mediacongo.net - Actualités - RDC : la surprise Badibanga

Retour Politique

RDC : la surprise Badibanga

RDC : la surprise Badibanga 2016-11-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/novembre/badibanga_photo_passeport.jpg Kinshasa-

C’est la surprise du chef ! Contre toute attente, Joseph Kabila a placé Samy Badibanga à la tête d’un nouveau gouvernement congolais. Une nomination qui intervient à l’issu du dialogue national censé régler la crise politique. Mi-octobre, un accord avait fini par être signé entre la majorité présidentielle et une partie de l’opposition. Un accord prévoyant le report des élections mi-2018, le maintient au pouvoir de Joseph Kabila pendant la période transitoire et la nomination d’un gouvernement dont le Premier ministre serait issu de l’opposition. C’est désormais chose faite, sauf que la nomination de Samy Badibanga constitue plutôt une surprise. Le chef de la délégation de l’opposition pendant le dialogue, Vital Kamerhe, semblait avoir toute la légitimité et le poids politique pour occuper la Primature. Seulement voilà, au Congo, les atermoiements et les revirements politiques de Joseph Kabila sont devenus une habitude, voir un mode de gouvernance.

Une personnalité de second plan
En convoquant un dialogue national pour régler la crise en République démocratique du Congo (RDC), nous étions nombreux à croire (à juste titre) que Joseph Kabila cherchait un moyen de légitimer le « glissement » du calendrier électoral et son maintien au pouvoir au-delà de la fin de son dernier mandat. Seule la présence de Vital Kamerhe au dialogue a donné un semblant de crédibilité au forum, alors que le reste de l’opposition le boycottait. Alors pourquoi ne pas lui confier la mission de piloter le nouveau gouvernement censé conduire le pays aux élections ? Joseph Kabila a préféré choisir une personnalité de second plan, moins rompu à l’exercice du pouvoir et sans doute plus malléable que son ancien allié politique Vital Kamerhe. Car il faut dire que les intentions de Joseph Kabila pendant la longue période transitoire avant les élections sont loin d’être claires. L’opposition radicale l’accuse notamment de vouloir profiter des 18 mois de rallonge de son mandat pour modifier la Constitution ou organiser un référendum afin de pouvoir briguer un nouveau mandat.

Fragiliser Tshisekedi


Vital Kamerhe faisait-il peur à Joseph Kabila ? Au président peut-être pas, mais à son entourage, sans doute. Le retour de l’ancien directeur de campagne de Joseph Kabila aux commandes passait très mal au sein de la majorité présidentielle. Les caciques du PPRD, le parti présidentiel, voyaient d’un très mauvais oeil le come back d’un concurrent potentiel dans le galaxie Kabila. La personnalité de Samy Badibanga, beaucoup moins clivante au sein de la majorité, possède d’autres atouts.

A 54 ans, Samy Badibanga préside le groupe UDPS au parlement. Un groupe qui a aussitôt été exclu en 2011 par Etienne Tshisekedi, qui avait interdit à ses candidats de siéger après la réélection contestée de Joseph Kabila. Mais en nommant un ancien membre de l’UDPS à la Primature, Joseph Kabila tente de fragiliser Etienne Tshisekedi.

Badibanga, originaire du Kasaï, comme Tshisekedi, est également très proche de son fils Félix. Le nouveau Premier ministre pourrait ainsi faire entrer au gouvernement des membres du Rassemblement de l’opposition de Tshisekedi. Des ministres qui constitueraient de belles prises pour Joseph Kabila qui tente de montrer aux yeux de la communauté internationale que son nouveau gouvernement est le plus ouvert possible à l’opposition.

Quand à l’UNC de Kamerhe, elle réfléchit encore sur sa possible participation à l’équipe gouvernementale. Mais pour cela, il faudra encore un peu de patience avant d’avoir la composition finale du gouvernement.


Afrikarabia
1586 suivent la conversation
7 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anonyme - 21.11.2016 08:20

Si Badibanga est sérieux comme on veut nous le faire croire, et bien qu'il prenne son courage pour dire qu'il n'est pas de l'UDPS, ayant été exclu pour n'avoir pas suivi le mot d'ordre de son ancien parti dont il a été exclu!!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 20.11.2016 17:57

Si Tshisekedi échoue c'est par ce que: Mon peuple est detruit, faute de connaissance; car toi, tu as rejete la connaissance, et je te rejetterai afin que tu n'exerces plus la sacrificature devant moi. Car tu as oublié la loi de ton Dieu, et moi j'oublierai tes fils(Osee 4:5)

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 20.11.2016 17:51

Jérémie 4:22 Certainement mon peuple est fou, il ne me connaît pas; Ce sont des enfants insensés, dépourvus d'intelligence; Ils sont habiles pour faire le mal, Mais ils ne savent pas faire le bien. -

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mavungu - 20.11.2016 17:16

Si Badibanga est sérieux comme on veut nous le faire croire, et bien qu'il prenne son courage pour dire qu'il n'est pas de l'UDPS, ayant été exclu pour n'avoir pas suivi le mot d'ordre de son ancien parti dont il a été exclu!! Avec quel parti va-t-il donc constituer la majorité parlementaire d'où il va tirer la légitimité? Qu'il s'assume et qu'il dise au peuple qu'il a adhéré à la MP comme personnalité indépendante!! Il n'y a plus de duperie, le peuple est mûr pour comprendre les stratagèmes du pouvoir finissant!!!!Wait and see!! Le 19 déc approche pourtant....

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 20.11.2016 10:07

Badibanga! Kanambe va bientôt te rouler!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 20.11.2016 05:44

Le peuple n'est pas dupe,nous on ne veut plus voir kanambe au pouvoir après le 19 décembre 2016. Tout sait bien que Sultani Makenga est un criminel, mais qu'est-ce qu'il fait à kingakati avec 1000 hommes? Trop c'est trop, les autres pays avencent, mais notre pays récule à cause de l'égoisme de nos en complicité avec des hommes à origine douteuse à la tête du pays.trop c'est trop.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANGOUROU - 19.11.2016 23:08

CE GOUVERNEMENT COMME LES AUTRES EST FRAPPÉ PAR LE SCEAU DE L'ECHEC CAR BADIBANGA EST UN DEBAUCHÉ,QUI PRETEND ETRE DE L'UDPS ET DU RASSEMBLEMENT,ALORS QU'IL S'EST AUTO-EXCLU DE L'UDPS ET N'A JAMAIS PRIS PART A GENVAL NI A UNE AUTRE REUNION DU RASSEMBLEMENT;S'IL ETAIT DE CES DEUX FORCES OÙ ETAIT -IL POUR EMPÊCHER LES SBIRES DE KABILA DE DERANGER LE MEETING DE L'OPPOSITION?MR VA CALMEMENT MANGER A LA MANGEOIRE ESPECE DE TRAITRE.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Accord de la Cenco: enfin le MLC signe !

Politique 14.01.2017,

Accord de la Cenco : après la taille du gouvernement, débat sur le profil du Premier ministre...

Politique 13.01.2017,

Primature : une autre plateforme jette son dévolu sur Félix Tshisekedi

Politique 13.01.2017, Kinshasa

Bataille autour du Comité de Suivi. CENCO : l’ultime démarche auprès de Tshisekedi !

Politique 11.01.2017, Kinshasa