mediacongo.net - Actualités - Primature: la taille du prochain gouvernement fait débat 
Retour Politique

Primature: la taille du prochain gouvernement fait débat

Primature: la taille du prochain gouvernement fait débat 2016-11-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/novembre/21-27/badibanga_samy_16_0006.jpg Kinshasa-

Les acteurs politiques restent divisés sur la taille du gouvernement Badibanga. Député national élu d’Uvira (Sud-Kivu), Justin Bitakwira estime que cette équipe devra avoir plus de postes ministériels que celui de Matata Ponyo qui encomptait 48 postes (trois vice-Premiers ministres, deux ministres d’Etat, trente-trois ministres et dix vice-ministres). Le député Steve Mbikayi a un avis contraire.
 
« Il faudrait que ce soit un gouvernement certainement équilibré. Et, il y aurait moyen de pouvoir majorer légèrement, je dis bien légèrement, plus ou moins trois à cinq postes ministériels et trois à cinq postes de vice-ministres en plus », a déclaré Justin Bitakwira dimanche 20 novembre à Radio Okapi.
 
Cet avis est également partagé par Crispin Ngoy, l’un des communicateurs de la Majorité présidentielle.

Il pense que le gouvernement issu du dialogue devra être plus costaud que le gouvernement sortant en vue de satisfaire tout le monde:

« On ne peut pas maintenir la même taille puisque maintenant il s’agit d’un gouvernement de coalition nationale. Ce que nous voulons maintenant, il faut satisfaire toutes ces composantes pour qu’il y ait concorde au sein du gouvernement etqu’il n’y ait pas d’obstacles qui retarderont les élections ».
 
Mais, Steve Mbikayi de l’Opposition nationaliste a un avis contraire.


 
« L’idéal serait pour moi d’avoir un gouvernement pas très costaud parce qu’on a d’autres préoccupations par rapport aux élections. Pour moi, un gouvernement beaucoup plus restreint serait idéal », a soutenu le président du Parti travailliste (PT).
 
Sous couvert d'anonymat, un cadre de l’Union pour la nation congolaise (UNC) a, pour sa part, estimé qu’il faudra éviter un gouvernement éléphantesque et budgétivore étant donné que cette équipe aura besoin des fonds pour la tenue des élections et l’amélioration du social des Congolais.

Des personnes compétentes au Gouvernement, mêmes ceux qui n'ont pas pris part au dialogue, pour faire face au défi des élections et du social, c'est l'appel à l'ouverture lancé par le député MP Patrick Thierry André Kakwata.

Ouverture et méritocratie

Le député MP Patrick Thierry André Kakwata

Le défi des élections et de l'amélioration du social de la population nécessite des compétences au sein de l'équipe gouvernementale attendue. C'est dans ce sens que le député MP Patrick Thierry André Kakwata plaide en faveur de l'ouverture. « Nous devons aller de l'avant pour que le train de la démocratie emprunté depuis 2006 ne puisse pas s'arrêter.

Ceux qui étaient à la cité de l'UA n'étaient que des représentants. Pour raison de quiétude, de paix et de stabilité, mêmes ceux-là qui sont à l'extérieur, s'il y a la compétence, la méritocratie, je ne vois pas pourquoi on ne peut pas les prendre pour le gouvernement d'autant plus que nous avons un dénominateur commun, c'est la République démocratique du Congo et nous tous nous travaillons pour l'amour de la patrie », a-t-il déclaré.

S'agissant de la taille du gouvernement, cet élu du peuple estime que cela importe peu. Il s'est exprimé en ces termes : « On peut rester avec la taille actuelle du gouvernement tout comme on peut ajouter cinq, six ou pourquoi pas dix ministères. Dans le cas contraire réduire. Ce que nous voulons, c'est d'avoir des gens qui méritent leurs postes pour réussir la mission leur assignée en faveur de la population ».

Budget 2017

S'agissant du budget de l'Etat du prochain évalué à 4,5 milliards de dollars; ce qui est en diminution de 15% comparativement à celui de 2016. Une diminution justifiée par la chute des couts des matières premières, le député Kakwata croit en la possibilité de sa révision à la hausse. « A ce jour, les prix des matières premières reprennent l'ascenseur. Donc, si hier le cuivre était à 4100, à ce jour, le cuivre est déjà à 6326. Or, l'évaluation de notre budget tenait compte de ces coûts. Donc, aujourd'hui en tant que parlementaire, autorité budgétaire, je crois que ce budget doit être revu à la hausse. Ca permettra d'affronter les défis qui sont le social et l'organisation des élections », a-t-il indiqué.

Le chef de l'Etat a nommé jeudi le député national Samy Badibanga Premier ministre conformément à l’article 17 de l’accord politique issu du dialogue, clôturé le 18 octobre dernier.


RO / Prosperite / MCN, via mediacongo.net
6805 suivent la conversation
39 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
delta - 22.11.2016 05:10

De ma part entant qu'economiste, actuellement nous n'avons pas besoin du gouvernement causto, nou avons besoin des ministres capable d'assurer des taches complexe, donc il ya besoin des diplique le poste ministeriels parce que l'objectif du gouvermenet actuel est de mobiliser 1 milliards de dollars pour organiser les elections, d'ameliorer le social quant on dit le social c'est augmente le salaire de focntionnaire, ameliorer l'aprovisionnement en eau potable, electricite, ameliorer l'education et la sante... tout sa demande l'argent; pour moi un gouvernement avec moin de 20 ministres capable d'assumer des grandes responsabilite suffit, tout ce qui nous parle de partage de postes sont la...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 21.11.2016 21:21

Avoir un gouvernement costaud, oui pas en nombre des ministres et vice- ministres mais EN INTELLECT. Arrêtons avec cette phrase de satisfaire tout le monde (comme individu) ou groupement politique soit-il. Parlons plus de la satisfaction du peuple congolais. Cherche et Trouve pour nous 30 Personnes qui peuvent t’accompagner dans cette mission monsieur le premier ministre Badibanga.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CRBK - 21.11.2016 18:26

Un scenario de mauvais goût qui se passe dans notre pays. Trop de sentiments, trop de fanatisme, trop de bassesse d'esprit. Et la MP et l'opposition du rassemblement, tous nous distraient avec des slogans inutiles. Nous avons marre de vous écouter braver des mensonges dans les médias.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bonvuane - 21.11.2016 18:23

Steve Mbikayi a pour l'une de rares fois bien réfléchi. Comment prétendre mettre en place un gouvernement pour organiser les élections et avoir de l'autre côté un gouvernement éléphantesque? Juste une observation, Même Obama ou Merkel, qui du reste gagne assez correctement de l'argent, je n'ai vu personne exhiber 3 I-Phones sur la table. On a besoin des idées pour que demain on soit capable de fabriquer ou créer des modèles de Téléphones, au lieu d'être de simples jouisseurs et en être honteusement fiers!!!

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SGDRESS - 21.11.2016 17:34

SAMY MOI JE TE PROPOSERAIS DEUX CHOSES: 1. DEMISSIONNE MIEUX POUR EVITER LES FARDEAUX QUI A DANS TA TETE 2. SI TU DEMISIONNE PAS TROUVE TOI DES JEUNES TECHNOCRATES QUI PEUVENT T'ACCOMPAGNER DANS CET EXCERCICE. EVITES QUE L'ON T'IMPOSE UN GOUVERNEMENT SELON LEUR DESIR POLITIQUE DEJA POURRU CAR TOUTE LA RESPONSABILITE SERA A TA TETE ET LE MP DIRA QUE C'EST NE PAS NOUS LE PROBLEME C'EST PLUTOT SAMY DE L'OPPOSITION QUI A MAL GERE. JE SUIS UN PEU PLUS JEUNE QUE TOI MAIS JE PEUX T'AIDER A FAIRE LES CHOIX DES MEILLEURS DIGIREANTS POUR QUE TU REUSSISSE A TA MISSION CAR L'AVENIR DE NOTRE PAYS EN DEPENDANT DU RESULTAT DE TON GOUVERNEMENT. LE PEUPLE VEUT SIMPLE PERSONNE NE TE TROMPE. 1. LES...

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 21.11.2016 16:32

VOTRE PREMIER MINISTRE N'AURA PAS LE CONTROLE DES REGIES FINANCIERES CAR MATATA NA RAÏS ONT DEJA PLACE LES LEURS, QUI EST CE QUE SAMY VA CONTROLER. BOTALA MOSIKA

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 21.11.2016 16:32

Ce commentaire a été supprimé (incitation et apologie de la violence)

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Alba - 21.11.2016 16:30

republique des voyous, tout le monde veut devenir ministre, ceux qui etaient là qu'est-ce qu'ils ont apporté à la republique, alors qu'on a besoin de moyens pour les elections

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 21.11.2016 16:29

BOMI NDENGE BA FAUX COMPATRIOTES NAZALI KOWELA BA PSOTES MINISTERIELS? WAPI BA MILITAIRES NA BA POLICIERS PO BAKABOLA BA POLITICIENS OYO BAZALI KOWELA BOKONZI? BAMIYIBI;SONIEHEHEHEHE

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 21.11.2016 16:16

Rien à faire dans ce pays, c'est connu maintenant, l'armée et la police sont ceux qui bloquent l'élan de la RDC si non le peuple aurait déjà donné une autre orientation aux politiques désireux de briquer un mandat, mon pays c'est comme un club d'ami, une fois au pouvoir,il se partage les richesses sans se soucier du grand ensemble. Pour preuve, vérifier seulement les immeubles qui poussent à Kinshasa et dans les provinces, vous serez édifiés. Ça ne se passe qu'au Congo de Lumumba

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eclaireur - 21.11.2016 15:49

Bana mboka, soki to fongoli miso te, ba politiciens oyo bako sakana kaka na biso. Ils veulent nous prendre en otage comme si ce pays leur appartenait. Il faudra qu'ils arrivent à comprendre que avoir des fonctions publiques dans ce pays (Président, Ministre, Député, Mandataire public, etc) est une charge et une responsabilité pour la nation et non une opportunité pour voler et détourner pour s'enrichir. Il faudrait nous nous occupions sérieusement d'eux le 20 décembre. Sinon, c'est la mort programmée de toute notre descendance.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHALOM - 21.11.2016 15:46

Je suis parfaitement d'accord avec Anonyme - 21.11.2016 14:50. lorsque les politiques se battent pour les postes ministériels et voler l'argent du pays, on ne voit ni la police ni l'armée intervenir pour leur remettre à l'ordre mais lors que la population cherche à revendiquer leur droit le plus élémentaires, on les voit venir brutaliser, tuer cette dernière comme si eux vivaient dans de très bonne condition. Vous etes maudit vous les faux policiers et militaires

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 21.11.2016 15:43

MUZELA SUKI MUKEBI TE TUZU KENDE NA GRISSEMENT ALORS LUSALA MBANGU NTU MBENGANA BANGU DEJA LE 19/12/2016 NA 23H59'sinon baku sumbela binsu na minoko. MUYEBELAAAAAAA

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ngoy - 21.11.2016 15:14

Vous les voyez tous en cravates comme des gens serieux, tous margoulains, je ne fais jamais confiance en aucun politicien congolais quelque soit son langage,le temps approche formez vite le gouvernement vous risquez de fuir tous avant la formation du gouvernement sans avoir l'occasion de detournez comme c'est votre but

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BABAKAR - 21.11.2016 15:09

Ah RDC, le theatre de chez nous

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Matang - 21.11.2016 14:56

UN BELGE PREMIER MINISTRE DE LA RD CONGO EN 2016!!!! JANSSENS AVAIT RAISON EN DISANT LE 1JUILLET 1960:après l’indépendance= AVANT l’indépendance.Le prochain sera James KABAREHBE ministre de la défense de RDC Quand à Kabila:il partira sans jamais avoir trouvé les 15 collaborateurs valables. Le faire nommer un BELGE comme Premier Ministre ::::!!!!

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 21.11.2016 14:50

Ici, lorsque les politiques se battent pour les postes ministériels, on ne voit ni la police ni l'armée intervenir pour leur remettre à l'ordre mais lors que la population cherche à revendiquer leur droit le plus élémentaires, on les voit venir brutaliser cette dernière comme si eux vivaient dans de très bonne condition. Mawa plein

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Matang - 21.11.2016 14:49

e n’est pas parce que certaines instances ont laissé passé la faute que à découverte au niveau de la Primature, on doive laisser tomber.UN BELGE PREMIER MINISTRE DE LA RD CONGO EN 2016!!!! JANSSENS AVAIT RAISON EN DISANT LE 1JUILLET 1960:après l’indépendance= AVANT l’indépendance.Le prochain sera James KABAREHBE ministre de la défense de RDC Quand à Kabila:il partira sans jamais avoir trouvé les 15 collaborateurs valables. Le faire nommer un BELGE comme Premier Ministre ::::!!!!

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
entre nous - 21.11.2016 14:43

ekomi nini yango ,???? le 19/11/ osalaki nini ??? le 19/12 = le 19/11 et 19/03/2017 prophète de malheur ,yebela ????

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mobutu sese seko - 21.11.2016 14:38

Malheureux cela prouve que nos politiciens travail pour leur propre compte prive et non pour les peuples quand ils évoquent: (le gouvernement issu du dialogue devra être plus costaud que le gouvernement sortant en vue de satisfaire tout le monde)avec quel budget?pendant qu'il y a 5,10 voir même 3 ans d'impaiement dans certaine entreprises. MAWA PONA BINO

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Matang - 21.11.2016 14:28

Incorrigible Kamrehe:!!!Après avoir lamentable échoué dans ses prétentions pour la Primature,maintenant il veut nous faire croire que c'est lui le garant du respect de l'accord du Camp Tshasthi et qu'il va empêcher le Raîs de se maintenir âpres avril 2018.Kamerhe,encore une fois tu te trompes car - et tu le sais très bien- ce dialogue avait comme seul but de prolonger sans limite déterminée, le règne de Raîs.TU NE PEUX RIEN Y CHANGER

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 21.11.2016 14:26

672 HEURES SOIT 28 JOURS DU GOUVERNEMENT SAMY. NOUS CE QUI NOUS INTÉRESSE C'EST LE 19 DEC 2016

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BAUSEPHAY B. - 21.11.2016 14:19

Nombreux de nos hommes politiques ne se battent que pour leurs intérêts mesquins et non pour la Nation! c'est vraiment triste au Congo! Ils sont prêts à tout sacrifier au profit des postes ministériels...! mawa trop!

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
19 décembre - 21.11.2016 14:19

« Il faudrait que ce soit un gouvernement certainement équilibré. Et, il y aurait moyen de pouvoir majorer légèrement, je dis bien légèrement, plus ou moins trois à cinq postes ministériels et trois à cinq postes de vice-ministres en plus », a déclaré Justin Bitakwira dimanche 20 novembre à Radio Okapi. Cet avis est également partagé par Crispin Ngoy, l’un des communicateurs de la Majorité présidentielle. Il pense que le gouvernement issu du dialogue devra être plus costaud que le gouvernement sortant en vue de satisfaire tout le monde: Voilà ces ventrologues qui sont aller parler au nom du peuple au Dialogue de l'UA;Biso ba Militaire mpe ba policiers na bana na...

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nsaki-Madeso Musaka Potopoto - 21.11.2016 14:15

Il faut cessuer de rêver, il n'y aura pas d'amélioration du social de la population. Ce qu'on n'a pas réussi en 15 ans, on va l'accomplir en 16 mois pendant que tous les indicateurs macro-économiques sont au rouge "écarlat". Occupons-nous des élections et le reste viendra quand nous aurions chasés JKK et tous ses démons (Matthieu 6 : 33). Chassons d'abord les vautours rapaces.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
opposanteterneldesIndividus en RDC - 21.11.2016 14:09

Ce que nous voulons maintenant, il faut satisfaire toutes ces composantes pour qu’il y ait concorde au sein du gouvernement etqu’il n’y ait pas d’obstacles qui retarderont les élections ». Quoiiiiiiiiiiiiii??????satisfaire toutes composantes????? les opposants eternels ne les seront pas

Non 3
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Staline Mugabo - 21.11.2016 14:07

le credo de ce preudo premier ministre doit être l’organisation des élections dans les mois dans le respect strict de la constitution de la RDC

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 21.11.2016 13:21

TU AS RAISON CHER DÉPUTÉ MP IL FAUT QU'ON RÉVISE LE BUDGET A LA HAUSSE COMME TU AS DEJA 3 TÉLÉPHONES ANDROÏDE IL FAUT QU'ON T'AJOUTE 2 AUTRES. MERCI D'ABORD DE RENFORCER LA SÉCURITÉ AU TANGANYIKA VOS ÉLECTEURS S’ENTRE TUENT.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 21.11.2016 13:10

PASI NA BISO BANA YA BA SODA NA BA POLICIER BO SALAIRE NA BANGO EKOKITA LISUSU MAWA BA POLITICIENS YA CONGO

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kabila kabange hypolite - 21.11.2016 13:01

je soutiens l'idée de l'UNC, ça ne sert à rien de gonfler le gouvernement, il faut un nombre restreint pour arriver à atteindre l'objectif d'organiser les élections sans poser encore le problème de financement et d'améliorer surtout le social de nous (le peuple) que vous mettez à l'écart.un petit nombre compétent et animé de l'amour du pays va bien résoudre le problèm, au lieu de se partager le gateau pour soit disant satisfaire tout le monde. et où est le peuple dans cette partage?.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwanacongo - 21.11.2016 13:00

Déjà chacun veut gagner son gain et chercher à tirer la couverture de son coté alourdir le gouvernement tel est l'objectif de leur dialogue et le social du souverain primaire oublié, malheur à vous le 19 décembre

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eclaireur - 21.11.2016 12:40

Ce BITAKUIRA a qualifié l'Eglise catholique et le rassemblement d'aveugles puisqu'ils poursuivent les tractations pour parvenir à une inclusivité des accords. Mais voila que lui se fait voir au grand comme un véritable aveugle, politique et intellectuel en même temps, puisqu'il ne sait pas voir et comprendre que le budget est réduit de plus 30% et lui préconise le dédoublement des postes ministériels, dans le seul but de lui garantir la chance de se retrouver comme ministre. Malheur à toi BITAKUIRA, égoïste et opposant de pacotille.

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaclet lubanda - 21.11.2016 12:24

Hble Kakwata il n y a pas que la remontée des cours qui va améliorer nos recettes. Le fait que KCC ne produit pas va constituer un freins. Le plus gros handicap étant la gabegie généralisée. Peux-tu te battre contre toutes ces personnes qui, depuis le sommet, estiment que les recettes du pays leur appartiennent? La RDC pourra alors mieux se porter.

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 21.11.2016 12:24

Gouvernement costaud pour satisfaire les composantes????Au lieu du peuple Congolais! Voilà ce que vous êtes allez chercher à la cité de l'UA. C'est la honte!!!! Il me semble que le pays n'a pas assez d'argents(Voir le budget 2017),Mbongo nyonso bino bozwa pona ba postes ministériels(voyage,fonctionnement,...),kasi peuple place na ye eza wapi(Social)? SAMY NA BINO akosala eloko te avec ces éperviers autour de lui. Tout celui qui a travaillé avec jkk comme ministre, azala te na gouvernement na yo si tu veux gagner? Conseil gratuit. Qui vivra verra.

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 21.11.2016 12:21

le constat est que le dialogue etait fait pour se partager les postes, On ne compte pas sur le social de la population vraiment,J'apui l'idee de l'anonymat de UNC

Non 2
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 21.11.2016 12:11

Il ne s'agit pas de satisfaire tout le monde à la manière d'un partage de gâteaux. Il est mieux parce contre d'éviter un gvnmt éléphantesque et budgétivore. Il faut choisir des compétences qui peuvent éviter bcp de dépenses au trésor publique. Si c'est un problème de satisfaction, c'est comme l'inclusivité; on ne saura pas satisfaire tous le monde.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nsaki-Madeso Musaka Potopoto - 21.11.2016 12:01

Voilà les hommes à qui le peuple a accordé son mandat pour le gérer. Pendant que le budget de l'Etat est réduit de plus de 30 %, lui, il demande le doublement de membres du gouvernement. Un véritable malade celui-là. A l'époque de la colonisation, on l'aurait pris et le fouetter matin, midi, soir. Un irresponsable ce BITAKUIRA, ne peut-on pas le chasser de l'émicycle du palais de JKK ?

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eclaireur - 21.11.2016 12:01

Les politiciens du ventre. Quand on disait que le but du dialogue était le partage du gâteau, d'aucuns nous ont vilipendé. où en sommes-nous today? La fin du dialogue n'a pas mis fin à la crise qui pointe au-delà du 19 dec, preuve en est que les tractations continuent de tout bord, les restrictions des libertés s'amplifient pour empêcher le peuple de s'exprimer ouvertement. MATATA tu as été sacrifié pour rien. Malheur à la classe politique congolaise.

Non 1
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 21.11.2016 11:56

Est ce qu'il faut appeller ces gens une classe politique? bitkuira,Mbikayi,Makelele,Kamerhe et consorts, ce sont des vagabonds politiques,ce bitakuira a fait campagne pour kamerhe pour ce poste au nom de l'ethnie,maintenant il est confus et honteux et souleve autres choses! ou sont les elections dans tout ça?

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Bruno Tshibala ordonne la restitution de tous les véhicules appartenant à la Primature

Politique ..,

Nomination de Bruno Tshibala à la Primature : le Rassemblement courant Tshisekediste prend la...

Politique .., Kinshasa

Ne Muanda Nsemi demande à Kabila la Primature et trois ministères

Politique .., Kinshasa

Nomination d’un Premier ministre : la CENCO n’a pas de commentaire à émettre

Politique .., Kinshasa