mediacongo.net - Actualités - La nomination de Samy Badibanga « viole la constitution de la RDC », selon Jacques Djoli

Retour Politique

La nomination de Samy Badibanga « viole la constitution de la RDC », selon Jacques Djoli

La nomination de Samy Badibanga « viole la constitution de la RDC », selon Jacques Djoli 2016-11-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/novembre/21-27/djoli-jacques-conf-presse.jpg -

« La nomination du Premier ministre Samy Badibanga viole la constitution de la RDC », a affirmé samedi 19 novembre le sénateur Jacques Djoli, professeur de droit constitutionnel et cadre du Mouvement de libération du Congo. Selon lui, Joseph Kabila aurait d’abord désigné un informateur chargé d’identifier la nouvelle majorité parlementaire, comme le veut la constitution.

Le sénateur Djoli soutient que l’accord signé à l’issue du dialogue politique n’est pas au-dessus de la constitution: « La désignation du nouveau Premier ministre obéit au cahier des charges de l’accord politique, plus particulièrement son article 17. Mais, un accord politique, sur le plan du droit élémentaire, ne peut pas être au-dessus d’une constitution. Et d’ailleurs l’article 17 dit clairement que l’installation du nouveau gouvernement doit se faire sans préjudices des dispositions constitutionnelles. »

D’après lui, le chef de l’Etat devait d’abord procéder par la désignation d’un informateur afin d’identifier la majorité parlementaire, d’où sortirait le nouveau Premier ministre.

Jacques Djoli fait ainsi allusion à l’accord politique conclu en 2006 entre la majorité au pourvoir et la coalition PALU-UDEMO d’où était sorti un Premier ministre Antoine Gizenga. Procéder autrement, dit-il, fragiliserait le nouveau Premier ministre en créant une crise constitutionnelle.


Radio Okapi
2027 suivent la conversation
8 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
REVEILLONS-NOUS - 21.11.2016 14:11

LE JOUR OU LE PEUPLE CONGOLAIS UNI VA S'EXPRIMER, LA POLICE CHANGERONT LE CAMP ET KABILA, LA MP ET SES ALLIES FUIRONT CE PAYS... PUIS, CONGOLAIS DANS LA PAIX RETROUVE... NOUS AVONS TOUS LE DEVOIR DE SAUVER NOTRE PAYS CONTRE LES CATASTROPHES QUE PLANTE KABILA SVP. LE 19/12/1016, SERONS NOS CEINTURES DEVANT CETTE BANDE DES CRIMINELLES QUI SONT DÉTERMINER A NOUS TUER PAR LA POLICE, 6 SE TRANSFORMERONS EN 9. BOKOBOMA BOKOLEMBA. VIVE LE PEUPLE!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
REVEILLONS-NOUS - 21.11.2016 13:17

LE JOUR OU LE PEUPLE CONGOLAIS UNI VA S'EXPRIMER, LA POLICE CHANGERONT LE CAMP ET KABILA, LA MP ET SES ALLIES FUIRONT CE PAYS... PUIS, CONGOLAIS DANS LA PAIX RETROUVE... NOUS AVONS TOUS LE DEVOIR DE SAUVER NOTRE PAYS CONTRE LES CATASTROPHES QUE PLANTE KABILA SVP. LE 19/12/1016, SERONS NOS CEINTURES DEVANT CETTE BANDE DES CRIMINELLES QUI SONT DÉTERMINER A NOUS TUER PAR LA POLICE, 6 SE TRANSFORMERONS EN 9. BOKOBOMA BOKOLEMBA. VIVE LE PEUPLE!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
REVEILLONS-NOUS - 21.11.2016 13:07

COMMENT ALLONS NOUS FAIRE LE 19/12/2016? SI ON NE PARVIENT PAS A SE MANIFESTER AUJOURD'HUI? KABILA A SES MERCENAIRES QU'IL METTRA DANS CHAQUE COIN DES AVENUES... NOUS FAISONS APPEL A LA POLICE CONGOLAISES QUI ONT LEURS FAMILLES DANS LA POPULATION CONGOLAISE, DE SOUTENIR EN DATE DU 19/12/2016 LE PEUPLE CONGOLAIS A CHASSER KABILA DU POUVOIR QU’IL COMPTE DÉTENIR ILLÉGALEMENT. VIVE LA POLICE CONGOLAISE.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Evangéliste Robert KIKIDI - 21.11.2016 10:05

Le sénateur et Prof Jacques Djoli n'est plus de leçon à nous donner lui et son collabo Président de la CENI Pasteur NGOY MULUNDA. Car la loi qui semble défendre doit être respecter par tous.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Achicho - 21.11.2016 08:52

En plus, Samy BADIBANGA serait belge par naturalisation, donc la constitution est doublement violée. Ce sont des choses qui devraient intéresser le PGR, mais il ferme les yeux

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KABILA MOYIBI - 20.11.2016 22:23

L'homme politique congolais si on peut l'appeler comme ça, n'a en general aucun souci du people qui souffre amèrement. Il est capable de critique Kabila un jour et de lui manger dans la main le jour suivant, et tout cela sans aucune honte devant le people! Aujourd'hui Kabila a decide de se maintenir au pouvoir avec l'aide de Badibanga et de Kamerhe, le carton jaune que nous lancons est pour tout ce monde. Le 19/12/2016 à minuit nous devons les bilayer et si possible avant cette date là car tout ce monde ne sert pas le peuple!

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ngoy - 20.11.2016 18:32

Njoli tu t'epoumone pour rien,en RDC la loi s'applique qu'aux opposants, tes declarations montrent que tu es decu par kabila, politiciens congolais margoulins, on connait vos jeux, kamerhe recemment decu est silent, après quelques mois il va commencer à injurier encore kabila,olengankoy a tenté de s'approcher vers kabila ca n'a pas tenu, est devenu ennemie farouche, je ne supporte personne ni de la vrai opposition ni de la majorité, Dieu vous brulera tous vous nous avez beaucoup fait soufrir.

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 20.11.2016 18:15

Tu étais à la CENI en 2011 comme vice président lorsque la victoire de Tshisekedi fut volé par Kabila, qu'est ce que tu avais fait pour empêcher la tricherie. Politicien congolais, quand on est au pouvoir on soutient tout, une fois dehors on critique, quelle médiocrité? Arrêter de nous distraire, ce que nous voulons c'est le départ de Kabila et non la nomination du formateur.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Primature : Badibanga, candidat à sa propre succession !

Politique 16.01.2017, Kinshasa

Eve Bazaiba appelle le Rassemblement à désigner vite un Premier ministre

Politique 08.01.2017, Kinshasa

Le Premier ministre reste ouvert aux discussions sur la signature de l’accord de la Saint...

Politique 07.01.2017, Kinshasa

Le G7 formel : « Nous acceptons que l'UDPS propose le Premier ministre »

Politique 07.01.2017, Kinshasa