza l’emporte pour la seconde fois

Prix Mongo Sisé : Cassy Manzanza l’emporte pour la seconde fois 2016-12-02
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/decembre/1-4/mongo_sise_prix_16_003.jpg -

Déjà lauréat de l’édition précédente du concours de BD organisé lors de la Fête du livre de Kinshasa, l’artiste plasticien graphiste a reçu une somme de 500$, un abonnement d’une année à la médiathèque de la Halle de la Gombe et un lot de livres.

Sa recette miracle après deux victoires consécutives, confie-t-il aux Dépêches de Brazzaville, c’est de « juste avoir assez d’imagination de sorte à concevoir une belle histoire qui peut captiver tout le monde ». Inspiré du thème « Le roman noir et la société africaine », les six planches de Cassy Manzanza portaient sur les aventures d’un détective privé nommé Landani.

La Halle de la Gombe avait inscrit une bonne vingtaine de candidatures. Le jury composé de Dan Bomboko (directeur des Éditions Elondja), Jean-Philippe Stassen (auteur belge de BD), Malaurie Carras (coordinatrice culturelle IFK) et Benjamin Kuyena (enseignant à l’Académie des beaux-arts) s’est prononcé après avoir évalué les travaux présentés par chacun des candidats. Au bout du compte, il a jeté son dévolu sur le graphiste susmentionné. Premier sur la marche du podium, Cassy Manzanza Bila-Mobe a devancé Yann Kumbozi et Thor Joseph Ngoy.

 D’aucuns auraient souhaité que la palme soit accordée à un autre dessinateur que le lauréat qui venait ainsi de remporter de manière consécutive le Prix Mongo Sisé. Pour Dan Bomboko, c’était mal penser que de songer à agir de la sorte. « Cassy a réalisé le meilleur score à chaque fois. Il n’y avait pas de raison pour qu’il ne soit pas primé, il ne l’a pas démérité. Du reste, le règlement du jeu concours ne dit nulle part qu’un candidat ne peut pas se représenter deux fois même après avoir gagné. Cassy a produit les meilleures planches et ce n’est que justice que le Prix Mongo Sisé lui revienne encore cette fois », a-t-il expliqué aux Dépêches de Brazzaville.

Lancé plus d’un mois avant la remise du prix, soit le 13 octobre, le concours de BD était ouvert à tout dessinateur kinois sans aucune restriction d’âge. La seule exigence était de produire entre quatre et six planches en veillant à se conformer au thème de la 4e Fête du livre de Kinshasa, à savoir « Le roman noir et la société africaine ». Le 17 novembre constituait le premier délai de réception des candidatures. Il avait finalement été repoussé au 23 novembre à une semaine près de la date butoir de sorte à permettre au plus grand nombre de participer au concours. Cette décision de l’IFK avait porté ses fruits. La participation timide au début s’est accrue les derniers jours, elle avait carrément galopé jusqu’à atteindre une vingtaine.

 


adiac-congo
654 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Le menu de la 1ère édition du festival panafricain de la grillade à Conakry !