mediacongo.net - Actualités - Obésité : l’OMS appelle à taxer les boissons sucrées

Retour Santé

Obésité : l’OMS appelle à taxer les boissons sucrées

Obésité : l’OMS appelle à taxer les boissons sucrées 2016-10-11
Monde
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/octobre/10_au_16/coca_boissons_16_002.JPG -

Taxer les boissons sucrées pourrait réduire «les souffrances et sauver des vies», explique l'OMS.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a appelé ce mardi les gouvernements à taxer les boissons sucrées afin de combattre l'obésité dans le monde où un adulte sur trois est en surpoids, estimant que cela pourrait réduire la consommation de ces produits.

Dans un nouveau rapport, l'agence onusienne estime qu'il existe « des preuves croissantes » que l'imposition de taxes sur les boissons sucrées « résulterait en une réduction proportionnelle de la consommation ».

Ainsi, selon l’OMS, une augmentation de 20% des prix de ces boissons entraînerait une réduction de la consommation de 20%, et une augmentation de 50% réduirait la consommation de moitié.

« Si les gouvernements imposent une taxe sur des produits comme les boissons sucrées, ils peuvent réduire les souffrances et sauver des vies », a affirmé Douglas Bettcher, qui dirige le département prévention des maladies non transmissibles à l'OMS.

A l'échelle mondiale, le nombre de cas d'obésité a doublé depuis 1980. En 2014, plus de 1,9 milliard d'adultes personnes de 18 ans et plus étaient en surpoids, dont plus de 600 millions étaient obèses.

En 2015, 42 millions d'enfants de moins de 5 ans étaient en surpoids ou obèses.

Dans le même temps, le nombre d'adultes souffrant de diabète a explosé dans le monde en 35 ans, passant de 108 millions en 1980 à 422 millions en 2014, selon le premier rapport global de l'OMS publié en avril dernier.


RFI
628 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Il y a trois ans, l'épidémie du virus Ebola débutait en Guinée

Santé 27.12.2016,

Un vaccin "jusqu'à 100%" efficace contre Ebola

Santé 23.12.2016,

Aucun cas de fièvre jaune signalé depuis quatre mois en RDC

Santé 07.12.2016, Kinshasa

En Afrique, la pollution de l’air tue et les données manquent

Science & env. 05.12.2016,