mediacongo.net - Actualités - Devant le Congrès, Joseph Kabila préconise la sauvegarde des institutions, de la démocratie et de l’indépendance de la RDC

Retour Politique

Devant le Congrès, Joseph Kabila préconise la sauvegarde des institutions, de la démocratie et de l’indépendance de la RDC

Devant le Congrès, Joseph Kabila préconise la sauvegarde des institutions, de la démocratie et de l’indépendance de la RDC 2016-11-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/novembre/14-20/congres-kabila-etat-nation.jpg -

« Notre défi demeure la consolidation de notre démocratie. Il est impératif que nous conjurions les manœuvres tendant à prendre le pouvoir par la force ou par toute autre voie anticonstitutionnelle. Je lance une invitation à la classe politique à se préparer à la rencontre du souverain primaire car, dans quelques mois, des scrutins seront convoqués », a déclaré le président de la République démocratique, Joseph Kabila, dans son discours sur l’état de la Nation, prononcé mardi 15 novembre 2016, devant les parlementaires réunis en Congrès.

Le président de la République a promis de nommer un nouveau Premier ministre qui aura notamment pour mission de « conduire le peuple aux élections ». Mais quant à son avenir, Joseph Kabila se veut incisif: « Je tiens à dire que la RDC est une démocratie constitutionnelle et que toutes les questions relatives aux institutions et leurs animateurs sont réglées, de manière satisfaisante dans et par la Constitution ».

Il a, par ailleurs, confirmé que la Constitution n’a jamais été violée qu’elle sera toujours respectée dans toutes ses dispositions.

« Garant du bon fonctionnement des institutions de la République et soucieux de mes responsabilités, je ne peux permettre qu’une frange de sa classe politique prenne la RDC en otage », a-t-il martelé.

Ce, après avoir remercié et félicité la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) pour ses bons offices et fait constater le refus de ceux qui ont boycotté le dialogue.

« Aucun agenda politique ne saurait justifier la violence. Miser, pour accéder au pouvoir, sur le sang congolais est, pour le moins, moralement condamnable », a maugréé le Chef de l’Etat, soulignant ainsi l’importance des élections régulières et apaisées qui assurent le renouvellement de la classe politique.

Joseph Kabila est convaincu qu’une partie de la population est devenue un terrain d’expérimentation des manœuvres insurrectionnelles et certains jeunes défavorisés sont victimes de manipulation de certains politiciens. C’est ainsi qu’il a promis aux jeunes défavorisés, des politiques de réinsertion.

Tout en remerciant l’ex Premier ministre togolais, Edem Kodjo, d’avoir mené « avec dextérité » le dialogue, le président de la République soutient que l’accord politique issu du dialogue reste « la seule feuille de route mise au point par les Congolais eux-mêmes. Il fixe des perspectives réalistes pour les élections ».


Assemblee Nationale
251 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Joseph Kabila : « Le Premier ministre sera nommé dans 48 heures »

Politique .., Kinshasa

Etat de la Nation: après l'Opposition, la Majorité réagit à son tour sur le discours du chef...

Politique ..,

L'accord politique "seule feuille de route" de résolution de la crise, selon Kabila

Politique .., Kinshasa

Devant le Parlement réunis en Congrès, Kabila parle mais ne répond pas

Politique ..,