mediacongo.net - Actualités - Gouvernement d’union nationale: L’UNC sans Kamerhe participera au gouvernement Badibanga 
Infos congo - Actualités Congo - sbt

10 secondes restantes    Passer la publicité

Retour Politique

Gouvernement d’union nationale: L’UNC sans Kamerhe participera au gouvernement Badibanga

Gouvernement d’union nationale: L’UNC sans Kamerhe participera au gouvernement Badibanga 2016-11-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/novembre/21-27/kamerhe-badibanga-parlement-en-congres.jpg -

Comme cela était prévisible, l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) de Vital Kamerhe, ainsi que ses alliés, acceptent de travailler avec le Premier ministre nommé par ordonnance présidentielle le 17 novembre dernier, Samy Badibanga Ntita, dans le gouvernement d’union nationale issu du dialogue du camp Tshatshi.

La décision, sans doute murement réfléchie, a été prise hier jeudi 24 novembre, à Kinshasa, au terme d’une grande réunion de la direction politique nationale de l’UNC, élargie aux alliés.

Ainsi, après des discussions houleuses, « nous avons décidé de sauver l’œuvre que nous avons nous-mêmes fabriquée », a dit Vital Kamerhe, président national de l’UNC.

Immédiatement, l’UNC et alliés sont allés voir Samy Badibanga pour lui faire part de cette importante décision, prise en ce moment délicat de l’histoire politique du pays. Car, ce gouvernement a la lourde tâche de conduire la République démocratique du Congo aux élections, le plus rapidement possible.

L’accord du camp Tshatshi a retenu, pour ce faire, la date d’avril 2018, alors que la communauté internationale et plusieurs autres Congolais ne jurent que sur 2017. Ce, pour éviter le chaos dans le pays.

En plus, bien entendu, comme l’ont déclaré en début de semaine les Etats-Unis, que Joseph Kabila donne des garanties que la Constitution ne sera pas modifiée pour qu’il ne se représente pas à cette course.

Badibanga et son équipe ont également reçu la recommandation d’améliorer le social de la population. D’ailleurs, Kamerhe et sa délégation disent avoir demandé au Premier ministre d’avoir une attention particulière à la question de l’insécurité à l’Est de la République démocratique du Congo.

Cette délégation n’a pas manqué de propose au nouveau locataire de la primature de tenir compte de la représentativité de la jeunesse et de la femme, à hauteur de 30%. Dans le format de ce gouvernement, Kamerhe et compagnie souhaitent que des ministères spécifiques soient créés pour la gestion des résolutions du dialogue. Une sorte du comité de suivi de l’application de ces accords du 18 octobre 2016.

Kamerhe hors course

Vital Kamerhe lors de la signature de l'Accord sur le Dialogue national à la Cité de l'UA, le 18 octobre 2016. (© christian Mombilo/Le Soft)

Si l’UNC et alliés feront partie de cette équipe de l’exécutif, cela n’est pas le cas pour Vital Kamerhe. Ce dernier, après la nomination de Badibanga, avait déclaré avoir toujours rêvé plus grand que la primature, et que ce poste ne l’intéressait pas. Quelques jours après, il a soutenu qu’il ne siégera pas dans ce gouvernement.

Toutefois, a-t-il nuancé, le parti envisageait des discussions pour décider s’il y participera oui ou non. Ainsi, le leader a rencontré le nouveau Premier Ministre pour lui poser quelques préalables avant de prendre une décision sur la participation de ses hommes dans son gouvernement. Visiblement, tout s’est bien passé.


La Tempête / MCN, via mediacongo.net
5054 suivent la conversation
16 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
avatar
Anonyme - 28.11.2016 11:38

VTK a sa place au Comité de suivi pour l'application des accords de la cité de l'UA. La primature serait une distraction pour lui en tant que candidat à la présidence de Avril 2018. Il est donc bien indiqué pour suivre le respect des accords qu'il a signé.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Evangéliste Robert KIKIDI - 28.11.2016 08:23

PROPOSITION DE LA COMPOSITION DU GOUVERNEMENT D’UNION NATIONALE - Premier Ministre, Chef du Gouvernement. Samy BADIBANGA - LES MINISTRES : 1. Vice -Premier Ministre en charge de la commission Politique, Administration et Justice. (PAJ) et . Ministre de l’Intérieur, Sécurité et de l’Ordre Public, Décentralisation et des Affaires Coutumières;(MP) 2. Vice -Premier Ministre en charge de la commission Economique, Finances et Budget (ECOFINBU) et Ministre des Finances. (OPPOSITION) Villy MISHIKI 3. Vice -Premier Ministre en charge de la commission Socio-culturelle et Développement (SCD) et Ministre de l’ l’Enseignement Supérieur et ...

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
CRBK - 26.11.2016 21:56

Je ne vois pas encore une stratégie définie par le rassemblement pour faire partir kabila le 19 décembre. pendant que vous criez en tue tête qu'il partira le 19 décembre, il enfute ses stratégies pour vous contrer. je n'approuve pas cette démarche utilisée par le rassemblement et ses partisans. j'aimerai que les peuples congolais puissent plutôt informer la population de la stratégie à adopter pour nous permettre de nous en approprier pour une bonne réussite.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Matang - 26.11.2016 12:39

Cher MAKITA,vous avez 1000x raison.Et je vous informe que la STRATEGIE pour le départ de Kabila, AVANT le 19/12/2016 est IMPARABLE mais tenue secrète.Retrouver moi ici le 20/12.JE VOUS CONFIRME : UNE STRATEGIE IMPARABLE

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais - 26.11.2016 12:16

Si KAMERHE n'était pas grand dans le coeur de congolais le rassemblement ne s'époumonerait pas sur ses actes.. A ce jour le rassemblement devrait avoir honte car des leaders qui comprennent en retard, ils n'ont pas compris que techniquement les élections sont impossibles en 2017 ! je pense pour moi que un peu de respect à Vital

Non 12
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makita - 26.11.2016 12:16

Je vois dans les reseaux sociaux bcp de congolais qui dissent que KABILA doit partier le 19 Decembre mais je n'ai pas encore compris par quelle magie il pourra partir; Par la rue? je ne pense pas car actuellement le ressemblement et toutes les mouvements anti KABILA ne semblent pas etre à mesure de mobiliser la population pour cette fin. Par demission? Je ne pense pas car lui et son entourage ils s'accrochent et ne montrent aucun signe de bien vouloir partir, Par coup d'état? je ne pense pas car toute l'armée et la police lui semblent encore fideles. ALORS CHERS FRERES CONGOLAIS, QUI PEUT ME DIRE COMMENT VOUS QUI ECRIVEZ SUR TOUS LES RESEAUX"KABILA DOIT PARTIR"COMPTER LE FAIRE? On...

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Matang - 26.11.2016 12:06

Selon la Radio RFI captée en mi-journée via internet,KYUNGU, alias,''Gédéon'', le condamné à perpétuité pour d'horribles massacres,viols et cannibalisme au Katanga, et evadé de PRISON a officiellement intégré le PPRD et a été présenté par la majorité présidentielle,pour occuper le poste de ministre de la Défense au sein du futur gouvernement BADIBANGA, et cela au nom de la réconciliation,de la paix et la cohésion nationale.Cette candidature aurait été acceptée par l'opposition pro dialogue,y compris par M. BADIBANGA

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nsaki-Madeso Musaka Potopoto - 26.11.2016 12:05

Taza na bison kuna te Biso tozozela bino kaka le 19/12/2016 na 0H00 pile.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
féli - 26.11.2016 10:29

c'est une distraction de mauvais goût. Kabila doit partir point très.

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Kapangala - 26.11.2016 10:28

Rendez-vous le 19/12.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Indépendant - 26.11.2016 09:00

Vital Kamerhe, tantôt encensé, tantôt honni par la MP. Pourquoi tarde-t-il à comprendre le petit jeu? En est-il complice? Voici le topo de la MP: avant avril 2018, réviser la constitution, soit par référendum, soit à travers le Parlement, pour permettre un 3è mandat. Un peu comme on s’appuie maintenant sur l'arrêt de la cours constitutionnel par rapport au 19 déc 2016! Ainsi, ils diront que la Constitution n'a pas été violée.

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonymous - 26.11.2016 08:57

Bye bye KANAMBE

Non 1
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ASSUMANI MUTEBA Julles - 26.11.2016 08:53

KABILA DOIT PARTIR KAMERHE = KABILA TOUS DOIVENT PARTIR

Non 5
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 26.11.2016 08:17

On observe c'est qui arrivera,...VOICE OF BENI

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 26.11.2016 08:16

Bye bye KABILA

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ngoy - 26.11.2016 07:56

Les oiseaux du meme plumage,un gouvernement de 3 semaines.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

La RDC traverse une énorme zone de turbulences politiques

Politique 24.02.2017, Kinshasa

Félix Tshisekedi à Kabila : "Le Rassemblement ne proposera pas 3 noms pour la Primature"

Politique 21.02.2017, Kinshasa

Présidence du Rassemblement : le G7 menace !

Politique 16.02.2017, Kinshasa

Examen d’une nouvelle structure des prix des produits pétroliers à la Primature

Economie 16.02.2017, Kinshasa