mediacongo.net - Petites annonces - Quelle ingratitude!

Quelle ingratitude!

Prenez garde, frères, qu'il n'y ait en l'un de vous un méchant cœur d'incrédulité qui lui fasse abandonner le Dieu vivant.

Hébreux 3. 12

Crée-moi un coeur pur, ô Dieu! et renouvelle au dedans de moi un esprit droit.

Psaume 51. 10
Joas

Face à la cruelle Athalie qui voulait usurper le pouvoir, le fils du roi Joas échappe de peu à la mort grâce à l'intervention de sa tante. Caché durant 6 ans, il commence à régner à l'âge de 7 ans avec l'aide de son oncle. Tant que celui-ci lui sert de tuteur, le règne de ce roi est heureux: les idoles sont ôtées et la restauration de la maison de Dieu est engagée. Le zèle du roi gagne le peuple qui contribue par son argent et son travail à la consolidation de cet édifice qui peut à nouveau accueillir le culte du vrai Dieu.

Cependant, peu après la mort de son oncle, l'attitude de Joas change profondément: il écoute les chefs du peuple qui l'incitent à retourner à l'idolâtrie. Dieu lui envoie des prophètes pour le ramener dans le bon chemin. Mais Joas persiste dans son attitude. Il va même jusqu'à faire mourir Zacharie, un fils de cet oncle qui s'est occupé de lui, parce que Zacharie lui reproche ses égarements.

Quelle ingratitude! Le décès de son tuteur a révélé la qualité de la “foi” de Joas. Elle n'était en réalité qu'un vernis religieux. Il a alors montré son vrai visage, celui d'une personne capable de se comporter en criminel face à ceux qui l'avertissaient de la part de Dieu.

Nous avons besoin d'une foi personnelle, d'une relation vivante avec Dieu, et non pas d'une culture chrétienne. Si, dans notre enfance, nous nous sommes reposés sur la foi de nos parents, il nous faut un jour croire pour nous-mêmes.(La Bonne Semence)
http://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png

Retour à la liste Petites annonces
Evénements (771 annonce(s))
Insérée le: 11.09.2017

Quelle ingratitude!

mediacongo
Voir toutes ses annonces Voir son profil
Ville : Lubumbashi
Pays : Congo (R.D. Congo)
Auteur : Douceur
Prenez garde, frères, qu'il n'y ait en l'un de vous un méchant cœur d'incrédulité qui lui fasse abandonner le Dieu vivant.

Hébreux 3. 12

Crée-moi un coeur pur, ô Dieu! et renouvelle au dedans de moi un esprit droit.

Psaume 51. 10
Joas

Face à la cruelle Athalie qui voulait usurper le pouvoir, le fils du roi Joas échappe de peu à la mort grâce à l'intervention de sa tante. Caché durant 6 ans, il commence à régner à l'âge de 7 ans avec l'aide de son oncle. Tant que celui-ci lui sert de tuteur, le règne de ce roi est heureux: les idoles sont ôtées et la restauration de la maison de Dieu est engagée. Le zèle du roi gagne le peuple qui contribue par son argent et son travail à la consolidation de cet édifice qui peut à nouveau accueillir le culte du vrai Dieu.

Cependant, peu après la mort de son oncle, l'attitude de Joas change profondément: il écoute les chefs du peuple qui l'incitent à retourner à l'idolâtrie. Dieu lui envoie des prophètes pour le ramener dans le bon chemin. Mais Joas persiste dans son attitude. Il va même jusqu'à faire mourir Zacharie, un fils de cet oncle qui s'est occupé de lui, parce que Zacharie lui reproche ses égarements.

Quelle ingratitude! Le décès de son tuteur a révélé la qualité de la “foi” de Joas. Elle n'était en réalité qu'un vernis religieux. Il a alors montré son vrai visage, celui d'une personne capable de se comporter en criminel face à ceux qui l'avertissaient de la part de Dieu.

Nous avons besoin d'une foi personnelle, d'une relation vivante avec Dieu, et non pas d'une culture chrétienne. Si, dans notre enfance, nous nous sommes reposés sur la foi de nos parents, il nous faut un jour croire pour nous-mêmes.(La Bonne Semence)
mediacongo
Vu 187 fois
0 commentaire(s)
right
Annnonce Suivante : DESASTRE D'UN PAYS SANS LA CRAINTE DE DIEU
left
Annonce Précédente : ATELIER SUR LA PRATIQUE DE LA LOGISTIQUE DANS LE COMMERCE EXTERIEUR