mediacongo.net - Petites annonces - LA REVELATION BIBLIQUE

LA REVELATION BIBLIQUE

LA REVELATION BIBLIQUE
Job 33 :14-17
Par
Evangéliste Prof. Dr. Robert KIKIDI MBOSO KAMA.
Conseiller au Centre Evangélique La TRINITE et Leader de l’AREV - Ministries.

AVANT-PROPOS

La Révélation dans la Bible est soit en langage clair, compréhensible immédiatement, même s’il est fortement imagé, soit en un langage symbolique, difficile sans l’action du Saint Esprit le comprendre au premier d’abord (job 33 :14-17).

Toutefois, Dieu ne s’est pas révélé aux hommes pour ne pas être compris, et c’est ainsi que les symboles employés dans la Bible eurent certaines révélations hermétiques, et trouvent leur explication en d’autres révélations en langage clair. Car Dieu n’a pas laissé à la fantaisie de l’homme ou de la femme, ni à son imagination le soin d’expliquer le symbole, il le fait lui-même, grâce au Saint Esprit en nous qui avons reçu Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur.

En écrivant ces quelques lignes, nous donnons le signal d’alerte aux enfants de Dieu de tirer attention à cette déviation pernicieuse, car dans bien des sectes aujourd’hui, l’enseignement est centré sur le prophétisme divinatoire et le livre d’Apocalypse, et on s’en tient même à ce livre et à la divination sans discernement tout en exaltant la force du mal à lieu et place de Jésus-Christ ,la parole Dieu et source de révélation véritable.
Alors que le livre d’Apocalypse n’est pas indépendant au reste de l’Ecriture (2Pièrre1 :20), il est seulement une partie de l’ensemble des révélations apportées par le Saint Esprit conformément à la Bible qui est la révélation des révélations.

Le langage symbolique dans lequel il est écrit, est déjà employé par d’autres prophéties des livres bibliques qui le rendent plus clair.

La Bible interdit formellement la divination, l’astrologie et la prédiction l’avenir (deutéronomes 18 :10) ; c’est pourquoi, ce traité montre bibliquement ce qu’est une révélation, les différentes formes de révélation et les différentes cibles dont la révélation a été adressées.

Que nos lecteurs puissent tirer un profit au nom de notre Seigneur Jésus Christ.

Evangéliste, Prof. Dr. Robert KIKIDI MBOSO KAMA.
Conseiller au C.E. La TRINITE et Leader de l’AREV Ministries.





















Chapitre. I .QU’EST-CE QUE LA REVELATION ?

I.1. Introduction.

Au point de vue étymologique, Révélation vient du mot latin ‘’revelare’’, des mots grecs ‘’Apokaluptein, Apokalupsis ‘’et du mot Hébreu ‘’galah’’ qui signifient ôter l’enveloppe ou le voile ; dont littéralement dévoiler, découvrir, enlever une couverture, Apocalypse en français aussi.
Selon DUPUY cité par André BOKUNDOA, la Révélation a été comprise de façon classique comme la communication d’une vérité par un auteur inspiré de Dieu, dont le message a été confirmé par des signes. (Apocalypse 1 :1-3).
Dans la Bible, le fait de la Révélation est exprimé principalement par le verbe hébreu galah déjà cité et le terme guloui désigne le dévoilement de ce qui était caché, l’exil de ce qui résidait d’abord chez soi et en soi et le déploiement de ce qui était initialement enveloppé sur soi (Amos 3 :7).
Pour la Bible et le Christianisme, c’est Dieu qui se révèle à l’homme, vient à lui et lui parle. Alors que pour les autres religions du monde, c’est l’homme qui va à la recherche de la divinité et l’appelle, s’efforce à rencontrer la divinité et le divin est alors transcendant.
Alors que pour la Bible, Dieu est Amour ; vient à la rescousse de l’homme tout en restant transcendant et aussi immanent. (Exode 3 :2-10). Parce que la connaissance de Dieu Créateur et sur Dieu vient de lui-même, alors que la connaissance des autres divinités créatures vient des hommes ou femmes ‘’illuminés’’, fondateurs légendaires ou des mythes religieux .Tels sont les cas de Bouddha, Mohammad, Confucius, Kadima, Munkuna, Kimbangu, Dawonda, Ebale Mbongue, Moon Sung, Bahula, Mormores, etc.
La révélation dans la Bible se base sur la croyance que Dieu, c’est-à-dire YHWH est par essence invisible et caché, insaisissable, et inaccessible, avec une intelligence insondable, ayant des pensées et des chemins inscrutables. Ainsi pour le connaitre et le comprendre, il doit se laisser trouver, se révéler à l’homme ou à la femme. (Deut.33 :10 et Exode 3 :2).
Selon nous, la Révélation doit être précisée en lien avec celle du Salut opérée par Jésus-Christ pour l’humanité toute entière, dont le mystère de Dieu se dévoile sur la croix de Jésus où il a dit tout est accompli et le voile du temple se déchira ; on a l’accès à Dieu le père en donnant sa vie en Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur ; la voile est ôtée (II Co. 3 :16, Héb.1 :1-4).
La Révélation est aussi l’action de Dieu par le Saint Esprit qui est en nous qui croyons en Jésus - Christ. (I. COR.2 :10-11, Joël 2 : 28, Actes 2 :16-18).
Pour sa part VALLOTTON définit la révélation comme’’ les lumières que Dieu nous donne sur lui-même et nos relations avec lui’’. Cette lumière c’est Jésus Christ (héb.1 :1-2, jean1 :1-10).
Enfin, FEENSTRA définit la Révélation comme étant la divine initiative, l’acte divin, par lequel au lieu de se tenir à distance, Dieu a voulu être le nôtre par le Saint Esprit, c’est l’expression ‘’Emmanuel’’ Dieu parmi nous. (Jean 14 :23, jean16 :13).
Nous pouvons conclure que Dieu s’est révélé et continue à se révéler de plusieurs manières dans l’histoire de l’humanité et surtout par sa parole.
Jésus Christ au moyen du Saint Esprit dans un but précis, celui de se faire connaitre à l’homme ou à la femme afin de le sauver. C’est ainsi que le prophète Osée écrit : mon peuple périt par manque de connaissance (Osée 4 :6). La connaissance dont il est question, c’est la parole de Dieu.
Dans la Bible, la révélation prend les allures d’une instruction et d’une irruption de Dieu dans la vie de l’homme, l’instruit, le corrige et le sauve. Mais voyons dans la Bible qui est la parole de Dieu, comment la révélation veut dire entre autres.

I.2. La Théophanie :

La révélation est une théophanie ou une apparition de Dieu.
Nous avons dit que Dieu par son essence est invisible et on ne peut pas le voir. (Deut.33 :10), mais au travers de la Théophanie càd la manifestation de Dieu, qu’il se fait voir ou apparaître.
Sur le plan Biblique, la Théophanie ne doit pas être comprise comme si c’est une présence de Dieu dans sa totalité, car il reste invisible.

Les théophanies bibliques doivent être prises comme :
1) Dieu veut être honoré par des sacrifices dans lieu précis, d’où la naissance du terme’’sanctuaire’’.Exode20 :24, Abraham à Sichem (Gén.12 :7), Isaac à Béer sheba (Gén.26 :24), Moise avec Israël dans le désert (Exode3 :2) et le corps de chrétiens comme le temple du Saint Esprit de Dieu (I CO.3/16-17).
2) Il ne s’agit pas d’un lieu localisation, où Dieu apparait, parle et remonte (Gén.35 :9-15) et l’apparition de Dieu s’accompagne d’une triple promesse : Relation, Terre et Postérité.
La révélation a toujours ainsi un caractère salique comme l’affirme André BOKUNDOA, Professeur de l’histoire de la révélation.
Pour mieux comprendre la théophanie qui est la première conception de la révélation, il nous faut recourir à la théorie de l’anthropomorphisme, c’est-à-dire Dieu se présente sous l’apparence d’une personne ; on voit qu’il se promène dans le jardin d’éden, il parle aux personnes d’Adam et d’Eve, Caïn, Noé, Moise, etc.
Il s’afflige, édicte des lois, il a la main, etc. Il est à noter aussi que la présence de Dieu se manifeste dans sa création comme dit Paul (Romain 3 : 6).La personne humaine selon d’autres doctrinaires est la théophanie par excellence, car, elle est créée à l’image et la ressemblance de Dieu. C’est la raison pour laquelle Dieu n’a pas eu honte de prendre le corps humain comme Emmanuel pour nous sauver.
I.3. La Connaissance

La Révélation est une connaissance.
Pour incliner son identité, Dieu se révèle pour que l’homme reste sur une connaissance évasive de son être. Il se fait voir en révélant sa grandeur, son omnipotence, son omniscience, sa sagesse et sa gloire.
L’entrée de jeux de la révélation comme connaissance de celui qui peut se révéler part de Moïse (Exode3 :6). Dieu s’appelle ‘ ’Je Suis’ ’devant Moïse qui voulait connaître celui qui lui confie la mission de libérer les enfants d’Israël aux mains du Pharaon en Egypte. Ici on voit une progression de la révélation par rapport à celle reçu par les patriarches Abraham et Jacob.
Il s’agit de la connaissance clé, sur et par Dieu destinée premièrement à Israël peuple élu, de son alliance. Puis les Nations et enfin l’Eglise l’époux de Christ (Héb.1 :1). Elle n’est pas uniquement cognitive, mais pragmatique. Donc il est très capital de connaître Dieu pour mieux le servir.
Cette connaissance a un sens plus expérimentale, un savoir pratique et par expérience ; c’est aussi une intimité et un contact familier avec Dieu par Jésus Christ. (Jean14 :23, Jean14 :5-11).

I.4. L’Education

La Révélation est une éducation en d’autre terme c’est instruire, informer et former quelqu’un.
L’homme ou la Femme qui est un être fini, est incapable de sonder Dieu qui est infini, la communication devient impossible entre les deux. Cet obstacle ne peut être surmonté que lorsqu’un être infini dont Dieu se laisse dévoiler ou révéler (Jean 4 :23-26). La raison pour laquelle, pur faire entendre ou percevoir quelque chose à une personne, Dieu doit découvrir ses organes de sens notamment l’Ouïe et la Vue. Ainsi, pour instruire, informer, enseigner, corriger et convaincre Dieu ouvre les oreilles ou les yeux de l’homme ou de la femme et cela par plusieurs voies.
Par exemple dans le sommeil Dieu peut se révéler par les rêves et songes ; dans l’extase, il peut se découvrir par la vision et la théophanie ou par expériences joyeuses voir malheureuses vécues sur la terre (Job 33 :14-17, et Job 10 :15).Ceci dit une vision, un rêve, une joie et une peine sont donnés pour instruire, informer et former donc éduquer. Ces faits demandent cependant, pour être compris par les concernés, à être interprétés soit par le don du Saint Esprit, soit par des interprètes ou porte-parole qui sont des prophètes ou intermédiaires dont Jésus Christ l’est le Seul par excellence ; comme l’affirme le texte (Héb.1 :1-3).
Dans l’antiquité, de tels intermédiaires étaient en vogue chez les autres peuples comme on le trouve dans la société africaine, le recours au devin pseudo prophète, marabout Madona pour leur prédire l’avenir ; chose dont la Bible nous interdit formellement (Deut.18 :9-14).
Mais la traduction biblique montre que seuls sont accrédités comme messagers de Dieu et parler en son nom, interprèteront ses actions sont les serviteurs de Dieu, les prophetes qui se laissent ouvrir les oreilles et les yeux pour écouter et voir ce qui est sa volonté chaque jour (Esaïe 50 :4).
Dieu révèle les choses cachées, ses secrets à ses serviteurs les prophètes (Jérémie33 :3, Amos 3 :7) et cela sur tous les aspects de la vie de leur Nation.
Depuis le jour de pentecôte, Dieu se révèle comme l’a dit le prophète Joël à tous ceux qui ont reçu Jésus-Christ comme sauveur et seigneur et baptisé du Saint Esprit ; car ils sont le sacerdoce royal, race des élus (Joël 2 :28-32, Actes 2 :1-21, I Pierre 2 :4-10).
La Révélation est différente de la divination qui prédit l’avenir dont nombreux sont tombés dans le piège de faux prophètes et marabout ou devins qui sont des véritables serviteurs du diable déguisés en ange de lumière.
Paul a rencontré une servante qui avait l’esprit de python (boa) mais qui lui disait qu’ils étaient serviteurs de Dieu (Actes 16 :16-18).
Quelqu’un peut te dire tout ton passé et prédire ton avenir sans être animé de l’Esprit- Saint ou du Ministère et de don de prophète ; Bien au contraire être un serviteur du diable, inspiré par les esprits impurs.


Chapitre. II. LES THYPOLOGIES DE REVELATION

Les formes de révélation de Dieu sont multiples et aucun moyen ne lui est interdit de communiquer sa volonté aux hommes et aux femmes qu’ils aiment ! Mais nous retenons quatre principales catégories qui sont soutenues par plusieurs auteurs et théologiens Bibliques :
-L’Apparition
-L’Ecriture ou la parole de Dieu
-L’Evénement de l’histoire
-La Nature

II.1. L’Apparition

L’Apparition : c’est une forme de révélation ; car révéler veut aussi dire apparaitre ou se faire voir, mais avec certaines variances dont les principales sont :

1). La vision immédiate

La théophanie s’inscrit alors dans cette catégorie.
La vision immédiate est une forme que Dieu utilise pour se faire voir, se faire révéler ne demandant ni un intermédiaire, ni un interprète. C’est un contact inattendu par l’homme ou la femme. Dieu fait irruption dans la vie humaine, impose en lui sa volonté en réclamant sa soumission. Il s’ensuit après une discussion, une attitude d’humiliation, d’adoration et d’obéissance de la personne face à Dieu. Et ce changement de vie fait de l’homme régénéré, le révélateur de la volonté de Dieu.
La vision immédiate est remontée lors de la vocation ; citons le cas de Moïse face à le buisson en feu (Exode3 :1-4) ; Paul sur le chemin de Damas (actes9 :1-6) ; Marie mère de Jésus (Luc 1 : 26-38) ; on peut citer aussi Gédéon, Esaïe, Jérémie, Amos, etc.
2) La Vision indirecte
La Vision indirecte s’effectue au travers d’un évènement comme un songe, un rêve d’un homme ou d’une femme que Dieu apporte une révélation. Pour mieux saisir cela, cette révélation doit être interprétée en dehors du fait déjà qu’il y’a un intermédiaire pour que le message passe.
Tel fut le cas de Joseph qui expliqua les songes en Egypte (Genèse 1 :1-36).Tous les prophètes ordinaires, Joseph père adoptif de Jésus-Christ (Matth.1 :19-24), etc.
Les songes ou les rêves permettent à l’homme ou la femme d’entrer en contact avec le monde divin en annonçant l’avenir et la révélation des choses cachées mais il y’a aussi à part les songes et les rêves prémonitoires pour prévenir, celles qui sont réminiscences résultant du passé de l’homme ou de la femme, souvent une vanité, de films antérieurs.


3).La Gloire de Dieu

La Gloire de Dieu en Hébreu ’’Kabod’’ est le signe visible de la présence de Dieu, qui par essence est invisible. Elle se traduit souvent par une nuée comme lors de la marche dans le désert des enfants d’Israël le jour et la nuit par une colonne de feu. (Exode 16 :10), et Exode 24 :16) ou par le feu dévorant (Exode 24 :17), un éclair de lumière (Ezech.1 :28) et la conversion de Paul sur le chemin de Damas (Actes 9 :1-11). Et plusieurs commentateurs bibliques considèrent la transfiguration de Jésus-Christ comme une forme de Kabod ou gloire de Dieu (Luc 9 :29-31).C’est la raison pour laquelle Pierre confondu Jésus avec Moïse et Eli et DIEU tranche « Celui-ci est mon fils bien aimé écoutez- le ».

II.2. l’Ecriture ou la Parole de Dieu

C’est le moyen par excellence de la révélation divine à l’homme ou à la femme, car elle transmet aussi la foi, la vérité qui affranchi et la connaissance du sauveur et seigneur Jésus-Christ source du salut et la parole de Dieu. Plusieurs auteurs bibliques et commentataires affirment avec nous que la parole de Dieu dont la Bible est la révélation de la révélation.
Toutes les prophéties non conformes à la Bible sont de sources diaboliques ou terrestres.(Jean4 :1-3, II Timothé3 :16-17).
La parole de Dieu est la source de bénédiction pour ceux qui la reçoivent comme inspiration, révélation de Dieu et source de malédiction pour ceux qui ne croient pas en elle ; comme excellent moyen de communication des vérités, du salut divins envers l’homme ou la femme.
Dieu a commencé par un discours direct à son peuple élu d’Israël ; comme nous le voyons au troisième chapitre avant de le faire par les intermédiaires des connus Moïse et les prophètes, en vue de réaliser son plan dans sa création (Exode 20 :18, Nombres 12 :15, Juges 6 :11 et I Sam.3 :1).
Pendant ,cette période du début, la parole de Dieu a une fonction salvatrice et plusieurs formules se sont succédées pour exprimer l’inspiration divine des intermédiaires connus par Dieu comme est écrit dans épitre de Pierre que c’est poussées par le Esprit-Saint que les hommes ont parlé de la part de Dieu(2 Pierre 1 :21).
La Foi, c’est croire à ce que Dieu dit dans sa parole avant les prophètes, la formule était : ‘’et Dieu dit’’ (Rom.10 :17).
A partir des prophètes, il y’a un langage caractéristique :’’Et la parole de Dieu fut adressée à…’’.
Il fallait que l’extérieur Dieu fait jaillir des profondeurs de son être. Ainsi le prophète est appelé à traduire le message de Dieu en sa propre langue, le parler divin en celui humain inspiré.
Sur ce cheminement, l’âme du prophète, son comportement en général et son statut social et ses opinions politiques, son éducation civique et sa formation religieuse ou non, jouent un déterminant. Tels sont les cas des écrits de l’apôtre Paul dans lequel lorsqu’on le lit, on sent à part la révélation reçu de Dieu ,sa formation pharisienne à l’école de Gamaliel. C’est pourquoi l’Apôtre Pierre tire l’attention des lecteurs de bien lire ses Epitres et éviter de les tordre le sens (I Pierre 3 :15-16).
Ainsi, cette parole arrive de l’extérieure et prend possession du prophète et cette nouvelle formule se traduit aussi par « la parole de Dieu advint à moi ». Donc le prophète ou le prédicateur est le porte-parole de Dieu et le messager de Dieu. Il est mandaté pour dire et faire ce qui lui est transmis par révélation divine.
C’est ainsi, le message du prophète est identique avec ce que la bouche de Dieu dit. (Jer.15 :19).
En lisant le livre des Hébreux, Dieu après avoir parlé par les prophètes multidimensionnelle- ment et à plusieurs reprises, dans les derniers jours, nous a parlé par son fils Jésus-Christ (Hébreu1 :1-14), comme l’Apôtre Jean nous écrit que Jésus est le verbe divin qui était au commencement avec Dieu càd la parole de Dieu faite chair et habite en nous come Emmanuel.
De Genèse à l’Apocalypse le message ou la révélation principale est la personne de Jésus-Christ ; sa mort et sa résurrection et son avènements pour prendre son épouse, l’Eglise.
Bref, Jésus-Christ est la révélation écrite dans la Bible venu sauver l’humanité.







II.3. Evènement de l’histoire

Toute une histoire est née par l’appel d’Abraham, lorsque l’Eternel dit à Abram, va-t’en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai, je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai ; je rendrai ton grand, et tu seras une source de bénédiction.
Je bénirai ceux qui te béniront ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. (Genèse 12:1-3).Comme nous l’avons soulignée que la foi, c’est l’obéissance à la parole de Dieu, les versets qui suivent nous disent qu’Abram est devenu Abraham partit, comme l’Eternel Dieu le lui avait dit… (Genèse 12 :7-9). L’Esclavagisme des enfants de Jacob en Egypte après de Joseph, relève que de Moïse grandit dans la sagesse Egyptienne et la gloire de Dieu dans la buisson ardent de feu , l’exode des enfants d’Israël, l’installation dans la terre promise sous la conduite de Josué et Caleb ,leur exil ou diaspora de Babylone jusqu’à la dispersion des juifs dans le monde suite à la désobéissance à Dieu, sont là des événements historiques racontés de générations en générations ; démontrant la main puissante de Dieu ,agissant en faveur d’Exode et Etat d’Israël reconnu ou en défaveur(exil) d’Israël suivi des génocides des juifs par les agents du diable NAZIS.
Tous ces événements de l’histoire d’un peuple élu, comme aussi celui de l’Eglise corps du Christ ont joué un rôle très capital dans la révélation de Dieu par les prophètes, le Seigneur Jésus, ses disciples lors de l’Eglise primitive à nous aujourd’hui ses ambassadeurs.
Ces évènements comme dit le Professeur André ont donnés naissance à trois credo pour Israël :
-Petit credo (Deut.24 :5-9)
Catéchèse domestique (Deut. 4 :20-40)
-Grand credo (Jos.24 :1-13)
Pour le chrétien, la confession de foi en Jésus-Christ mort et ressuscité et qui revient bientôt (Apoc.22 :20).

II.4. La Nature

La Nature ou la création est l’ouvrage d’un Créateur , Dieu qui s’est révélé en cela comme Paul l’affirme aux Romains : « En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages ».(Rom.1 :20). Convaincu par le fait que Dieu est le créateur de toute chose, Israël et l’Eglise corps de Christ ainsi que les Nations sont appelées à découvrir Dieu au travers de sa création.
Il y’a une communication orale de la création à l’homme ou la femme, comme dit le Psalmiste : « les cieux racontent la gloire de Dieu, et l’étendue manifeste de l’ouvrage de ses mains » (Psaumes19 :2).
Lorsqu’une personne reçoit une révélation divine, Dieu le renvoie à la création.
Cette dernière ( la création) est l’unique révélation que Dieu peut offrir à l’homme ou la femme, même non croyant. Elle enseigne tout ce que l’homme doit savoir et ce qu’est capable de connaitre Dieu.
Par exemple les astres, étoiles, la lune sont de paroles muettes, la Bible ou mieux les Saintes Ecritures sont des paroles articulées. Les astres demeurent à l’extérieure du cœur de l’homme ou de la femme, tandis que les Ecritures pénètrent dans son intérieur ; la révélation des astres cible à l’univers toute entière, celle de l’Ecriture cible en premier lieu Israël, en second lieu les Nations et en troisième lieu l’Eglise qui est la somme d’Israël et les Nations. (Exo.7 :5, Ez.25 :5-11).








Chapitre. III. Les Différents Cibles de Révélation Biblique

Comme nous venons de conclure à la fin de chapitre 2ème, en lisant attentivement les Ecritures, la Révélation concerne trois groupes ou cibles ayant chacun une responsabilité propre envers lui selon Dieu qu’il les a plu de leur faire : il y’a d’abord les Nations, c’est-à-dire tous les peuples, puis, tirés des Nations pour former un peuple à part ; Israël, puis tirés d’Israël et des Nations pour former l’Eglise. (Actes 15 :13-29).

III.1. Les Nations.

Des fils de Korè dans les psaumes nous montrent que les Nations et tous les peuples de la terre sont la cible de la révélation de Dieu : « Vous tous peuples, battez des mains, poussez vers Dieu des cris de joie ! Car l’Eternel, le très haut, est redoutable, il est un grand Roi sur toute la terre ». (Ps.47 :2).Et les Psaumes 117 appellent toutes les Nations et les peuples à louer et célébrer Dieu. Les Nations et les peuples du monde entier sont créés par Dieu, ils avaient et ont toujours, la responsabilité d’avoir la révélation de Dieu et de discerner par le moyen de l’intelligence, par les choses qui sont faites, la puissance éternelle et la divinité du créateur.
Ce qui devait le conduire à glorifier comme Dieu ; et à lui rendre grâce. Mais ils ne l’ont pas fait, ils sont donc inexcusables. Et ils deviennent vains dans leurs raisonnements et leurs cœurs destinés à l’intelligence fut rempli de ténèbres et ils se sont plongés dans l’idolâtrie en adorant la créature plutôt que Dieu, le Créateur. (Rom.1.18-25). Il fallait que Dieu choisit un peuple, par un homme Abraham, (Genèse 12 :1-3) pour se révéler enfin de préparer l’avènement de Messie, il s’agit d’Israël.

III.2. Israël

De la Chaldée en Ur, le pays de l’idolâtrie, Dieu comme nous l’avons introduit, choisit un homme Abraham(Abram) se révèle en lui et qui par la foi répondit à cet appel.
La foi, c’est la confiance et l’obéissance à ce que Dieu dit, et non pas comme beaucoup le pense, le fait de reconnaitre l’existence de Dieu, admettre l’existence de Dieu comme JHON THOMAS l’affirme ; Abraham partit selon cette parole de Dieu avec toute la belle promesse (Gén.12 :1-2).
Arrivé dans le pays, Dieu lui promit à nouveau et à plusieurs reprises. (Gén.15 :13-21, Gén.13 :14-18, Gén.14 :8). L’histoire prophétique ou de la révélation d’Israël commence, tiré des Nations Idolâtres et corrompues.
Abraham engendra Isaac, père de Jacob et Dieu donna à Jacob le nom de d’Israël (vainqueur ou prince de Dieu) , après une révélation du combat avec Dieu. (Gén.32 :24-32), il eut douze enfants, les pères des douze tribus forment le peuple d’Israël.
Comme Dieu l’a révélé Abraham, ses descendants se journèrent en Egypte, puis formant un peuple nombreux, six cent mille hommes sans compter les femmes et les enfants, sortirent de l’Egypte sous la conduite de Moïse, ils entrèrent à Canaan sous le commandement de Josué, c’est fut la période de trois siècles après et de Juges au Roi David à Jésus-Christ.
Dieu chercha la restauration d’Israël, malgré la division dans le royaume après David, l’homme selon le cœur de Dieu, le Roi Fidèle qui régna 40 ans et son fils Salomon qui le succéda sous le règne glorieux d’Israël atteignit son apogée de prospérité. (1 Sam.13 :14, 1 Rois 11).
Et la guerre se vit après Salomon malgré tous les avertissements des prophètes, Israël se tourna carrément vers l’idolâtrie et le déclin s’accentua rapidement avec les troubles internes, des coups d’état, l’anarchie, les défaites devant les ennemis. Après deux cents ans environs d’existence, le Royaume fut envahi par l’Assyrien qui déporta le peuple des dix tribus. Malgré tout cela Dieu ne cessa pas se révéler à Israël.
De son côté, Juda, bien que gardien du temple et du culte à Dieu, se laissa entrainer aux mêmes idolâtries ; à part quelques périodes remarquables de retour à Dieu par révélation aux prophètes.




Après soixante-dix ans d’abandon selon la révélation du prophète Jéremie, le temple et ensuite Jérusalem, furent reconstruits, l’Empire Perse ayant remplacée l’Empire Chaldéens ; c’est du groupe fidèle à la révélation de Dieu que revient pour accomplir cette œuvre qu’est issu le peuple juifs du temps du Christ (Esdras, Néhémie Jérémie 25 :11, Jérémie 29 :10, Daniel 9 :2).
Mais Dieu avait un plan qui depassait la simple installation du peuplé en Palestine. Il voulait comme disait John Thomas dans les prophéties de la bible envoyer son propre fils, Jésus-Christ pour régner sur Israël et par Israël sur toute la terre comme Luc l’Evangéliste et le médecin, l’affirme. (Luc 1 :32-37).
Et le Messie promis est venu et tous les prophètes l’avaient annoncé mais Israël à cause de coutumes et traditions humaines que d’écouter ce que Dieu dit reste voilé (Jean 1 :46, Luc 19 :11-27).Le rejet de Jésus-Christ, le Messie par l’Israël, Dieu prépare une sélection du peuple ayant la foi à Jésus-Christ pour former son épouse, l’Eglise. Puisque Israël avait choisi les Romains, la force plutôt que la justice pour être gouverné c’est-à-dire, (César, le pouvoir terrestre) que Dieu (pouvoir céleste) et Eternel (Jn.19, Matt.27 :21-26).
Quarante ans plus tard les Romains qu’Israël a choisi à lieu et place de Jésus-Christ sont venus détruire et le temple, et la ville de Jérusalem Comme Israël a crucifié Jésus-Christ, les Romains leur choix ont crucifié dix milles personnes juives et le reste de la population mise sur navire vendus esclaves d’Alexandrie au prix dérisoire.
Il est à noter que les perspectives pour Israël à travers la révélation de Dieu par le biais de Moïse ne s’arrêtent pas à ce triste tableau de la dispersion parmi les Nations, la révélation est claire que Dieu rassemblera delà Israel ; et l’Eternel, son Dieu, le ramènera dans le pays(Deut.30).
Aujourd’hui nous avons un Etat d’Israël qui est constitué bien que Jérusalem reste encore partagé entre les Palestiniens et les Juifs.
Il y a déjà , l’accomplissement des évènements qui précédent l’établissement du règne du Seigneur Jésus-Christ avec l’Eglise notamment la Nouvelle destruction de Jérusalem , les guerres, les cataclysmes, les tribulations, l’apostasie des Juifs et autres de l’homme impie, la persécution de ceux qui voudront rester fidèles à Dieu , puis viendra la délivrance des Saints par le Seigneur, les châtiments des Nations, etc.
Tout cela fait l’objet de la révélation divine. Israël ayant rejeté son Roi, Jésus-Christ dont Moïse le prophète a prédit, l’établissement du Royaume se trouvait remis à plus tard. Ainsi Dieu constitue un nouveau peuple qu’il appelle l’Assemblée de Dieu ou Eglise du grec : ecclésia càd Assemblée ou nous appelons « la Pentecôte céleste ».

III.3. L’Eglise

La Cible de la révélation de Dieu est aussi l’Eglise comme nous l’avons défini du mot grec Ecclésia qui signifie Assemblée ou « la Pentecôte céleste », formée de tous les sauvés, juifs ou païens qui ont accepté Jésus-Christ.
La révélation biblique franchit le domaine d’Israël en prenant en compte les païens, car ils sont également des êtres crées à l’image de Dieu ; ils ont eu aussi dans l’ancienne alliance comme dans la nouvelle alliance à connaitre Dieu par ses interventions historiques et les missions des Apôtres, le cas de Ninive au temps de Jonas et on peut aussi lire (Exode 7 :5, Ezech.25 :5-11, Actes 10 :9, Actes 11 :4-18 et Actes 15 :1-12).
L’Eglise ou « la Pentecôte céleste » est formée de ceux qui déclarent de leur bouche que Jésus est le Seigneur et qui croient dans leur cœur Dieu l’a ressuscité d’entre les morts (Rom.10 :9) donc ceux qui sont nés de Dieu et se révélai en eux (Jean 1 :13), ils sont lavés de leur pêchés dans le sang de Jésus (Rom.9 :9, et Jean 1 :7).Ils reçoivent le Saint Esprit (Eph.1 :16).
L’Eglise ou« la Pentecôte céleste ». selon l’Apôtre Paul est la maison de Dieu, (I Tim.3 :15) l’habitation de Dieu par le Saint Esprit (Eph.2 :22).Le temple du de Dieu construit sur les fondements de Jésus-Christ (1Cor.3 :11).
L’Eglise étant la cible de la révélation divine est aussi comparée à une épouse dont Christ est l’époux (Eph. 5 :23-33).






L’Eglise ou « la Pentecôte céleste » cible de la Révélation de Dieu n’est pas forcément les grands systèmes ecclésiastiques qui sont incapables de condamner les antivaleurs, les péchés et la violences sous toutes ses formes. Toute l’église ou confession religieuse quel que soit sa dénomination si elle ne se conforme pas à la révélation de Dieu mais se livre à la tradition ecclésiastique sans promouvoir l’action du Saint Esprit, la sanctification, la mission, ses dons et les ministères de la parole de Dieu est un temple ou organisation humaine et du diable.
L’église pour être la cible de la révélation biblique donc « la Pentecôte céleste », doit se conformer à la parole de Dieu dans toute sa rigueur et se préserver de l’Apostasie, de l’idolâtrie, des discours vaines et profanes (Col.2 :8, 2 Pie. 2 :1-3 et Tim.4 :1-9).
Etant la Pentecôte céleste ,il faudra que la parole de Dieu de Christ habite abondamment aux chrétiens (Col.3 :5-17). Ainsi tant que les hommes et les femmes pourront entendre parler de Jésus-Christ, selon la vérité et non la Simonie, nous serons dans le temps de la grâce, de la révélation biblique à l’Eglise, Pentecôte céleste et enfin le temps d’attente du retour de Jésus-Christ l’Epoux de l’Eglise, la Pentecôte céleste. (Heb.1 :1-4, Apoc.22 :13-21).









































Conclusion


La Révélation Biblique est le thème de notre brochure biblique. Notre souci est celui de Dieu qui a mis en nous cette révélation pour attirer attention aux enfants de Dieu qui courent vers les faux prophètes et Les Pseudoministres de Dieu pour se faire envelopper par des pratiques de devinassions ou prediseur de l’avenir, de la Simonie se déguisant ainsi en ange de lumière, en prophètes bien qu’ils ne les sont pas.

Alors que pour se connaitre à l’homme ou à la femme, Dieu se révèle à l’être humain à qui il a établi maître de l’univers, ce se fait au moyen de plusieurs canaux mais la voie par excellence est la parole de Dieu qui incarne le Seigneur et Sauveur Jésus-Christ lui-même (Heb.1 :1-3 et Jean 1 :1-12). Les Nations du monde, Israël et l’Eglise ou Pentecôte céleste ou mieux Corps du Christ sont les cibles de la révélation de Dieu.

Contrairement aux religions du monde, le Christianisme étant une vie réelle de ceux qui vivent comme Christ, c’est Dieu infini qui se fait voir, se fait connaître et éduque l’homme et la femme fini (e) par apparition, sa parole, la Bible, par les évènements historiques et par sa Nature ou sa création et habite avec lui (apoc 3 :20).

Enfin, la Révélation Biblique ne se donne pas comme une somme d’énoncés livrés par un chef religieux ou un magicien mais comme un acte de Dieu pour le salut de l’humanité (JEAN 3 :16).
http://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png

Retour à la liste Petites annonces
Evénements (1143 annonce(s))
Insérée le: 09.01.2018

LA REVELATION BIBLIQUE

Voir toutes ses annonces Voir son profil
Ville : KINSHASA
Pays : Congo (R.D. Congo)
Auteur : Prof. Dr.Robert KIKIDI
LA REVELATION BIBLIQUE
Job 33 :14-17
Par
Evangéliste Prof. Dr. Robert KIKIDI MBOSO KAMA.
Conseiller au Centre Evangélique La TRINITE et Leader de l’AREV - Ministries.

AVANT-PROPOS

La Révélation dans la Bible est soit en langage clair, compréhensible immédiatement, même s’il est fortement imagé, soit en un langage symbolique, difficile sans l’action du Saint Esprit le comprendre au premier d’abord (job 33 :14-17).

Toutefois, Dieu ne s’est pas révélé aux hommes pour ne pas être compris, et c’est ainsi que les symboles employés dans la Bible eurent certaines révélations hermétiques, et trouvent leur explication en d’autres révélations en langage clair. Car Dieu n’a pas laissé à la fantaisie de l’homme ou de la femme, ni à son imagination le soin d’expliquer le symbole, il le fait lui-même, grâce au Saint Esprit en nous qui avons reçu Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur.

En écrivant ces quelques lignes, nous donnons le signal d’alerte aux enfants de Dieu de tirer attention à cette déviation pernicieuse, car dans bien des sectes aujourd’hui, l’enseignement est centré sur le prophétisme divinatoire et le livre d’Apocalypse, et on s’en tient même à ce livre et à la divination sans discernement tout en exaltant la force du mal à lieu et place de Jésus-Christ ,la parole Dieu et source de révélation véritable.
Alors que le livre d’Apocalypse n’est pas indépendant au reste de l’Ecriture (2Pièrre1 :20), il est seulement une partie de l’ensemble des révélations apportées par le Saint Esprit conformément à la Bible qui est la révélation des révélations.

Le langage symbolique dans lequel il est écrit, est déjà employé par d’autres prophéties des livres bibliques qui le rendent plus clair.

La Bible interdit formellement la divination, l’astrologie et la prédiction l’avenir (deutéronomes 18 :10) ; c’est pourquoi, ce traité montre bibliquement ce qu’est une révélation, les différentes formes de révélation et les différentes cibles dont la révélation a été adressées.

Que nos lecteurs puissent tirer un profit au nom de notre Seigneur Jésus Christ.

Evangéliste, Prof. Dr. Robert KIKIDI MBOSO KAMA.
Conseiller au C.E. La TRINITE et Leader de l’AREV Ministries.





















Chapitre. I .QU’EST-CE QUE LA REVELATION ?

I.1. Introduction.

Au point de vue étymologique, Révélation vient du mot latin ‘’revelare’’, des mots grecs ‘’Apokaluptein, Apokalupsis ‘’et du mot Hébreu ‘’galah’’ qui signifient ôter l’enveloppe ou le voile ; dont littéralement dévoiler, découvrir, enlever une couverture, Apocalypse en français aussi.
Selon DUPUY cité par André BOKUNDOA, la Révélation a été comprise de façon classique comme la communication d’une vérité par un auteur inspiré de Dieu, dont le message a été confirmé par des signes. (Apocalypse 1 :1-3).
Dans la Bible, le fait de la Révélation est exprimé principalement par le verbe hébreu galah déjà cité et le terme guloui désigne le dévoilement de ce qui était caché, l’exil de ce qui résidait d’abord chez soi et en soi et le déploiement de ce qui était initialement enveloppé sur soi (Amos 3 :7).
Pour la Bible et le Christianisme, c’est Dieu qui se révèle à l’homme, vient à lui et lui parle. Alors que pour les autres religions du monde, c’est l’homme qui va à la recherche de la divinité et l’appelle, s’efforce à rencontrer la divinité et le divin est alors transcendant.
Alors que pour la Bible, Dieu est Amour ; vient à la rescousse de l’homme tout en restant transcendant et aussi immanent. (Exode 3 :2-10). Parce que la connaissance de Dieu Créateur et sur Dieu vient de lui-même, alors que la connaissance des autres divinités créatures vient des hommes ou femmes ‘’illuminés’’, fondateurs légendaires ou des mythes religieux .Tels sont les cas de Bouddha, Mohammad, Confucius, Kadima, Munkuna, Kimbangu, Dawonda, Ebale Mbongue, Moon Sung, Bahula, Mormores, etc.
La révélation dans la Bible se base sur la croyance que Dieu, c’est-à-dire YHWH est par essence invisible et caché, insaisissable, et inaccessible, avec une intelligence insondable, ayant des pensées et des chemins inscrutables. Ainsi pour le connaitre et le comprendre, il doit se laisser trouver, se révéler à l’homme ou à la femme. (Deut.33 :10 et Exode 3 :2).
Selon nous, la Révélation doit être précisée en lien avec celle du Salut opérée par Jésus-Christ pour l’humanité toute entière, dont le mystère de Dieu se dévoile sur la croix de Jésus où il a dit tout est accompli et le voile du temple se déchira ; on a l’accès à Dieu le père en donnant sa vie en Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur ; la voile est ôtée (II Co. 3 :16, Héb.1 :1-4).
La Révélation est aussi l’action de Dieu par le Saint Esprit qui est en nous qui croyons en Jésus - Christ. (I. COR.2 :10-11, Joël 2 : 28, Actes 2 :16-18).
Pour sa part VALLOTTON définit la révélation comme’’ les lumières que Dieu nous donne sur lui-même et nos relations avec lui’’. Cette lumière c’est Jésus Christ (héb.1 :1-2, jean1 :1-10).
Enfin, FEENSTRA définit la Révélation comme étant la divine initiative, l’acte divin, par lequel au lieu de se tenir à distance, Dieu a voulu être le nôtre par le Saint Esprit, c’est l’expression ‘’Emmanuel’’ Dieu parmi nous. (Jean 14 :23, jean16 :13).
Nous pouvons conclure que Dieu s’est révélé et continue à se révéler de plusieurs manières dans l’histoire de l’humanité et surtout par sa parole.
Jésus Christ au moyen du Saint Esprit dans un but précis, celui de se faire connaitre à l’homme ou à la femme afin de le sauver. C’est ainsi que le prophète Osée écrit : mon peuple périt par manque de connaissance (Osée 4 :6). La connaissance dont il est question, c’est la parole de Dieu.
Dans la Bible, la révélation prend les allures d’une instruction et d’une irruption de Dieu dans la vie de l’homme, l’instruit, le corrige et le sauve. Mais voyons dans la Bible qui est la parole de Dieu, comment la révélation veut dire entre autres.

I.2. La Théophanie :

La révélation est une théophanie ou une apparition de Dieu.
Nous avons dit que Dieu par son essence est invisible et on ne peut pas le voir. (Deut.33 :10), mais au travers de la Théophanie càd la manifestation de Dieu, qu’il se fait voir ou apparaître.
Sur le plan Biblique, la Théophanie ne doit pas être comprise comme si c’est une présence de Dieu dans sa totalité, car il reste invisible.

Les théophanies bibliques doivent être prises comme :
1) Dieu veut être honoré par des sacrifices dans lieu précis, d’où la naissance du terme’’sanctuaire’’.Exode20 :24, Abraham à Sichem (Gén.12 :7), Isaac à Béer sheba (Gén.26 :24), Moise avec Israël dans le désert (Exode3 :2) et le corps de chrétiens comme le temple du Saint Esprit de Dieu (I CO.3/16-17).
2) Il ne s’agit pas d’un lieu localisation, où Dieu apparait, parle et remonte (Gén.35 :9-15) et l’apparition de Dieu s’accompagne d’une triple promesse : Relation, Terre et Postérité.
La révélation a toujours ainsi un caractère salique comme l’affirme André BOKUNDOA, Professeur de l’histoire de la révélation.
Pour mieux comprendre la théophanie qui est la première conception de la révélation, il nous faut recourir à la théorie de l’anthropomorphisme, c’est-à-dire Dieu se présente sous l’apparence d’une personne ; on voit qu’il se promène dans le jardin d’éden, il parle aux personnes d’Adam et d’Eve, Caïn, Noé, Moise, etc.
Il s’afflige, édicte des lois, il a la main, etc. Il est à noter aussi que la présence de Dieu se manifeste dans sa création comme dit Paul (Romain 3 : 6).La personne humaine selon d’autres doctrinaires est la théophanie par excellence, car, elle est créée à l’image et la ressemblance de Dieu. C’est la raison pour laquelle Dieu n’a pas eu honte de prendre le corps humain comme Emmanuel pour nous sauver.
I.3. La Connaissance

La Révélation est une connaissance.
Pour incliner son identité, Dieu se révèle pour que l’homme reste sur une connaissance évasive de son être. Il se fait voir en révélant sa grandeur, son omnipotence, son omniscience, sa sagesse et sa gloire.
L’entrée de jeux de la révélation comme connaissance de celui qui peut se révéler part de Moïse (Exode3 :6). Dieu s’appelle ‘ ’Je Suis’ ’devant Moïse qui voulait connaître celui qui lui confie la mission de libérer les enfants d’Israël aux mains du Pharaon en Egypte. Ici on voit une progression de la révélation par rapport à celle reçu par les patriarches Abraham et Jacob.
Il s’agit de la connaissance clé, sur et par Dieu destinée premièrement à Israël peuple élu, de son alliance. Puis les Nations et enfin l’Eglise l’époux de Christ (Héb.1 :1). Elle n’est pas uniquement cognitive, mais pragmatique. Donc il est très capital de connaître Dieu pour mieux le servir.
Cette connaissance a un sens plus expérimentale, un savoir pratique et par expérience ; c’est aussi une intimité et un contact familier avec Dieu par Jésus Christ. (Jean14 :23, Jean14 :5-11).

I.4. L’Education

La Révélation est une éducation en d’autre terme c’est instruire, informer et former quelqu’un.
L’homme ou la Femme qui est un être fini, est incapable de sonder Dieu qui est infini, la communication devient impossible entre les deux. Cet obstacle ne peut être surmonté que lorsqu’un être infini dont Dieu se laisse dévoiler ou révéler (Jean 4 :23-26). La raison pour laquelle, pur faire entendre ou percevoir quelque chose à une personne, Dieu doit découvrir ses organes de sens notamment l’Ouïe et la Vue. Ainsi, pour instruire, informer, enseigner, corriger et convaincre Dieu ouvre les oreilles ou les yeux de l’homme ou de la femme et cela par plusieurs voies.
Par exemple dans le sommeil Dieu peut se révéler par les rêves et songes ; dans l’extase, il peut se découvrir par la vision et la théophanie ou par expériences joyeuses voir malheureuses vécues sur la terre (Job 33 :14-17, et Job 10 :15).Ceci dit une vision, un rêve, une joie et une peine sont donnés pour instruire, informer et former donc éduquer. Ces faits demandent cependant, pour être compris par les concernés, à être interprétés soit par le don du Saint Esprit, soit par des interprètes ou porte-parole qui sont des prophètes ou intermédiaires dont Jésus Christ l’est le Seul par excellence ; comme l’affirme le texte (Héb.1 :1-3).
Dans l’antiquité, de tels intermédiaires étaient en vogue chez les autres peuples comme on le trouve dans la société africaine, le recours au devin pseudo prophète, marabout Madona pour leur prédire l’avenir ; chose dont la Bible nous interdit formellement (Deut.18 :9-14).
Mais la traduction biblique montre que seuls sont accrédités comme messagers de Dieu et parler en son nom, interprèteront ses actions sont les serviteurs de Dieu, les prophetes qui se laissent ouvrir les oreilles et les yeux pour écouter et voir ce qui est sa volonté chaque jour (Esaïe 50 :4).
Dieu révèle les choses cachées, ses secrets à ses serviteurs les prophètes (Jérémie33 :3, Amos 3 :7) et cela sur tous les aspects de la vie de leur Nation.
Depuis le jour de pentecôte, Dieu se révèle comme l’a dit le prophète Joël à tous ceux qui ont reçu Jésus-Christ comme sauveur et seigneur et baptisé du Saint Esprit ; car ils sont le sacerdoce royal, race des élus (Joël 2 :28-32, Actes 2 :1-21, I Pierre 2 :4-10).
La Révélation est différente de la divination qui prédit l’avenir dont nombreux sont tombés dans le piège de faux prophètes et marabout ou devins qui sont des véritables serviteurs du diable déguisés en ange de lumière.
Paul a rencontré une servante qui avait l’esprit de python (boa) mais qui lui disait qu’ils étaient serviteurs de Dieu (Actes 16 :16-18).
Quelqu’un peut te dire tout ton passé et prédire ton avenir sans être animé de l’Esprit- Saint ou du Ministère et de don de prophète ; Bien au contraire être un serviteur du diable, inspiré par les esprits impurs.


Chapitre. II. LES THYPOLOGIES DE REVELATION

Les formes de révélation de Dieu sont multiples et aucun moyen ne lui est interdit de communiquer sa volonté aux hommes et aux femmes qu’ils aiment ! Mais nous retenons quatre principales catégories qui sont soutenues par plusieurs auteurs et théologiens Bibliques :
-L’Apparition
-L’Ecriture ou la parole de Dieu
-L’Evénement de l’histoire
-La Nature

II.1. L’Apparition

L’Apparition : c’est une forme de révélation ; car révéler veut aussi dire apparaitre ou se faire voir, mais avec certaines variances dont les principales sont :

1). La vision immédiate

La théophanie s’inscrit alors dans cette catégorie.
La vision immédiate est une forme que Dieu utilise pour se faire voir, se faire révéler ne demandant ni un intermédiaire, ni un interprète. C’est un contact inattendu par l’homme ou la femme. Dieu fait irruption dans la vie humaine, impose en lui sa volonté en réclamant sa soumission. Il s’ensuit après une discussion, une attitude d’humiliation, d’adoration et d’obéissance de la personne face à Dieu. Et ce changement de vie fait de l’homme régénéré, le révélateur de la volonté de Dieu.
La vision immédiate est remontée lors de la vocation ; citons le cas de Moïse face à le buisson en feu (Exode3 :1-4) ; Paul sur le chemin de Damas (actes9 :1-6) ; Marie mère de Jésus (Luc 1 : 26-38) ; on peut citer aussi Gédéon, Esaïe, Jérémie, Amos, etc.
2) La Vision indirecte
La Vision indirecte s’effectue au travers d’un évènement comme un songe, un rêve d’un homme ou d’une femme que Dieu apporte une révélation. Pour mieux saisir cela, cette révélation doit être interprétée en dehors du fait déjà qu’il y’a un intermédiaire pour que le message passe.
Tel fut le cas de Joseph qui expliqua les songes en Egypte (Genèse 1 :1-36).Tous les prophètes ordinaires, Joseph père adoptif de Jésus-Christ (Matth.1 :19-24), etc.
Les songes ou les rêves permettent à l’homme ou la femme d’entrer en contact avec le monde divin en annonçant l’avenir et la révélation des choses cachées mais il y’a aussi à part les songes et les rêves prémonitoires pour prévenir, celles qui sont réminiscences résultant du passé de l’homme ou de la femme, souvent une vanité, de films antérieurs.


3).La Gloire de Dieu

La Gloire de Dieu en Hébreu ’’Kabod’’ est le signe visible de la présence de Dieu, qui par essence est invisible. Elle se traduit souvent par une nuée comme lors de la marche dans le désert des enfants d’Israël le jour et la nuit par une colonne de feu. (Exode 16 :10), et Exode 24 :16) ou par le feu dévorant (Exode 24 :17), un éclair de lumière (Ezech.1 :28) et la conversion de Paul sur le chemin de Damas (Actes 9 :1-11). Et plusieurs commentateurs bibliques considèrent la transfiguration de Jésus-Christ comme une forme de Kabod ou gloire de Dieu (Luc 9 :29-31).C’est la raison pour laquelle Pierre confondu Jésus avec Moïse et Eli et DIEU tranche « Celui-ci est mon fils bien aimé écoutez- le ».

II.2. l’Ecriture ou la Parole de Dieu

C’est le moyen par excellence de la révélation divine à l’homme ou à la femme, car elle transmet aussi la foi, la vérité qui affranchi et la connaissance du sauveur et seigneur Jésus-Christ source du salut et la parole de Dieu. Plusieurs auteurs bibliques et commentataires affirment avec nous que la parole de Dieu dont la Bible est la révélation de la révélation.
Toutes les prophéties non conformes à la Bible sont de sources diaboliques ou terrestres.(Jean4 :1-3, II Timothé3 :16-17).
La parole de Dieu est la source de bénédiction pour ceux qui la reçoivent comme inspiration, révélation de Dieu et source de malédiction pour ceux qui ne croient pas en elle ; comme excellent moyen de communication des vérités, du salut divins envers l’homme ou la femme.
Dieu a commencé par un discours direct à son peuple élu d’Israël ; comme nous le voyons au troisième chapitre avant de le faire par les intermédiaires des connus Moïse et les prophètes, en vue de réaliser son plan dans sa création (Exode 20 :18, Nombres 12 :15, Juges 6 :11 et I Sam.3 :1).
Pendant ,cette période du début, la parole de Dieu a une fonction salvatrice et plusieurs formules se sont succédées pour exprimer l’inspiration divine des intermédiaires connus par Dieu comme est écrit dans épitre de Pierre que c’est poussées par le Esprit-Saint que les hommes ont parlé de la part de Dieu(2 Pierre 1 :21).
La Foi, c’est croire à ce que Dieu dit dans sa parole avant les prophètes, la formule était : ‘’et Dieu dit’’ (Rom.10 :17).
A partir des prophètes, il y’a un langage caractéristique :’’Et la parole de Dieu fut adressée à…’’.
Il fallait que l’extérieur Dieu fait jaillir des profondeurs de son être. Ainsi le prophète est appelé à traduire le message de Dieu en sa propre langue, le parler divin en celui humain inspiré.
Sur ce cheminement, l’âme du prophète, son comportement en général et son statut social et ses opinions politiques, son éducation civique et sa formation religieuse ou non, jouent un déterminant. Tels sont les cas des écrits de l’apôtre Paul dans lequel lorsqu’on le lit, on sent à part la révélation reçu de Dieu ,sa formation pharisienne à l’école de Gamaliel. C’est pourquoi l’Apôtre Pierre tire l’attention des lecteurs de bien lire ses Epitres et éviter de les tordre le sens (I Pierre 3 :15-16).
Ainsi, cette parole arrive de l’extérieure et prend possession du prophète et cette nouvelle formule se traduit aussi par « la parole de Dieu advint à moi ». Donc le prophète ou le prédicateur est le porte-parole de Dieu et le messager de Dieu. Il est mandaté pour dire et faire ce qui lui est transmis par révélation divine.
C’est ainsi, le message du prophète est identique avec ce que la bouche de Dieu dit. (Jer.15 :19).
En lisant le livre des Hébreux, Dieu après avoir parlé par les prophètes multidimensionnelle- ment et à plusieurs reprises, dans les derniers jours, nous a parlé par son fils Jésus-Christ (Hébreu1 :1-14), comme l’Apôtre Jean nous écrit que Jésus est le verbe divin qui était au commencement avec Dieu càd la parole de Dieu faite chair et habite en nous come Emmanuel.
De Genèse à l’Apocalypse le message ou la révélation principale est la personne de Jésus-Christ ; sa mort et sa résurrection et son avènements pour prendre son épouse, l’Eglise.
Bref, Jésus-Christ est la révélation écrite dans la Bible venu sauver l’humanité.







II.3. Evènement de l’histoire

Toute une histoire est née par l’appel d’Abraham, lorsque l’Eternel dit à Abram, va-t’en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai, je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai ; je rendrai ton grand, et tu seras une source de bénédiction.
Je bénirai ceux qui te béniront ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. (Genèse 12:1-3).Comme nous l’avons soulignée que la foi, c’est l’obéissance à la parole de Dieu, les versets qui suivent nous disent qu’Abram est devenu Abraham partit, comme l’Eternel Dieu le lui avait dit… (Genèse 12 :7-9). L’Esclavagisme des enfants de Jacob en Egypte après de Joseph, relève que de Moïse grandit dans la sagesse Egyptienne et la gloire de Dieu dans la buisson ardent de feu , l’exode des enfants d’Israël, l’installation dans la terre promise sous la conduite de Josué et Caleb ,leur exil ou diaspora de Babylone jusqu’à la dispersion des juifs dans le monde suite à la désobéissance à Dieu, sont là des événements historiques racontés de générations en générations ; démontrant la main puissante de Dieu ,agissant en faveur d’Exode et Etat d’Israël reconnu ou en défaveur(exil) d’Israël suivi des génocides des juifs par les agents du diable NAZIS.
Tous ces événements de l’histoire d’un peuple élu, comme aussi celui de l’Eglise corps du Christ ont joué un rôle très capital dans la révélation de Dieu par les prophètes, le Seigneur Jésus, ses disciples lors de l’Eglise primitive à nous aujourd’hui ses ambassadeurs.
Ces évènements comme dit le Professeur André ont donnés naissance à trois credo pour Israël :
-Petit credo (Deut.24 :5-9)
Catéchèse domestique (Deut. 4 :20-40)
-Grand credo (Jos.24 :1-13)
Pour le chrétien, la confession de foi en Jésus-Christ mort et ressuscité et qui revient bientôt (Apoc.22 :20).

II.4. La Nature

La Nature ou la création est l’ouvrage d’un Créateur , Dieu qui s’est révélé en cela comme Paul l’affirme aux Romains : « En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages ».(Rom.1 :20). Convaincu par le fait que Dieu est le créateur de toute chose, Israël et l’Eglise corps de Christ ainsi que les Nations sont appelées à découvrir Dieu au travers de sa création.
Il y’a une communication orale de la création à l’homme ou la femme, comme dit le Psalmiste : « les cieux racontent la gloire de Dieu, et l’étendue manifeste de l’ouvrage de ses mains » (Psaumes19 :2).
Lorsqu’une personne reçoit une révélation divine, Dieu le renvoie à la création.
Cette dernière ( la création) est l’unique révélation que Dieu peut offrir à l’homme ou la femme, même non croyant. Elle enseigne tout ce que l’homme doit savoir et ce qu’est capable de connaitre Dieu.
Par exemple les astres, étoiles, la lune sont de paroles muettes, la Bible ou mieux les Saintes Ecritures sont des paroles articulées. Les astres demeurent à l’extérieure du cœur de l’homme ou de la femme, tandis que les Ecritures pénètrent dans son intérieur ; la révélation des astres cible à l’univers toute entière, celle de l’Ecriture cible en premier lieu Israël, en second lieu les Nations et en troisième lieu l’Eglise qui est la somme d’Israël et les Nations. (Exo.7 :5, Ez.25 :5-11).








Chapitre. III. Les Différents Cibles de Révélation Biblique

Comme nous venons de conclure à la fin de chapitre 2ème, en lisant attentivement les Ecritures, la Révélation concerne trois groupes ou cibles ayant chacun une responsabilité propre envers lui selon Dieu qu’il les a plu de leur faire : il y’a d’abord les Nations, c’est-à-dire tous les peuples, puis, tirés des Nations pour former un peuple à part ; Israël, puis tirés d’Israël et des Nations pour former l’Eglise. (Actes 15 :13-29).

III.1. Les Nations.

Des fils de Korè dans les psaumes nous montrent que les Nations et tous les peuples de la terre sont la cible de la révélation de Dieu : « Vous tous peuples, battez des mains, poussez vers Dieu des cris de joie ! Car l’Eternel, le très haut, est redoutable, il est un grand Roi sur toute la terre ». (Ps.47 :2).Et les Psaumes 117 appellent toutes les Nations et les peuples à louer et célébrer Dieu. Les Nations et les peuples du monde entier sont créés par Dieu, ils avaient et ont toujours, la responsabilité d’avoir la révélation de Dieu et de discerner par le moyen de l’intelligence, par les choses qui sont faites, la puissance éternelle et la divinité du créateur.
Ce qui devait le conduire à glorifier comme Dieu ; et à lui rendre grâce. Mais ils ne l’ont pas fait, ils sont donc inexcusables. Et ils deviennent vains dans leurs raisonnements et leurs cœurs destinés à l’intelligence fut rempli de ténèbres et ils se sont plongés dans l’idolâtrie en adorant la créature plutôt que Dieu, le Créateur. (Rom.1.18-25). Il fallait que Dieu choisit un peuple, par un homme Abraham, (Genèse 12 :1-3) pour se révéler enfin de préparer l’avènement de Messie, il s’agit d’Israël.

III.2. Israël

De la Chaldée en Ur, le pays de l’idolâtrie, Dieu comme nous l’avons introduit, choisit un homme Abraham(Abram) se révèle en lui et qui par la foi répondit à cet appel.
La foi, c’est la confiance et l’obéissance à ce que Dieu dit, et non pas comme beaucoup le pense, le fait de reconnaitre l’existence de Dieu, admettre l’existence de Dieu comme JHON THOMAS l’affirme ; Abraham partit selon cette parole de Dieu avec toute la belle promesse (Gén.12 :1-2).
Arrivé dans le pays, Dieu lui promit à nouveau et à plusieurs reprises. (Gén.15 :13-21, Gén.13 :14-18, Gén.14 :8). L’histoire prophétique ou de la révélation d’Israël commence, tiré des Nations Idolâtres et corrompues.
Abraham engendra Isaac, père de Jacob et Dieu donna à Jacob le nom de d’Israël (vainqueur ou prince de Dieu) , après une révélation du combat avec Dieu. (Gén.32 :24-32), il eut douze enfants, les pères des douze tribus forment le peuple d’Israël.
Comme Dieu l’a révélé Abraham, ses descendants se journèrent en Egypte, puis formant un peuple nombreux, six cent mille hommes sans compter les femmes et les enfants, sortirent de l’Egypte sous la conduite de Moïse, ils entrèrent à Canaan sous le commandement de Josué, c’est fut la période de trois siècles après et de Juges au Roi David à Jésus-Christ.
Dieu chercha la restauration d’Israël, malgré la division dans le royaume après David, l’homme selon le cœur de Dieu, le Roi Fidèle qui régna 40 ans et son fils Salomon qui le succéda sous le règne glorieux d’Israël atteignit son apogée de prospérité. (1 Sam.13 :14, 1 Rois 11).
Et la guerre se vit après Salomon malgré tous les avertissements des prophètes, Israël se tourna carrément vers l’idolâtrie et le déclin s’accentua rapidement avec les troubles internes, des coups d’état, l’anarchie, les défaites devant les ennemis. Après deux cents ans environs d’existence, le Royaume fut envahi par l’Assyrien qui déporta le peuple des dix tribus. Malgré tout cela Dieu ne cessa pas se révéler à Israël.
De son côté, Juda, bien que gardien du temple et du culte à Dieu, se laissa entrainer aux mêmes idolâtries ; à part quelques périodes remarquables de retour à Dieu par révélation aux prophètes.




Après soixante-dix ans d’abandon selon la révélation du prophète Jéremie, le temple et ensuite Jérusalem, furent reconstruits, l’Empire Perse ayant remplacée l’Empire Chaldéens ; c’est du groupe fidèle à la révélation de Dieu que revient pour accomplir cette œuvre qu’est issu le peuple juifs du temps du Christ (Esdras, Néhémie Jérémie 25 :11, Jérémie 29 :10, Daniel 9 :2).
Mais Dieu avait un plan qui depassait la simple installation du peuplé en Palestine. Il voulait comme disait John Thomas dans les prophéties de la bible envoyer son propre fils, Jésus-Christ pour régner sur Israël et par Israël sur toute la terre comme Luc l’Evangéliste et le médecin, l’affirme. (Luc 1 :32-37).
Et le Messie promis est venu et tous les prophètes l’avaient annoncé mais Israël à cause de coutumes et traditions humaines que d’écouter ce que Dieu dit reste voilé (Jean 1 :46, Luc 19 :11-27).Le rejet de Jésus-Christ, le Messie par l’Israël, Dieu prépare une sélection du peuple ayant la foi à Jésus-Christ pour former son épouse, l’Eglise. Puisque Israël avait choisi les Romains, la force plutôt que la justice pour être gouverné c’est-à-dire, (César, le pouvoir terrestre) que Dieu (pouvoir céleste) et Eternel (Jn.19, Matt.27 :21-26).
Quarante ans plus tard les Romains qu’Israël a choisi à lieu et place de Jésus-Christ sont venus détruire et le temple, et la ville de Jérusalem Comme Israël a crucifié Jésus-Christ, les Romains leur choix ont crucifié dix milles personnes juives et le reste de la population mise sur navire vendus esclaves d’Alexandrie au prix dérisoire.
Il est à noter que les perspectives pour Israël à travers la révélation de Dieu par le biais de Moïse ne s’arrêtent pas à ce triste tableau de la dispersion parmi les Nations, la révélation est claire que Dieu rassemblera delà Israel ; et l’Eternel, son Dieu, le ramènera dans le pays(Deut.30).
Aujourd’hui nous avons un Etat d’Israël qui est constitué bien que Jérusalem reste encore partagé entre les Palestiniens et les Juifs.
Il y a déjà , l’accomplissement des évènements qui précédent l’établissement du règne du Seigneur Jésus-Christ avec l’Eglise notamment la Nouvelle destruction de Jérusalem , les guerres, les cataclysmes, les tribulations, l’apostasie des Juifs et autres de l’homme impie, la persécution de ceux qui voudront rester fidèles à Dieu , puis viendra la délivrance des Saints par le Seigneur, les châtiments des Nations, etc.
Tout cela fait l’objet de la révélation divine. Israël ayant rejeté son Roi, Jésus-Christ dont Moïse le prophète a prédit, l’établissement du Royaume se trouvait remis à plus tard. Ainsi Dieu constitue un nouveau peuple qu’il appelle l’Assemblée de Dieu ou Eglise du grec : ecclésia càd Assemblée ou nous appelons « la Pentecôte céleste ».

III.3. L’Eglise

La Cible de la révélation de Dieu est aussi l’Eglise comme nous l’avons défini du mot grec Ecclésia qui signifie Assemblée ou « la Pentecôte céleste », formée de tous les sauvés, juifs ou païens qui ont accepté Jésus-Christ.
La révélation biblique franchit le domaine d’Israël en prenant en compte les païens, car ils sont également des êtres crées à l’image de Dieu ; ils ont eu aussi dans l’ancienne alliance comme dans la nouvelle alliance à connaitre Dieu par ses interventions historiques et les missions des Apôtres, le cas de Ninive au temps de Jonas et on peut aussi lire (Exode 7 :5, Ezech.25 :5-11, Actes 10 :9, Actes 11 :4-18 et Actes 15 :1-12).
L’Eglise ou « la Pentecôte céleste » est formée de ceux qui déclarent de leur bouche que Jésus est le Seigneur et qui croient dans leur cœur Dieu l’a ressuscité d’entre les morts (Rom.10 :9) donc ceux qui sont nés de Dieu et se révélai en eux (Jean 1 :13), ils sont lavés de leur pêchés dans le sang de Jésus (Rom.9 :9, et Jean 1 :7).Ils reçoivent le Saint Esprit (Eph.1 :16).
L’Eglise ou« la Pentecôte céleste ». selon l’Apôtre Paul est la maison de Dieu, (I Tim.3 :15) l’habitation de Dieu par le Saint Esprit (Eph.2 :22).Le temple du de Dieu construit sur les fondements de Jésus-Christ (1Cor.3 :11).
L’Eglise étant la cible de la révélation divine est aussi comparée à une épouse dont Christ est l’époux (Eph. 5 :23-33).






L’Eglise ou « la Pentecôte céleste » cible de la Révélation de Dieu n’est pas forcément les grands systèmes ecclésiastiques qui sont incapables de condamner les antivaleurs, les péchés et la violences sous toutes ses formes. Toute l’église ou confession religieuse quel que soit sa dénomination si elle ne se conforme pas à la révélation de Dieu mais se livre à la tradition ecclésiastique sans promouvoir l’action du Saint Esprit, la sanctification, la mission, ses dons et les ministères de la parole de Dieu est un temple ou organisation humaine et du diable.
L’église pour être la cible de la révélation biblique donc « la Pentecôte céleste », doit se conformer à la parole de Dieu dans toute sa rigueur et se préserver de l’Apostasie, de l’idolâtrie, des discours vaines et profanes (Col.2 :8, 2 Pie. 2 :1-3 et Tim.4 :1-9).
Etant la Pentecôte céleste ,il faudra que la parole de Dieu de Christ habite abondamment aux chrétiens (Col.3 :5-17). Ainsi tant que les hommes et les femmes pourront entendre parler de Jésus-Christ, selon la vérité et non la Simonie, nous serons dans le temps de la grâce, de la révélation biblique à l’Eglise, Pentecôte céleste et enfin le temps d’attente du retour de Jésus-Christ l’Epoux de l’Eglise, la Pentecôte céleste. (Heb.1 :1-4, Apoc.22 :13-21).









































Conclusion


La Révélation Biblique est le thème de notre brochure biblique. Notre souci est celui de Dieu qui a mis en nous cette révélation pour attirer attention aux enfants de Dieu qui courent vers les faux prophètes et Les Pseudoministres de Dieu pour se faire envelopper par des pratiques de devinassions ou prediseur de l’avenir, de la Simonie se déguisant ainsi en ange de lumière, en prophètes bien qu’ils ne les sont pas.

Alors que pour se connaitre à l’homme ou à la femme, Dieu se révèle à l’être humain à qui il a établi maître de l’univers, ce se fait au moyen de plusieurs canaux mais la voie par excellence est la parole de Dieu qui incarne le Seigneur et Sauveur Jésus-Christ lui-même (Heb.1 :1-3 et Jean 1 :1-12). Les Nations du monde, Israël et l’Eglise ou Pentecôte céleste ou mieux Corps du Christ sont les cibles de la révélation de Dieu.

Contrairement aux religions du monde, le Christianisme étant une vie réelle de ceux qui vivent comme Christ, c’est Dieu infini qui se fait voir, se fait connaître et éduque l’homme et la femme fini (e) par apparition, sa parole, la Bible, par les évènements historiques et par sa Nature ou sa création et habite avec lui (apoc 3 :20).

Enfin, la Révélation Biblique ne se donne pas comme une somme d’énoncés livrés par un chef religieux ou un magicien mais comme un acte de Dieu pour le salut de l’humanité (JEAN 3 :16).
mediacongo
mediacongo
mediacongo
Vu 900 fois
1 commentaire(s)
Prof. Dr.Robert KIKIDI - 09.01.2018 09:03

Contrairement aux religions du monde, le Christianisme étant une vie réelle de ceux qui vivent comme Christ, c’est Dieu infini qui se fait voir, se fait connaître et éduque l’homme et la femme fini (e) par apparition, sa parole, la Bible, par les évènements historiques et par sa Nature ou sa création et habite avec lui (apoc 3 :20).

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
Annnonce Suivante : Prise de conscience
left
Annonce Précédente : Le cœur brisé et les étoiles