mediacongo.net - Actualités - Nomination du nouveau Premier ministre, Samy Badibanga Ntita : des réactions en sens divers !

Retour Politique

Nomination du nouveau Premier ministre, Samy Badibanga Ntita : des réactions en sens divers !

Nomination du nouveau Premier ministre, Samy Badibanga Ntita : des réactions en sens divers ! 2016-11-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/novembre/14_21/badibanga_samy_16_0003.jpg Kinshasa-

Samy Badibanga Ntita, premier ministre de la République démocratique du Congo

Ce jeudi 17 novembre 2016, Joseph Kabila Kabange a décidé de confier les rênes du gouvernement à Samy Badibanga Ntita, en remplacement de Matata Ponyo Mapon. La nomination de ce nouveau Premier ministre a été diversement accueillie par les différents responsables politiques.

Entre ceux qui saluent la nouvelle et ceux qui critiquent le choix du Président de la République, retrouvez toutes les réactions politiques à sa nomination. Les Députés de l’espace Grand Kasaï ont apporté leur soutien au fils du terroir qu’ils qualifient de compétent, rassembleur, un routard de la scène politique.

Tour d'horizon des principales réactions:

Ban Ki-moon se félicite " de cette première mesure concrète prise dans le cadre de la mise en œuvre de l'accord politique qui devrait mener à la tenue d’élections crédibles dans le pays ".

"Il encourage le gouvernement qui sera formé par le Premier ministre Badibanga à créer un climat propice au respect des libertés et droits fondamentaux essentiels au débat politique et à des élections crédibles et inclusives, comme le prévoit la résolution 2277 (2016) du Conseil de sécurité ", note le communiqué.

Par ailleurs, le secrétaire général de l’ONU se félicite de la médiation menée par la Conférence épiscopale du Congo (CENCO) et appelle les groupes politiques qui n'ont pas signé l'accord politique à rester engagés et à travailler à la résolution de leurs différends de manière pacifique.

"Il appelle en outre tous les acteurs politiques à continuer à œuvrer de bonne foi et dans un esprit de compromis en vue d’une solution politique ouvrant la voie à des élections pacifiques, crédibles, inclusives et dans les meilleurs délais en RDC, conformément à la Constitution et à la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance", lit-on également dans le communiqué de Ban Ki-moon.

Didier Reynders prend acte de la désignation de Samy Badibanga et invite toutes les parties à trouver un accord politique avant le 19 décembre

Le vice-Premier ministre belge et ministre des Affaires étrangères Didier Reynders prend acte de l'annonce de la désignation, en République Démocratique du Congo (RDC), de Samy Badibanga Ntita comme Premier ministre d'un gouvernement basé sur l'accord du 18 octobre 2016, selon un communiqué publié jeudi 17 novembre par le ministère belge des Affaires étrangères.

Il espère que cette désignation permettra d'ouvrir l'espace des libertés démocratiques et de soutenir les tentatives de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) pour rendre l'accord issu du dialogue plus inclusif. Ses voeux accompagnent le nouveau Premier ministre à cet effet.

Didier Reynders invite toutes les parties en présence à trouver avant le 19 décembre un accord politique pour donner la meilleure chance à une transition pacifique, la plus brève possible, et permettre la tenue d'élections apaisées et crédibles dans l'esprit de la Constitution.

Honorable Zacharie Bababaswe :"Samy est un jeune compétent"

"Je veux souhaiter bonne chance à Samy Badibanga, notre nouveau Premier Ministre, parce que je souhaite qu'il réussisse, je ne souhaite pas l'échec de mon pays", a dit le député de la Majorité Présidentielle. "J'espère simplement qu'il fera mieux avec l’appui du peuple congolais. Et, d’ajouter : "au fond, ce n'est pas très important, le choix du Premier ministre.

Ce qui compte aujourd'hui, c'est la décrispation de l’espace politique. Samy Badibanga a dirigé un groupe parlementaire le plus important, UDPS et Alliés avec compétence, dextérité, intelligence, sans conflictualité et un grand visionnaire. Une fierté pour les jeunes. Il est habitué aux dossiers. En tant qu’homme politique, il ne sera pas seul, le peuple va l’aider afin qu’il puise soulager la misère qui est notre ennemi actuel, la pauvreté et la famine.

"Quand on cite Samy Badibanga dans ce pays, tout le monde sait que ce n’est pas un politicien, un footballeur, moins un pharmacien ; mais tout le monde sait que c’est un jeune qui a milité auprès du Président Etienne Tshisekedi, il est l’un des piliers et personne n’ignore les relations familiales avec le sphinx de Limete. Suivez mon regard…"

Honorable Basile Elongo : "Je salue le choix de Joseph Kabila"

"Je suis l’homme le plus heureux. J’avais cru à cette démarche. Le Président Samy Badibanga avec moi dans le Groupe UDPS et Alliés, nous nous sommes dit au Dialogue de la Cité de l’Union Africaine que nous étions le groupe le plus important." "Pour des raisons de l’équilibre régional, il est tout à fait normal que le Premier Ministre soit de l’Ouest. Il est compétent, il a démontré ses preuves à l’Assemblée nationale. Il est aussi prouvé, à travers cette nomination, que le Président de la République est dans sa logique de ce qu’il nous a dit le lundi dernier". Il ajoute qu’avec "le nouveau Premier ministre, le pont est jeté entre Rassemblement et ceux qui étaient au dialogue politique. Présentement, c’est le Grand Kasaï et tous les Congolais qui sont dans la joie".

Jolie Kenda : "Samy Badibanga est un homme équilibré et le genre sera respecté"

"Ce n'est pas en changeant les hommes et en gardant la même politique que les choses vont changer en République Démocratique du Congo". Selon elle, ce que les Congolais attendent, "c'est une rupture avec le modèle ancien installé dans le système de gestion. "Je veux dire sur ce point ma satisfaction face à la nomination de Samy Badibanga Ntita au Poste de Premier ministre (...)

Je vois un changement de cap, une décision courageuse susceptible de modifier profondément le processus de démocratisation dans laquelle le pays est entraîné, a-t-elle ajouté.  "Pour la RDC, il faut souhaiter que le gouvernement Samy réussisse mieux que son prédécesseur".  "Je sais que le nouveau locataire de la Primature est un homme équilibré, il va respecter non seulement le Gender dans son gouvernement mais aussi résoudre l’épineux problème social et de la paix".

Patrick Muyaya : "Samy Badibanga est un enfant maison de l'UDPS. C'est un signal fort pour le Rassemblement"

Député national élu de la ville de  Kinshasa, Patrick Muyaya pense que la nomination de Samy Badibanga comme Premier ministre du gouvernement d'union nationale est un signal fort pour le Rassemblement, car l'heureux promu est un enfant maison de l'UDPS. Pour lui, cela démontre la volonté d'instaurer un climat de paix face à la situation actuelle que connaît la RDC. Et de poursuivre, "cela n'entrave en rien la démarche de la Cenco d'approcher le Rassemblement pour trouver, ensemble des solutions aux problèmes".

Quant à la délicate mission du nouveau premier ministre, Muyaya reconnaît que la tâche est difficile, mais se dit optimiste qu'avec le concours de tout le monde, il va y parvenir. "Nous, ses collègues élus de la ville de Kinshasa, allons particulièrement lui prêter main forte pour la réussite de son programme". Ce, malgré le maigre budget dont il dispose pour l'exercice 2017.

Patrick Muyaya a, par ailleurs, félicité Samy Badibanga, élu de Kinshasa comme lui, pour cette nomination intervenue dans un moment très crucial, complexe et délicat de l'histoire de la RDC.

Issac Kayembe (Etudiant) : ’’J’ai suivi qu’il a mené des actions qui démontrent ses grandes qualités personnelles et politiques et qu’il a un sens profond des valeurs républicaines’’

Joseph Kabila a trouvé les mots justes et apporte une réponse aux nécessités impérieuses de la RDC : étudier dans la paix et arranger la vie sociale. L'annonce rapide d'un nouveau Premier ministre et d'un gouvernement à venir correspond pleinement aux attentes de nous les jeunes congolais, en particulier, et la population, en général.

La nomination de Samy Badibanga augure une nouvelle dynamique et un sérieux attendu par les Congolais aux prises avec la crise et désireux d'un élan nouveau de solidarité et de justice sociale. "J’ai suivi qu’il a mené des actions qui démontrent ses grandes qualités personnelles et politiques et qu’il a un sens profond des valeurs républicaines. Il est l'homme dont nous avons désormais besoin pour mettre en œuvre la bonne politique et créer les conditions sociales pour nous les étudiants."

Steve Mbikayi: "En nommant Badibanga, Joseph Kabila a tenu compte de l’équilibre géopolitique"

Steve Mbikayi, président du Parti travailliste (PT) et qui avait participé au dialogue politique, se félicite de la nomination du nouveau chef de l’exécutif.Il estime qu’en nommant Badibanga, Joseph Kabila a tenu compte de l’équilibre géopolitique:

"Je félicite le chef de l’Etat d’avoir fait ce choix et d’avoir aussi pensé à cet équilibre géopolitique, en prenant le Premier ministre issu du centre de notre pays. Il a fait un bon choix en choisissant quelqu’un de tempéré, de calme, qui n’est pas conflictuel, ou extravagant. C’est quelqu’un  qui vient du groupe parlementaire UDPS et alliés qui est le plus grand groupe parlementaire à l’assemblée nationale."

André-Alain Atundu: "C’est une avancée significative, c’est un tournant déterminant"

Pour sa part, la Majorité présidentielle (MP), salue la nomination de Samy Badibanga au poste de premier ministre. Pour André Alain Atundu Liongo, porte-parole de cette plateforme politique, cette nomination est la concrétisation et la consécration de la volonté de la Majorité présidentielle.

"Cette décision du président de la République est une concrétisation, une consécration de la volonté de la Majorité présidentielle telle que consignée dans l’accord politique conclu le 18 octobre. Ceci dépend évidemment des paramètres propres au président de la République par rapport aux objectifs et à la coopération dans la gestion du pays. C’est une avancée significative, c’est un tournant déterminant", affirme André-Alain Atundu.

Des critiques ont toutefois pas manqué aussi

Sukami Ntela (entrepreneur) :

C'est "une fuite en avant, un choc pour les partisans de Rassemblement", a déploré Sukami Ntela Pierre-Laurent, reprochant à Joseph Kabila de "n'entendre que de l'oreille droite". "A part le Premier ministre, rien ne changera. Une nouvelle fois, Joseph Kabila tourne le dos à la vraie opposition".  Il a reproché au chef de l'Etat de maintenir "le cap de l'austérité".

"Un  réaménagement de la Majorité présidentielle", selon Martin Mukonkole

Le secrétaire général de l’Union démocratique africaine (UDA) Originelle, Martin Mukonkole, pense que la nomination de Samy Badibanga est un "non-évènement":

"La nomination de Samy Badibanga comme Premier ministre par le président de la République est un non-évènement pour nous. Parce qu’en ce moment, le président Kabila est sous préavis. Celui qui est sous préavis en ce moment, il est en train d’arranger ses bagages, d’aménager ses colis pour qu’il puisse libérer la maison."

La frange de l’opposition qui n’a pas pris part au récent dialogue politique n’est pas intéressée à ce changement à la tête de l’exécutif national.

"Nous avons fixé notre combat et notre idéal sur la date du 19 décembre [marquant la fin du dernier mandat du président Joseph Kabila] pour s’approprier le processus démocratique dans notre pays. Qu’il soit nommé, ce n’est qu’un réaménagement au niveau de cette famille politique de la majorité présidentielle", affirme Martin Mutonkole.

Jean-Marc Kabund-a-Kabund "Samy Badibanga s’était auto-exclu du parti"

Pour l’UDPS et le Rassemblement, la nomination de Samy Badibanga au poste de premier ministre est un non-évènement. Jean Marc Kabund a Kabund, secrétaire général de l’UDPS estime que seul le dialogue inclusif pourra résoudre la crise politique en RDC.

"C’est dans le pouvoir régalien et constitutionnel de M. Kabila de nommer et de révoquer un premier ministre comme il veut et comme il l’entend. Au Rassemblement et à l’UDPS, nous croyons encore aux vertus du dialogue. Nous pensons que seul le dialogue inclusif pourra trouver une solution durable à la crise. Le temps n’est pas de notre côté et il faut aller vite à un dialogue inclusif", insiste Jean Marc Kabund.

Le secrétaire général de l’UDPS fait remarquer depuis 2011, le nouveau Premier ministre avait pris ses distances vis-à-vis de l’UDPS.

"Depuis 2011, Samy Badibanga s’est auto exclu de l’UDPS enfreignant les consignes du parti quant à la participation des députés élus sur la liste de l’UDPS au parlement. Samy Badibanga n’est pas à l’UDPS et cela doit être dit ainsi", précise Jean Marc Kabund.

Eve Bazaïba "On est en train de désorienter le focus des enjeux en RDC..."

Pour Eve Bazaïba, secrétaire générale du Mouvement de libération du Congo, avec ce nouveau gouvernement, le président Joseph Kabila cherche à détourner les Congolais des vrais problèmes.
 
Olivier Kamitatu "Samy sera à J. Kabila ce que Faustin (Birindwa) fut à Mobutu"

Samy sera à Joseph Kabila ce que Faustin (Birindwa) fut à Mobutu...23 ans après, même méthode même inspiration ! Et probablement même résultat !

Georges Kapiamba "Kabila vient de faire un faux pas"

Pour le coordonnateur de l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ),la nomination de Samy Badibanga au poste de 1er ministre qui,  pour lui, démontre que Joseph Kabila a tout simplement ignoré les appels à la poursuite de la mission des bons offices de la CENCO.

"C’est encore un faux pas du Président Joseph Kabila à un mois de la fin de son mandat constitutionnel. Il a préféré ignorer nos appels en faveur de la reconduction de bons offices de la CENCO pour un large consensus sur l’après 19 décembre et sur un calendrier électoral contraignant  devant permettre au pays de connaître une alternance pacifique avant la fin de 2017. Nous réitérons notre demande de voir tous les prisonniers politiques et d’opinions être libérés sans condition ", a réagi George Kapiamba.

La Lucha: "Le gouvernement dont il a désormais la charge de conduire n’a qu’une durée de vie éphémère."

La Lucha fait appel à son sens de responsabilité et lui conseille de renoncer à ce poste car l’accord dont ce dernier est issu n’est pas au dessus de la constitution qui ne donne aucune prolongation de mandat, compte tenu de la fin prochaine du deuxième et dernier mandat officiel du président Kabila.

“Vous le savez très bien, le prétendu "accord politique" du 18 octobre 2016 n’a aucune valeur supra-constitutionnelle pour vous donner éventuellement plus de temps.

Si vous tenez toujours au bien de la RDC et des Congolais ; si vous croyez toujours aussi fortement aux vertus de la démocratie et de l’alternance politique pacifique ; si vous n’avez pas hypothéqué la nuit dernière votre dignité et votre probité au nom de nous ne savons quel appât ; alors renoncez à cette nomination ! Dites poliment au président de la République : "Merci de votre confiance, mais la trentaine de jours qu’il vous reste au pouvoir c’est bien trop insignifiant pour me permettre de former un gouvernement et de réaliser une quelconque mission en tant que Premier ministre !" Par ce geste simple, vous aurez beaucoup réalisé pour la RDC.

La postérité la vôtre tout comme celle du Congo en général retiendra votre nom comme l’une des personnalités politiques qui auront défendu les valeurs républicaines et se seront rangées du côté du peuple, y compris en résistant à la tentation du pouvoir et des avantages qui vont avec! "dit expressément la Lucha.

Félix Tshisekedi : "Kabila ne fait que distraire l'opinion"

Par cette nomination fantaisiste, Kabila ne fait que distraire l'opinion, il ne retarde, ni n'empêche son depart à l'échéance du 19 décembre

Franck Diongo : "je ne peux pas commenter sur un acte de trahison"

Avec des propos très durs, le député national Franck Diongo s'est refusé de tout commentaire concernant cette nomination de Samy Badibanga.

"Je ne peux pas commenter sur un acte de trahison", dit-il, ne trouvant "aucun intérêt" sur ce sujet.

Pour lui, réagir à cette nomination c'est faire la promotion de Badibanga. "Il a été aux côtés de Tshisekedi et a bénéficié de nombreux avantages, avant de le trahir", regrette-t-il.


La Prospérité / Xinhua / RO / RFI via Mediacongo.net
10414 suivent la conversation
56 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
avatar
Evangéliste Robert KIKIDI - 21.11.2016 09:45

Mes félicitation à Son Excellence Monsieur le Nouveau Premier Ministre Samy BADIBANGA qui est fils(UDPS), un Kasaien-Kinois et mes hommages les plus déférents à Son Excellence Monsieur le Président de la République Joseph Kabila pour ce Choix.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Kapangala - 19.11.2016 11:05

il est totalement pitoyable pour certains; animés de haine, jalousie et tribalisme. Ici on ne parlerait pas à principe de Kamerhe plutôt de Badibanga le nouveau locataire de la primature! Kamerhe ne cesse jamais de dire qu'il est le FUTUR PRÉSIDENT de notre RDC et non pour le petit poste de 1er ministre. Le rassemblement est maintenant calme avec l'accession à la primature, n'est-ce pas? Ils ont refusés le dialogue, mais aujourd'hui ils trouvent qu'ils ne peuvent rien d'autre à cause de leur incapacité. Kamerhe a monté combien il est fort, raison pour la quelle vous tous vous parlez de lui.

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 19.11.2016 08:28

Pourquoi vous regretter a la place de Kamerrhe? Lui n'avait aucune convention avec Kabila pour ce poste. Et s'il veut, il peut servir le pays a travers un autre poste que celui-la. Il est calme, il a sauvee le pays du HAOS en acceptant le dialogue. Vous autres, allez solliciter les postes auprès de Samy, il y a encore du temps.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 19.11.2016 08:22

Samy a déjà gagné sa vie même si il sortait le 20/12/2016 la loi Congolaise lui reconnait une prime mensuelle si pas trimestrielle ou annuelle. Ceci pour tous les premiers ministres sortant.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 19.11.2016 07:28

KAMERHE A ETE PREVENUS PAR EWANGA ET CLAUDEL LUBAYA D ABANDONNER SON AVENTURE DU DIALOGUE SURTOUT POUR LUI UN DISSIDENT DU CAMP KABILA. ET VOILA MAINTENANT C LUI LE PLUS GRAND PERDANT CAR LUI A UNE BASE ET PAR CONTRE BADIBANGA N A PAS DE BASE REELLE DE LA POPULATION.D OU UN MAUVAIS CALCUL POLITIQUE POUR VK QUI ENTRAINERA SA PERTE DE POPULARITE ,DESORMAIS MR 2 FACES

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KABILA MOYIBI - 18.11.2016 22:14

Mon cher CRBK, dois je te rappeler que Tshisekedi est le president élu par les congolais et que la présidence de Kabila est une imposture. Kamerhe est un traitre qui pensait avoir le maroquin de premier ministre, Kabila s'est bien moqué de lui. Qu'il aille maintenant participer à ce gouvernement, pourquoi hésite t'il? Le 20/12/2016 tout ce monde sera balayé et Kabila, Badibanga ou Kamerhe ne seront plus qu'une histoire ancienne

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
CRBK - 18.11.2016 21:45

Je constate malheureusement que les congolais n'ont pas la notion du souvenir car ils oublient très vite. Tshisekedi n'est pas un saint. Il a ses qualités et ses défauts. Il n'a pas la parole de l'évangile. Tous ceux qui l'entourent ont une certaine histoire aussi négative dans ce pays, depuis Mobutu. La politique n'est jamais une injure, une haine comme cela se passe sur cette page. la politique est un choc d'idées qui fait jaillir la lumière. Kamerhe a fait sa part de responsabilité en prenant en main le courage d'afrronter la MP en face et aujourd'hui, un descendant de l'UDPS en sort premier bénéficiaire. Tenez, vous croyez que Tshisekedi ou les kasaiens ne soutiendront pas...

Non 9
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Centriste ADC - 18.11.2016 19:34

On risquera de donner raison à vital d, ici 3mois

Non 7
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Centriste ADC - 18.11.2016 19:28

La situation est complexe...

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage - 18.11.2016 18:58

Ano 17:17, la seule possibilité pour avoir des élections en avril 2018 c'est qu'il faut que kabila soit candidat. C'est qui veut dire qu'il aura déjà fait sauter le verrou constitutionnel qui lui interdit un troisième mandat via un référendum. Pourras-tu dans ces conditions-là qualifier les dialogueurs de l'UA de héros? Non. Et si kabila participe aux élections ce n'est pas pour les perdre, ce sera pour tricher et rester éternellement au pouvoir. C'est ça le schéma de kabila, cautionné par vos dialogueurs mais compris et rejeté par le rassemblement. Je pense que tu comprends bien maintenant.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 17:17

Je peux constater: 1. L'UDPS avait souhaiter le dialogue, sous la facilitation de la communauté intern. 2. la communauté intern. semble etre d'accord avec ceux qui est sorti de ce dialogue (UA, NU, BELGIQUE....) 3. le rapprochement dans les declarations de VK et celles de ces personnalités de la communauté intern. QUE SERA FAIT DEMAIN SI LES ELECTIONS SONT ORGANISEES en AVRIL 2018? pour ceux qui ont eu le courage de tenir ce dialogue, malgrès un environnement politique difficile. Attention les diables pourront etre des heros...

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Saint Immo - 18.11.2016 17:09

Il faut être rêveur pour croire que ce que Kabila n'a pas fait durant 15 ans, il peut le faire dans quelques mois, d'où il peut tirer cette compétence, à moins qu'on soit aveugle. Je demande à MEDIACONGO d'enregistrer ces commentaires pour nous les afficher après quelques mois, comme ça on saura qui ont raisons, qui ont tors.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage - 18.11.2016 17:00

Badibanga est un hermaphrodite politique. Telle une chauve-souris, il n'est ni de l'opposition, ni de la MP. C'est un profil idéal pour kabila qui rêve de s'éterniser au pouvoir car Badibanga n'a ni assise populaire, ni alliés politiques puissants pour empêcher au camp présidentiel de réaliser leurs ambitions. Tout ce qu'il peut faire, c'est "démissionner" s'il a un sens patriotique et s’il est enclin à la dignité.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 15:58

Le 19/11/2016, 2è et dernier CARTON JAUNE à HYPPOLITE KANAMBE alias KABILA et comme il s'est montré têtu à son discours conçu par sa mouvance en lieu et place de lui-même. le 19/12/2016 CHICOTTE FIMBU FIMBU lui et ses alliés KALEV, KANYAMA, BISENGIIMANA, RUGWIZA,MENDE,BOSHAB, MUYEJ, KITANGALA, KAZEMBE..............................

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 15:48

Anonyme 14:53 Janet KANAMBE, ZOE KANAMBE ne sont pas à comparer avec la famille Clinton; si réellement ils sont enfants à Mzee LDK comment expliquer leur implication dans l'élimination du clan de Mzee LDK. Ils peuvent être candidats au RWANDA et en Tanzanie. Va leur en parler. Nous Congolais nous sommes déterminés à chasser les RWANDAIS infiltrés avec HYPPOLIT KANAMBE

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 15:42

BADIBANGA pourra-t-il ordonné à KANYAMA de laisser les Congolais à Kin manifester tranquillement, au lieu d'utiliser les mercenaires Rwandais, Tanzaniens, Ougandais sous casquette de la PNC. Voilà pourquoi les nominations ne concernent pas le PEUPLE mais plutôt leur VENTRES et dans 31jours HYPPOLITE KANAMBE alias KABILA doit quitter avec ses alliés. 19/11/2016 le 2ème CARTON JAUNE synonyme de sortie du terrain

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 15:36

Samy BADIBANGA doit se poser la question de savoir si mbuta KOMBO NKISI est où. il faut éviter de s'associer au diable car il te liquidera après qu'il s'ait servi de toi.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jo Ali - 18.11.2016 15:15

Bonjour chers tous,nous sommes tous conscients que les elections serons difficiles organiser cette annee, on nom de la paix et aux noms des morts (martyres), quelque soit votre apartenance politique,soyons vigilants pour cette periode, le Congo a besoin de chacun de nous, le souffle que Dieu a mis pour chacun de nous est MEGA precieux. 16 Mois ce ne rien qu'avec 15 ans au pouvoir, bientot ekisila, allons plutot s'enroler massivement pour les prochaines elections qui tant a l'horizon.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mpondianga - 18.11.2016 15:12

4ème Réponse à Anonyme - 18.11.2016 14:31.Regardes comment media congo présente les choses : par le salut de Ban Kimoun comme si on a agréé cette demarche par l'onu. Mais c'est que François Hollande avait dit le soir du discours de Kabila là Media congo me connaisse pas donc c'est tendancieux et c'est ça la politique mais nous ne faisons pas ça ici comprend que Kabila a bloqué les élections pour reussir son glissement. Alors que mauvaise gestion donc le 20/12/2016 il sera parti sic !!!

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mpondianga - 18.11.2016 15:06

3ème Réponse à Anonyme - 18.11.2016 14:31. Et vous pensez qu'en politique avec les 3,5/4 des congolais analphabetès comment peuvent-ils être manupilés et assujettis car cette fois-ci c'est les pays africains qui nous colonisent: Rwanda, Ouganda, Afrique du sud, Angola, Congo Brazza, Tanzanie sans compter les Occidentaux etc...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
REVEILLONS-NOUS - 18.11.2016 15:05

Revenons au discours humiliante et honteuse de Kabila qui montre clairement que nous vivons dans deux planètes différentes. Kabila est arrive au pouvoir en 2001 en violation de la constitution qui donnait cette place a Mme Philomène, président du sénat a l’époque, un coup d’état. il avait trouvait ce pays en lambeau faute de son père avec sa guerre de L’AFDl a diviser le pays jusqa’ici, les complices de M’zee Kabila ont pris l’est du pays en otage en guise de remerciement... les fonctionnaires ont un salaire appelé « sida : salaire insignifiant difficilement acquis ». Combien des bateaux, des bonnes écoles, des routes… avions-nous avant 2001? Quel avenir pour...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
REVEILLONS-NOUS - 18.11.2016 15:01

KAMERHEON ETAIT TRES CONTENT QUAND IL NOYAIT LE PEUPLE CONGOLAIS DANS L’IMPASSE EN VOULANT SAUVER KABILA . VOILA AUJOURD’HUI, TU N’ES NI DE LA MP NI DE L’OPPOSITION, UN SIMPLE COMEDIEN RUANDAIS. KABILA T’A FAIT PORTER L’HUMILIATION ET LA HONTE DEVANT LE MONDE ENTIER. TU CROYAIS ETRE PLUS MALIN QU’HYPOLYTE ? MALHEUREUSEMENT TON REVE D’ETRE AU DESUS DE LA PRIMATURE SE REALISERA EN ENFER PAS AU CONGO. COMMENT COMPTES-TU BLANCHIR TA TRAITISE EN FACE DU MONDE ? TROP TARD. NZOTO, MOLIMO, NA PARTI NA YO, NYONSO EDINDI NA LIBULUEEEEEEE. LA TRAHISON N'A JAMAIS PAYE. ATTENTION VITAL, TU ES DANS L’INSECURITE TOTALE.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mpondianga - 18.11.2016 15:00

2ème Réponse à Anonyme - 18.11.2016 14:31. Tu dois comprendre que la vie est un combat et ça demande de travailler dur. Mais ici au Congo c'est les anti-valeurs. On favorise le gain facile, l'injustice, l'impunité, le vol des biens publics, non respect de la loi, la corruption etc et tout cela chapeauté par la dictacture avec COMME arme solide le mensonge et la démagogie

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 14:54

Pour nombreux de nos politiciens, le nom TSHISEKEDI et UDPS sont devenus des tremplins. Qui veut avoir le pouvoir s'approche de Tshisekedi, se fait membre et allié de l'UDPS pour être découvert. A quoi sert bon à Samy Badibanga d'accepter une primature pour seulement 30 JOURS? A la question de Felix WAZEKWA "Que demande le peuple?" La réponse est simple. Le peuple demande et souhaite le départ de Kabila et toute sa bande au 19 Décembre 2016.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mpondianga - 18.11.2016 14:53

1 ère Réponse à Anonyme - 18.11.2016 14:31 mon ami qui que tu sois à t'attendre c'est de la pire haine et une epreuve de plus que tu es dépassé dans tes analyses de la situation générale du pays. Il y a Clinton qui était president et sa femme a briqué après avec le soutien de tous là c'est normal, il y a Kabila avec Jeannette et Zoé là c'est normal et les exemples sont legions

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 18.11.2016 14:41

Quoi donc! sommes-nous plus excellents? Nullement. Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs(opposant) et Grecs(majorité), sont sous l'empire du péché, 10: selon qu'il est écrit: Il n'y a point de juste, Pas même un seul... Romains 3:9-10.Prions et encourageons Samy.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 14:37

BA nommer samy badibanga, kamerhe ndoki, ba créer rassemblement kamerhe ndoki, ville morte kamerhe ndoki, dialogue, kamerhe ndoki, kamerhe, kamerhe, kamerhe!!!! eh eh, yanga ba ndeko to kanga date oyo malamu,mutu akokamwisa biso mukolo moko po ata ba tangaka mutu boye, oyo ya kamerhe elekisi

Non 6
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 14:31

pensez-vous vraiment si c'était le fils de Tshisekedi sur cette ordonnance, les choses peuvent changer d'un coup? Si Tshisekedi était un modèle politique, il serait notre guide aujourd'hui. Regardez seulement la composition de son parti, que ses fils, sa femme dans les affaires, les gens de son village, de sa province, têtu, orgueilleux et sans vision politique. Qu'il passe le flambeau parce qu'il est aussi parmi le vecteur problème pour le congo aujourd'hui. place à des nouvelles énergies comme le président Kamerhe, katumbi, samy badibanga et autres.KOKO PEMA PE PERE, ATA YO MOKO!!!!

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 14:21

la jalousie et la haine des plusieurs d'entre nous privent le bien être, le congolais n'aime pas voir un autre congolais aller de l'avant, se démarquer, se distinguer, se qualifier. cet esprit sorcellerique est la caractéristique de beaucoup d'entre nous et est la cause de notre malheur. Ayons ce cœur d'encourager les esprits brillants, des personnes qui se distinguent par leur savoir faire. Je félicite Vital Kamerhe cet homme qui vient de prouver à la face du monde que l'intérêt général passe avant tout.sa concession politique à Badibanga est un geste de haute facture et qui doit être encouragé. VK, va de l'avant et laisse les oreilles derrière toi, beaucoup te feront la...

Non 6
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 18.11.2016 14:15

Même toi Felix, si on n'osait de te nommer comme premier ministre, ton propre papa Tshisekedi allait dire que d'ailleurs je l'avais mis au monde hors mariage pourtant c'est faux. Les insatisfaits politiques. Même le petit Jean-Marc Kabund osait de faire un faux pas tu verras combien de fois ce papa n'est pas sérieux. Il a déjà eu sa part dans tout çà. Il vous distrait.

Non 7
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salavatrice - 18.11.2016 14:15

Encore une fois, Mr.Kabila vient une fois de plus de démontrer à la face du monde combien il est de mauvaise mauvaise foi. La politique de débauchage est de retour en RDC. Comme à l'époque de Mobutu mais pour quel résultat.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 14:10

beaucoup de congolais du mois si vous l'êtes, avez déjà refusé de réfléchir. c'est ça notre plus grande faiblesse. Nombreux sont ceux qui croient aux hommes, oui ce sont vos points de vue que j'accepte. Mais rester borner sur des hommes, vous serez toujours déçus. le Congo a besoin d'un grand et vaste programme architectural pour son développement à court terme, à moyen terme et à long terme et cela sur le plan politique, économique et social. Tous ces hommes que vous citez, vont passer et derrière eux que déception et désolation. amenons nos politiciens à un changement véritable des valeurs, et nous peuple, nous dévons voir notre avenir et celui de nos enfants dans...

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 18.11.2016 14:10

Que vous le refusiez ou pas, Samy BADIBANGA c'est votre fils(UDPS),on ne peut pas nier son enfant parce que seulement il a attrapé la folie. Il reste votre enfant. Il faut lui faire soigner. Et si vous ne voulez pas le prendre comme fils de l'UDPS, prenez-le comme Kasaien-Kinois et féliciter Kabila pour cela et encourager votre frère.

Non 6
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 13:55

Felix ton petit frere est assistant de BADIBANGA. Quelle lecon veux-tu nous donner. C'est ca votre jeux avec votre père depuis longtemps. Qui a fait soigner votre Finx pendant tous les 2 ans qu'il a fait en Belgique? c'est le meme JKK que vous critiquez aujourd'hui et son gouvernement> Soyons sérieux et attendons les élections en Avril 2018. Préparer seulement vos moyens pour battre campagne. Si non, vous irez tjrs en ordre disperse comme ca toujours été le mode opératoire pour la soit disant opposition. Que vive le nouveau premier ministre du Kasai, que vive la RDC

Non 8
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 13:11

Franchement, à part, polémiqué sur la musique, un député comme Zacharie n'a pas sa place dans notre parlement. Je ne sais pas si ceux qui l'ont voté, renouvelleront encore confiance en lui parce que de mon point de vu, il a été en déca même de la moyenne dans toutes ses interventions au parlement.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais - 18.11.2016 13:04

le petit frère de Felix est l'assistant de Samy. ces gens nous roulent dans la farine et ils y ajoutent la boue.

Non 5
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 18.11.2016 12:59

Le peuple salue cette nomination. Malheur aux prophetes de la violence.

Non 7
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert Ilunga - 18.11.2016 12:36

Toutes vos réactions sont normales par rapport aux positions politiques et sociales des uns et des autres. Mais n'oublions pas l'essentiel. En effet l'essentiel c'est l'intérêt général des congolais, qui souhaitent vivre dans la paix afin de se choisir ses nouveaux dirigeants par les élections. Pour autant , nous devons éviter l'enlisement et l’extrémisme.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Staline Mugabo - 18.11.2016 12:14

Meme ndeko basile aussi n'a plus de mots durs . Vive la fete à la mageoire

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salavatrice - 18.11.2016 12:13

Je regrette d'avoir donné ma voix à ce traître en 2011, lui qui utilise le nom de Tshisekedi et de sa famille biologique partout où il passe. C'est un traitre de longue date aux élection mais qu'il n'oublie pas le sort réservé aux traîtres comme les Birindwa, le Mulumba Lukoji,Mungul Diaka et consorts.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Staline Mugabo - 18.11.2016 12:10

Zacharie Bababaswe doit se taire ,car personne n'a vu son " FIMBO" au parlement ,dans l’hémicycle Zacharie devient taiseux comme son mentor.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANAMBE MUNYANEZA - 18.11.2016 11:59

C'est une preuve de plus que KAMEHRE n'ai pas un pion(marionnette) de KABILA ,même si Kamehre était tenté de prendre ce poste! mais KABILA a compris que Kamerhe est démocrate qui pourrait lui fera de la peine pour un second glissement. Par conséquent il lui faut un SAMY qui n'est ni opposant, ni mouvancier! de quel parti est-il !KABILA sait pêcher vraiment dans l'eau trouble en nommant un premier ministre sans Identité politique!!!!!OPPOSANT ORGANISEZ VOUS BIEN SVP.

Non 5
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 11:54

Ce jeudi 17 novembre 2016, Joseph Kabila Kabange a décidé de confier les rênes du gouvernement à Samy Badibanga Ntita, en remplacement de Matata Ponyo Mapon. La nomination de ce nouveau Premier ministre a été diversement accueillie par les différents responsables politiques. Entre ceux qui saluent la nouvelle et ceux qui critiquent le choix du Président de la République, retrouvez toutes les réactions politiques à sa nomination. Les Députés de l’espace Grand Kasaï ont apporté leur soutien au fils du terroir qu’ils qualifient de compétent, rassembleur, un routard de la scène politique. Tour d'horizon des principales réactions. Ban Ki-moon se félicite « de...

Non 6
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makita - 18.11.2016 11:43

Je crois que Kabila a fait un bon choix par rapport aux enjeux du moment notamment la géopolitique et le rapprochement avec TSHITHSI. Il va rester seulement à BADIBANGA de montrer de quoi il est capable en répondant aux fameux "préalables" du ressemblement pour oter toute veielité d'insurection.Quant à Vital KAMERHE, je crois qu'il sera grand pour appuiyer BADIBANGA notamment dans le comité de suivi de l'accord et ammener le people vers les elections en 2018. Je ne pense pas qu'en allant au dialogue, il n'avait comme guarantie la premature mais comme il a toujours dit,il voulait éviter au people congolais de sombrer dans le chaos.

Non 7
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
claudio antonio - 18.11.2016 11:02

je ris seulement Kamerhe qui se croyait au dessus de tous, voila le resultat. le 19 decembre 2016 c´est terminer

Non 1
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 10:52

Oh Kamhere, je me demande quel discours, tu va bientot tenir, mais mon frere "shi", comme tu n'a jamis eu honte, il n'est pas encoretard de te ralier au resemblement. Tu vois que ta cupidite t'a precipite a la tombe sur le plan politique. Il faut lire les signes du temps et pourtant tu es un gars tres intelligent, je ne sais pas qu'est ce qui t'est passe par la tete. De toutes les facons, nous te souhaitons une bonne chance dans les calculs politiques, tu peux demander a Francois Mwamba sa calculate pour te permettre de lire les signes du temps.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 10:42

BADIBANGA va prêter serment de fidélité et loyauté à KANAMBE alias KABILA; Quelle autorité qu'il aura sur les faucons de la majorité et leurs alliés(ATUNDU, KINKEY,Pius MUABILU...) qui ont commencé par déclarer de vouloir interroger le souverain primaire afin d'organiser un referendum et maintenir KANAMBE au pouvoir. Malgré cette nomination les CONGOLAIS attendent le 19/12/2106 à minuit et chasser KANAMBE et alliés pour nous laisser la RDC. RASSEMBLEMENT Nous vous soutenons pour faire échec au projet de la MP. Art 64 Constitution RDC

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Placide - 18.11.2016 10:27

le sort de la chauve souris. il n'est pas un oiseau car les siens l'ont réfusé puisqu'il a des dents, et les animaux l'ont repoussé car il vole. Qui sera alors ton frère? Le résultat de la traitrise.Aie le courage mon gars, ce n'est pas la fin du monde car tu as des ambitions plus que la primature, à savoir le retour au Burundi

Non 1
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 10:26

Oui, un non évènement pour le peuple Congolais. C'est dans tes droits de nommer ,révoquer, etc pour le moment. Sache qu'après le 19/12/2016,tu n'existe plus pour nous surtout jeunes congolais qui chaumons depuis plus de 15 ans après avoir fini nos études. OKITA ,OMATA, Oko kende na date wana. Tu as déjà reçu ton préavis depuis plus de 3 mois passés.Keba na yo!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 10:16

Ban ki-moon et les autres c'est du n'importe quoi! c'est cette organisation des nations unitiles que maintient un incompetent à la tete de notre pays,pour perpetrer son pillage!22ans en RDC,quel est le bilan de l'ONU? tu es aussi fin manadat on verra comment tu vas regler le probleme de corruption dans ton propre pays!

Non 2
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Anonyme - 18.11.2016 10:15

Nous tenons à préciser ici que Badibanga n'est pas de l'UDPS et qu'il est le genre de politicien faux opposant que la majorité a soudoyé pour jouer au trouble faite. Peuple rester vigilant, on veut vous distraire. Ceci est une diversion qui va conduire la majorité à leur projet de modification de constitution en vue de cautionner un troisième mandat de Kabila. Le 19/12/2016 tout doit s'arrêter et un régime spécial doit être créer en formant un gouvernement d'union nationale qui va conduire le pays aux élections.

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 10:12

Oui, un non évènement pour le peuple Congolais. C'est dans tes droits de nommer ,révoquer, etc pour le moment. Sache qu'après le 19/12/2016,tu n'existe plus pour nous surtout jeunes congolais qui chaumons depuis plus de 15 ans après avoir fini nos études. OKITA ,OMATA, Oko kende na date wana. Tu as déjà reçu ton préavis depuis plus de 3 mois passés.Keba na yo!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 10:03

KAMERHE où iras-tu? vomi par la vraie opposition et KANAMBE alias KABILA vient de vous retourner la gifle de 2011 ATTENTION quand tu as rompu avec le diable ne rentre plus. Mais lorsque vous faites allégeance, il se souvient et ta situation sera PIRE qu'AVANT. Oui les compatriotes de BUKAVU nous devons lutter pour le respect de la constitution et non soutenir un politicien pcq il est du coin. La RDC vaut plus. KAMERHE est un TRAITRE

Non 1
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 09:56

Nous peuple nous attendons le 19/12/2016 à minuit pour que HYPPOLITE KANAMBE alias KABILA quitte au pouvoir. Quelle autorité que BADIBANGA aura sur KALEV, MENDE, MOVA, KANYAMA, Alexis TAMBWE,BISENGIIMANA et les mercenaires Rwandais infiltrés dans la police, ANR, DEMIAP,FARDC et l'hémorragie de vole de fonds de la RDC. Qu'il commence par instruire PGR sur les fonds de la CENI, FPI...

Non 0
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 18.11.2016 09:28

Celui qui nomme un incapable à ce poste est lui même pire qu'incapable

Non 0
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwana Na Congo - 18.11.2016 09:21

Kamerhe a senti le chaud. Il a oublie que la seule arme de la MP est le reglement des comptes.Il vient de le comprendre meme si il ne peux pas le dire. Un grand deuil au sein de l'UNC ici a Bukavu depuis cette fameuse nomination.

Non 1
Oui 29
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Primature : une autre plateforme jette son dévolu sur Félix Tshisekedi

Politique 13.01.2017, Kinshasa

Basile Olongo tacle : "Le Rassemblement pèse moins de 30 députés sur 500 à l'Assemblée"

Politique 06.01.2017, Kinshasa

Freddy Matungulu : "La question de la Primature n'a pas encore été discutée au niveau du...

Politique 06.01.2017, Kinshasa

Discussions directes du Centre interdiocésain : Gabriel Mokia recadre le Rassemblement !

Politique 02.01.2017, Kinshasa