mediacongo.net - Actualités - Jean Goubald : « Mon côté comédien, je l’assume… » 
Retour Musique

Jean Goubald : « Mon côté comédien, je l’assume… »

Jean Goubald : « Mon côté comédien, je l’assume… » 2016-11-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/novembre/21-27/goubald_jean_16_007.jpg Kinshasa-

Jean Goubald

Depuis un long moment, l’artiste musicien Jean Goubald Kalala s’est activé en tant qu'humoriste s’invitant sur plusieurs scènes, notamment celle du Festival Toseka.

Parlant de la combinaison de ces deux arts sur la radio nationale, cet auteur-compositeur de talent affirme se plaire dans sa nouvelle casquette.

Evoquant les « mabanga » (les dédicaces) dans les chansons, il souligne que c’est simplement une pensée aux gens qui accompagnent les artistes dans leurs carrières depuis toujours. "C'est une dédicace, en même temps c’est notre culture. Moi, je n’en vends pas. Quand on en vend, les gens veulent en acheter. Parfois les gens que je lance dans mes chansons, eux-mêmes ne sont pas au courant. Et moi j’aime ça, ce sont des surprises pour marquer mon affection, ma gratitude envers les gens qui nous accompagnent dans cette vie de musicien », a-t-il expliqué.

Répondant à la question de savoir s’il recevait les cadeaux après, l’auteur de « Bombe anatomique » n’en fait pas une exigence. « Je n’en vends pas. Je ne commence pas par dire que je suis au studio  en train d’enregistrer mes chansons et venez pour des « mabangas ». J’ai comme l’impression que c’est un manque de respect par rapport à l’œuvre d’art. Depuis toujours dans les chansons congolaises ont fait des clins d'œil à une ou deux personnes", a-t-il martelé.

A propos de son penchant humoristique, Jean Goubald indique, c’est un talent inné qu’il développait depuis l’école primaire « Ah ça, je remarquais depuis très longtemps. Le premier théâtre que j'ai fait était radiophonique au Collège Albert I, j’avais encore 8 ans et j'ai fait un théâtre qui passait sur la Voix du Zaïre, la RTNC actuelle. Dans tous mes concerts, il m’arrive des moments où on prend une pause, je dis des blagues et les gens aiment. Je crois que c’est l’internet qui a donné un trait de départ à ce fait. Les gens m’ont pris un jour et lancé sur les réseaux sociaux. C’est comme ça que c’était parti. Finalement, je suis passé dans le Festival Toseka. À vrai dire, j'aime le faire quand je suis avec mon groupe et pas vraiment en One Man show comme ce fut le cas avec le Festival Toseka. Il faut dire que ce coté là comédien, je l’ai. Il y a aussi des gens qui ont découvert en moi ce coté là et acteur de cinéma. Parce que Balufu m’a fait jouer dans son film : « Nous aussi avons marché sur la lune ». Donc, mon coté comédien, je l’assume aussi ».


MCNTeam / mediacongo.net
957 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema
AUTOUR DU SUJET

Le gouverneur Paluku : "Le Festival Amani est l'occasion pour nous de vendre notre image autrement"

Culture .., Goma, Nord-Kivu